13 juillet 2017

Jeu Fantasy : Qui envoyer dans la mêlée lors de la semaine 4?

La Presse Canadienne

TORONTO – Quel départ rapide est un précurseur de meilleures choses à venir? Quel gros salarié en donnera finalement pour son argent? Après trois semaines, les joueurs du Jeu Fantasy commencent à savoir quels joueurs s’imposeront comme des valeurs sûres, ainsi que ceux qui tardent encore à livre des performances à la hauteur des attentes.

Bien que l’échantillon soit encore très petit, les statistiques nous donnent une bonne idée des joueurs qui devraient faire partie de votre formation à l’approche de la quatrième semaine dans le Jeu Fantasy.

Toronto c. Winnipeg
Jeudi | 20 h 30 HE

Ricky Ray mène la LCF au chapitre des verges par la passe (1199 verges) (Patrick Doyle/LCF.ca)

Dans la formation partante : Ricky Ray (10 729 $) est dans sa zone et commande un salaire raisonnable (quatrième plus haut chez les quarts). Il fera face à la tertiaire des Blue Bombers qui a alloué en moyenne 353,4 verges par la passe par match (huitième rang de la LCF) à ses adversaires. Toronto lance le ballon 80 % du temps et possède trois joueurs dans le top sept des receveurs (S.J. Green, DeVier Posey et Armanti Edwards). Attendez-vous à ce que les Argonauts continuent de passer le ballon. Aucun quart n’a réussi les longs jeux comme Ray cette saison, lui qui mène la LCF avec neuf jeux de plus de 30 verges et une moyenne de 9,4 verges par passe complétée. Peu importe le pointage, les Argonauts mettront de la pression sur les Bombers, même si leur unité mène la LCF avec quatre interceptions.

Sur le banc : Peu importe qui amorce le match dans le champ-arrière des Argonauts – Brandon Whitaker (5592 $) ou James Wilder (3000 $) –, il devra faire face à une défense très coriace. Les Blue Bombers n’ont accordé que trois verges par course en moyenne et sont une des deux formations à ne pas avoir accordé de course de plus de 20 verges (avec les Stampeders). Whitaker a subi une blessure à la fin du match contre le ROUGE et NOIR, samedi dernier, ce qui pourrait ouvrir la porte à Wilder pour obtenir le départ comme demi offensif pour la deuxième fois de la saison. Dans les deux cas, votre formation du Jeu Fantasy sera mieux servie sans l’un de ces deux joueurs.

Calgary c. Montréal
Vendredi | 19 h HE

Tyrell Sutton est le joueur le plus productif de l’attaque des Alouettes après trois semaines d’activités (Jason Halstead/LCF.ca)

Dans la formation partante : Si vous voulez ajouter un joueur des Alouettes à votre formation, soyez sûr de choisir Tyrell Sutton (6407 $), la seule menace constante au sein de la huitième meilleure attaque de la LCF. Sutton mène la ligue avec 210 verges et devrait fournir une autre performance productive contre l’unité défensive des Stampeders, qui se classe au huitième rang de la LCF avec 81,7 verges accordées au sol par rencontre (4,8 verges par course). Avec une moyenne de 6,2 verges par course, Sutton devrait passer beaucoup de temps sur le terrain afin d’amasser les verges et de faire écouler le temps au cadran, puisque l’attaque des Alouettes sait qu’elle ne peut pas être impliquée dans une course avec celle des Stampeders, qui peut mettre un match hors de portée grâce à sa capacité à frapper rapidement.

Sur le banc : Bo Levi Mitchell. Même s’il est bizarre de suggérer de le laisser de côté, la défense de Montréal a prouvé qu’il serait peut-être plus sage d’éviter de choisir Mitchell et ses 11 723 $ en salaire. À ses trois derniers matchs contre les Als, Mitchell a récolté une moyenne de 276 verges et n’a complété que trois passes de touché. Deux de ces deux touchés ont été marqués dans le même match (la sixième semaine du calendrier 2015) et il fera face à une unité défensive qui a réussi à contenir Mike Reilly et Jonathon Jennings lors des deux dernières semaines. Les Alouettes se classent au deuxième rang pour les verges accordées par jeu (5,6 verges) et n’ont donné que deux jeux de plus de 30 verges cette saison. Toutes ces statistiques proposent de passer votre tour pour Mitchell au cours de la quatrième semaine d’action.

Ottawa c. Edmonton
Vendredi | 22 h HE

Diontae Spencer a récolté 122 verges à la suite de retours de botté d’envoi la semaine dernière (La Presse Canadienne)

Dans la formation partante : Le receveur et spécialiste des retours de botté Diontae Spencer (5980 $) mène la LCF avec 601 verges de gain et récolte en moyenne 17,1 verges chaque fois qu’il touche au ballon. Spencer aura son mot à dire, vendredi, alors que le ROUGE et NOIR tentera de mériter un premier gain de la saison. Si le match est aussi offensif que prévu, les verges amassées sur les retours pourraient faire de Spencer un joueur à posséder dans votre formation du Jeu Fantasy. Même si Edmonton fait un bon travail sur les unités spéciales, il sera difficile de contenir l’explosif Spencer, qui a capté 10 des 11 passes dirigées vers lui cette saison.

Sur le banc : Le receveur recrue des Eskimos D’haquille Williams (4000 $) pourrait émerger comme l’une des étoiles du Jeu Fantasy plus tard dans la saison, mais il est présentement quatrième dans la hiérarchie des receveurs des Eskimos derrière Adarius Bowman, Brandon Zylstra et Vidal Hazelton. Bowman est dû pour une grosse performance et il pourrait l’obtenir contre la défense d’Ottawa qui se classe septième pour les verges accordées par la passe et au même rang pour les passes de plus de 30 verges avec sept. Williams a démontré qu’il peut être une menace dans les zones profondes, mais considérant qu’il a été pris pour cible seulement huit fois, courir un risque en le sélectionnant, malgré son petit salaire, est certainement risqué.

C.-B. c. Hamilton
Samedi | 19 h 30 HE

Jonathon Jennings se mettra-t-il enfin en marche alors que les Lions affronteront les Tiger-Cats? (Jimmy Jeong/LCF.ca)

Dans la formation partante : C’est le temps de faire jouer Jonathon Jennings (11 625 $), qui pourrait avoir une grosse soirée contre la défense des Tiger-Cats qui accorde en moyenne 10,4 verges par jeu de passe. Jennings devrait être en mesure d’augmenter sa moyenne de 7,9 verges par passe complétée vers les sommets qu’il a atteints au cours de la saison 2016. La défense des Tiger-Cats devra s’attarder au groupe de receveurs des Lions, en plus de la présence de Jeremiah Johnson dans le champ-arrière. Ne soyez pas surpris si Jennings trouve des corridors de course pour ajouter de la pression sur la défense de Hamilton.

Sur le banc : On assumait que le receveur de Hamilton Luke Tasker (5958 $) bénéficierait d’une abondance de réceptions après la perte de Terrence Toliver, mais cette vision ne s’est pas matérialisée samedi dernier alors que Tasker n’a pas été pris pour cible qu’une seule fois dans la défaite contre la Saskatchewan. Zach Collaros va certainement rectifier cette erreur, mais les Tiger-Cats ont été limités à un touché offensif en deux matchs. Leurs 208 verges par match sont 103,7 de moins que les Alouettes, qui se classent au huitième rang de la Ligue à ce chapitre. Brian Tyms mène l’équipe avec 16 passes dirigées vers lui et l’émergence de Jalen Saunders la semaine dernière ajoute à l’incertitude à savoir qui recevra de l’attention de la part de Collaros.