Trestman, Popp et Desjardins sont en demande | LCF.ca | Site officiel de la Ligue canadienne de football
 
 
LA PRESSE CANADIENNE
 

La Presse Canadienne

TORONTO – Ils ont terminé au premier rang dans l’Est quatre fois depuis et participé à trois finales de la Coupe Grey, en remportant deux.

Le succès, il semble, a un prix chez les Alouettes de Montréal.

L’entraîneur-chef Marc Trestman est pressenti par deux équipes de la NFL, tandis que l’adjoint au directeur général Jim Popp, Marcel Desjardins, a discuté pour la deuxième fois avec la nouvelle concession de la LCF d’Ottawa pour le poste de directeur général.

Popp — le seul directeur général qu’on connu les Alouettes depuis leur déménagement de Baltimore en 1996 — serait quant à lui candidat pour le poste vacant chez les Panthers de la Caroline.

Ce n’est pas la première fois que les Alouettes doivent vivre avec la possibilité de perdre un membre-clé de leur direction pendant la saison morte. L’an dernier, les Colts d’Indianapolis ont interviewé Popp et Trestman.

Les Alouettes sont un modèle de constance dans la LCF. D’ailleurs, avec John Hufnagel à Calgary, Trestman est l’entraîneur-chef qui est en poste depuis le plus longtemps dans le circuit. Aucun autre directeur général n’a été en poste plus longtemps avec la même équipe que Popp, qui a conduit ses clubs à 10 finales de la Coupe Grey, dont quatre victoires. Desjardins et lui font la paire depuis neuf ans.

Le départ de Trestman ou Popp créerait un énorme vide à Montréal. Mais la possibilité de perdre Trestman, Popp et Desjardins en même temps serait un très dur coup pour les opérations football des Alouettes. Mark Weightman, le chef des opérations des Alouettes, n’était pas disponible pour commenter la situation, lundi.

Trestman devait rencontrer les dirigeants des Bears et des Browns de Cleveland à Chicago, lundi. Toutefois, une source bien au fait de la situation a indiqué que Trestman ne serait finalement pas rencontré par les Browns.

Le natif de Minneapolis de 56 ans a passé les cinq dernières campagnes à la tête des Alouettes, menant le club à deux conquêtes de la coupe Grey, en 2009 et 2010. Il a compilé une fiche de 59-31 en saison régulière et a été nommé entraîneur-chef de l’année dans la LCF en 2009. Sous ses ordres, les Alouettes ont atteint la finale de l’Est quatre fois et ont une fiche de 5-3 en séries.

Trestman a récemment accepté un prolongement de contrat jusqu’à la conclusion de la saison 2016, mais l’entente comprendrait une clause échappatoire afin d’accepter un poste dans la NFL.

Le nom de Trestman a été lié à plusieurs postes d’entraîneurs dans la NFL depuis son arrivée à Montréal. Avec raison: il montre une feuille de route impressionnante, que ce soit dans la NCAA (où il a oeuvré à Miami et à l’Université de la Caroline du Nord) ou dans la NFL, où il a agi à titre d’entraîneur des quarts, des demis offensifs et coordonnateur à l’attaque avec les Vikings du Minnesota (deux fois), les Buccaneers de Tampa Bay, les Browns de Cleveland, les 49ers de San Francisco, les Lions de Detroit, les Cardinals de l’Arizona, les Raiders d’Oakland et les Dolphins de Miami.

Trestman a aidé le quart partant des Browns Bernie Kosar pendant les saisons 1988 et 1989, en plus de Steve Young avec les 49ers (1995-96) et Rich Gannon avec les Raiders (2001-03). Gannon a d’ailleurs remporté le titre de joueur par excellence du circuit après la saison 2001.

L’entraîneur des Alouettes a aussi des liens avec le quart des Bears Jay Cutler et le substitut Jason Campbell. Il a travaillé avec les deux hommes l’année précédant leur sélection au repêchage.

À chaque année, plusieurs des plus beaux espoirs au poste de quart-arrière — dont Tim Tebow — se tournent vers Trestman pour préparer leur carrière professionnelle et leur performance au camp d’évaluation annuel de la NFL. En 2010, les Broncos de Denver ont fait de Tebow leur premier choix au repêchage, le 25e au total. Trestman a aussi travaillé avec Brandon Weeden (le premier choix des Browns en 2012) et Jimmy Clausen (choix de deuxième tour des Panthers en 2010).

Âgé de 48 ans, Popp est devenu le directeur général des Alouettes quand l’équipe a été relocalisée en provenance de Baltimore. Il en a fait une équipe dominante et il est devenu l’un des meilleurs dirigeants de la Ligue canadienne. Il a d’ailleurs été nommé dirigeant de l’année 2011 par Sports Media Canada.

Le natif d’Elkin, en Caroline du Nord, a acquis une réputation de redoutable évaluateur de talent. Il a aussi accepté une prolongement de contrat de quatre saisons en 2010, mais comme Trestman, il disposerait d’une clause échappatoire.

Desjardins, natif de Burlington en Ontario et qui est bilingue, a passé neuf saisons à apprendre sous la direction de Popp. Il s’est joint aux Alouettes en 1999 à titre de directeur adjoint aux opérations football. Il a passé une saison à ttire de directeur général des Tiger-Cats de Hamilton en 2007 avant de revenir à Montréal.

Game Tracker

tor Toronto Argonauts
c.-b C.-B. Lions
vendredi 19 sept.   22 h 00 HE
TSN
edm Edmonton Eskimos
ham Hamilton Tiger-Cats
samedi 20 sept.   19 h 00 HE
TSN
cgy Calgary Stampeders
mtl Montréal Alouettes
dimanche 21 sept.   13 h 00 HE
RDS
ott Ottawa ROUGE ET NOIR
ssk Saskatchewan Roughriders
dimanche 21 sept.   16 h 00 HE
RDS2
Semaine 13
Sujets d’actualité
  • Manchettes
  • Plus lues
  • Plus commentées
Nouvelles
Sondage
En l’absence de son quart numéro un, laquelle de ces équipes connaîtra le plus de succès lors de la semaine 13?
1) Lions (Kevin Glenn)
2) Stampeders (Drew Tate)
3) Roughriders (Tino Sunseri)