Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

11 mai 2009

La LCF approuve les règlements proposés par les partisans

TORONTO, 11 mai 2009 – La Ligue canadienne de football a procédé aux changements de quelques règlements proposés au départ par les amateurs.

Le bureau des gouverneurs de la LCF a aujourd’hui autorisé de:
 
– Reculer le botté d’envoi suivant un touché de sûreté pour réduire le nombre de fois qu’une équipe pose le genou à l’intérieur de sa zone des buts;

– Permettre aux entraîneurs d’utiliser les formations appelées « wildcat », qui donnent le droit au quart de se déplacer derrière sa ligne au lieu de se tenir strictement derrière le centre;
 
– Obliger les équipes réussissant un placement à ensuite effectuer un botté d’envoi à ses adversaires, pour ainsi augmenter le nombre de retour de bottés;

– Permettre à une équipe de demander une troisième reprise vidéo pour la révision d’une décision de l’arbitre si les deux premières demandes ont été réussies.

Les quatre idées ont été approuvées en mars par le comité des règlements de la LCF, et ne sont que quelques-unes des idées proposées par les partisans de la LCF durant l’entre-saison à la suite de la demande du commissaire Mark Cohon.
 
« C’est excitant de savoir que certains de nos partisans verront leurs idées devenir réalité à l’ouverture de la saison lors de la fête du Canada, le 1er juillet, » a déclaré Cohon aujourd’hui.

« Notre bureau des gouverneurs tient grandement à l’opinion de nos partisans d’un bout à l’autre du pays, et s’est fait un devoir de les inclure dans notre processus. Cet appui est très évident en voyant leur vote aujourd’hui. »

C’était la première fois que les partisans de la LCF avaient la chance de soumettre leurs idées face au potentiel changement de certains règlements. Plus de 2000 propositions ont été reçues, très détaillées pour la plupart et démontrant toute la passion des amateurs envers notre ligue.
 
Plusieurs partisans espéraient un quelconque changement à propos des touchés de sûreté, citant la tendance des entraîneurs à concéder deux points dans leur zone des buts afin de garder une meilleure position sur le terrain, au lieu de dégager et de permettre à l’adversaire d’effectuer un retour de botté ou d’amorcer une séquence offensive offrant une meilleure chance d’inscrire des points.

Le bureau a accepté de déplacer le botté d’envoi suivant un touché de sûreté de la ligne de 35 verges à la ligne de 25 verges, ce qui encouragera certainement quelques entraîneurs à dégager le ballon au lieu de poser le genou dans la zone des buts.

D’autres partisans ont demandé l’instauration de la formation appelée « wildcat », qui changerait le règlement de la LCF qui ordonnait au quart de toujours s’aligner derrière le centre sur la ligne offensive.

Le bureau a consenti le droit au quart de s’aligner à d’autres positions au sein de la formation, notamment au poste de receveur, avant l’envoi du ballon.

Les amateurs voulaient généralement voir plus de retours de bottés, citant les touchés sur les retours comme étant certains des jeux les plus excitants du football canadien.
 
Le bureau a accepté d’exiger le botté d’envoi après chaque placement réussi, au lieu de donner à l’équipe recevant le ballon l’option de débuter à leur ligne de 35 verges.

Il a aussi décidé d’attribuer à chaque équipe une troisième demande de reprise vidéo si les deux premières demandes ont été exactes.

Les camps d’entraînement de la LCF débutent le 7 juin avec les matches pré-saison prévus pour les 17 et 23 juin. La saison 2009 de la LCF débute le mercredi 1er juillet, lors de la fête du Canada, alors que les Argonauts de Toronto visiteront les Tiger-Cats de Hamilton à compter de 19h (Heure de l’Est) et que les Alouettes de Montréal visiteront les Stampeders de Calgary à 22h (Heure de l’Est), dans un match revanche de la Coupe Grey 2008. Tous les matches de la saison et des éliminatoires, ainsi que le match de la Coupe Grey, seront présentés sur TSN.