Les Stampeders et les Roughriders sont prêts | LCF.ca | Site officiel de la Ligue canadienne de football
 
CFL.ca
 

La Presse Canadienne

CALGARY – La température et les antécédents entre les deux équipes étaient sur toutes les lèvres samedi au Stade McMahon, alors que les Stampeders de Calgary se préparaient à affronter les Roughriders de la Saskatchewan en demi-finale de l’Ouest.

Le gagnant du duel de dimanche obtiendra son billet pour la finale de l’Ouest qui aura lieu le 18 novembre face aux Lions de la Colombie-Britannique à Vancouver.

Les Stampeders sont les favoris, eux qui ont terminé la saison avec une fiche de 12-6, qui leur a permis de prendre le deuxième rang de leur association et de la ligue. Ils ont remporté leur quatre derniers matchs alors que les Roughriders ont fait l’inverse. La Saskatchewan a terminé au troisième rang de l’association en signant huit victoires en 18 rencontres.

Calgary a toutefois perdu quatre matchs de séries face à la Saskatchewan au cours des six dernières saisons. Les Roughriders ont triomphé lors du dernier affrontement en séries entre les deux équipes en 2010.

Sous la neige, et avec une température frôlant les moins-24 degrés celsius, les Roughriders l’avaient emporté 20-16 pour s’assurer d’une participation à la Coupe Grey pour une deuxième année consécutive.

Même si l’histoire joue contre eux, les Stampeders tentent de minimiser les choses.

«L’équipe est complètement différente. C’est une réelle opportunité pour nous de montrer à tous que le passé n’a rien à voir avec ce que nous sommes capable de réaliser», a déclaré Jon Cornish.

«Je crois que nous sommes meilleurs que nous l’étions et que nous allons remporter ce match. Prévoyez ce que vous voulez, mais après le match de demain, vous pourrez nous appeler les vainqueurs», a ajouté le receveur Nik Lewis.

Les Roughriders n’ont toutefois pas oublié leurs récents succès en séries face aux Stampeders. L’ailier défensif Brent Hawkins croit que ceux-ci peuvent inspirer les siens lors du match de dimanche.

«C’est bien d’expliquer ce qui s’est passé à ceux qui n’étaient pas là, a-t-il dit. Mon co-chambreur est Jay Alford et je l’ai averti que ce serait toute une confrontation puisque nous sommes des rivaux.

«Je lui ai raconté comment je me sentais bien après avoir battu Calgary à leur domicile. Ils étaient largement favoris et nous étions les négligés. Ça ressemble à ça cette année aussi.»

La température au Stade McMahon ne sera pas aussi extrême pour les joueurs et les spectateurs qu’elle ne l’était en 2010. On prévoit une journée ensoleillée avec une température qui oscillera entre moins-5 et moins-10 degrés celsius.

La neige qui tombait sur Calgary a cessé samedi matin, et on n’attend pas d’autres précipitations d’ici le botté d’envoi qui aura lieu à 16h30.

Camp d’évaluation 2014
TestMeneurRésultat
Développé couché David Ménard 33 rép.
Sprint 40 verges Adam Thibault 4,454 sec.
Saut vertical Evan Pszczonak 40"
Saut horizontal Andrew Lue 10'05"
Changements de direction Adam Thibault 4,03 sec.
3-cônes Antoine Pruneau 6,78 sec.

Résultats complets >    

Sujets d’actualité
  • Manchettes
  • Plus lues
  • Plus commentées
Nouvelles
Sondage
Les Blue Bombers de Winnipeg participeront-ils aux éliminatoires en 2014?
1) Oui
2) Non