14 août 2018

Un mot de Randy : Compte à rebours jusqu’au botté d’envoi

LCF.ca

TORONTO – Quelque deux semaines après la semaine de la LCF L’Équipeur, la saison 2018 pointe finalement à l’horizon. Le commissaire Randy Ambrosie compte les jours avant le botté d’envoi de la prochaine campagne dans son nouveau billet, qui parle aussi d’une semaine amusante à Winnipeg, d’un voyage inoubliable d’un bout à l’autre du Canada et du soutien envers le football amateur.


Un mot de Randy (avril 2018)

Bonjour aux partisans de la LCF!

Maintenant que le printemps est arrivé (fions-nous au calendrier plutôt qu’à la température cependant), il est temps que je vous donne quelques nouvelles. Commençons par regarder ce qui s’en vient.

Compte à rebours jusqu’au début de la saison

Le calendrier régulier s’amorce une semaine plus tôt cette année, alors que les Eskimos d’Edmonton visiteront les Blue Bombers de Winnipeg le jeudi 14 juin, soit dans 69 jours. Vous trouvez l’attente trop longue? Le calendrier préparatoire débutera dans 51 jours, soit le 27 mai, quand les Roughriders de la Saskatchewan rendront visite aux Eskimos à Edmonton. L’attente est-elle toujours trop longue? Les camps d’entraînement s’ouvrent dans 44 jours – le 20 mai. Encore mieux : le repêchage de la LCF est prévu pour le jeudi 3 mai, soit dans 27 jours. Les Alouettes, les Tiger-Cats et les Lions possèdent les trois premiers choix. Il est intéressant de voir que grâce à certaines transactions, Hamilton possède trois des 11 premiers choix, et quatre des 15 premiers. Nous avons plusieurs événements spéciaux de prévus cette année, incluant des matchs thématiques aux quatre coins du circuit : les Journées famille au cours desquels des surprises et des événements seront destinés aux enfants, ainsi qu’à leur mère et à leur père, et nos matchs Diversité est synonyme de force, au cours desquels nous pourrons célébrer tout ce qui rend notre pays aussi unique. Nous dévoilerons plus de détails dans les prochaines semaines, mais nous avons tous raison d’avoir hâte; surtout que le football sera de retour!

La semaine de la LCF L’Équipeur

Bien que nous nous ennuyions tous du football, nous mentionnons souvent dans les bureaux de la LCF que le concept de saison morte n’existe plus : nous sommes occupés à bâtir des plans, à promouvoir notre ligue et à améliorer notre produit tout au long de l’année. Nous avons récemment tenu l’un des meilleurs exemples que ce concept n’existe plus : la semaine de la LCF L’Équipeur. La ville de Winnipeg a été une formidable hôtesse d’une semaine remplie de contenu : une gigantesque foire des partisans, une imposante séance de prise de photos et de capture de vidéos pour les meilleurs joueurs de la LCF par RDS et TSN, le camp d’évaluation national de la LCF, présenté par adidas, pour les plus beaux espoirs canadiens, l’annonce de la cuvée 2018 du Temple de la renommée du football canadien, et toute sorte de rencontres d’affaires ou reliées au football. Si vous êtes l’un des milliers de partisans ayant assisté à l’un ou l’autre de ces événements, ou si vous êtes parmi les milliers qui ont regardé au complet ou en partie les quelque 10 heures d’émissions en direct que nous avons produites à Winnipeg, merci! J’ai particulièrement aimé voir autant de jeunes familles et d’enfants. Je suis convaincu qu’ils se joignent à moi pour remercier L’Équipeur, notre partenaire, et les Blue Bombers, qui ont rendu la tenue de cette semaine possible. Nous voulons aussi remercier les représentants des médias de partout au pays, qui ont convergé en grand nombre vers Winnipeg pour participer à deux journées des médias, au cours desquelles ils ont eu accès aux joueurs, aux entraîneurs et aux directeurs généraux de notre ligue, ainsi qu’aux espoirs prenant part au camp d’évaluation national. Ils ont réalisé plus de 350 entrevues formelles, et leur couverture a permis de générer quelque 217 millions d’impressions – c’est-à-dire que leurs histoires ont été publiées dans des médias qui sont régulièrement consultés par plus de 217 millions de lecteurs ou de visiteurs. Nous vous devons une fière chandelle; vous nous aidez à faire partie de l’actualité pendant toute l’année. À l’ère des médias sociaux, nous disposons plus que jamais de plusieurs manières de communiquer avec vous. Mais, d’un point de vue médiatique, nous vivons aussi dans le marché le plus chargé, le plus fragmenté et le plus compétitif de l’histoire. La semaine de la LCF L’Équipeur n’est que l’un des éléments que nous utilisons pour rester bien visibles et pertinents chaque jour de l’année.

S.J. Green et Odell Willis prennent la pose pendant le tournage de TSN lors de la semaine de la LCF L’Équieur (Johany Jutras/LCF.ca)

Retour sur ma tournée

J’ai aimé notre semaine à Winnipeg, mais je crois que ce que j’ai le plus aimé depuis la Coupe Grey, c’est ma tournée des neuf marchés de la LCF, en plus de ma visite à Halifax. Voici quelques mises à jour concernant certains points que vous avez soulevés lors de nos rencontres.

Vous, nos partisans, m’avez parlé de l’arbitrage. Darren Hackwood, notre nouveau directeur principal de l’arbitrage, a travaillé avec son équipe afin de proposer quelques changements en vue de la prochaine saison. Il souhaite que nos meilleurs officiels arbitrent plus de matchs. Il veut que l’on remette l’accent sur des groupes d’officiels, qui travaillent constamment ensemble, en équipe. Il compte implanter un programme formel de mentorat. Et il travaille à étendre le bassin d’officiels amateurs prêts à faire le saut dans la LCF.

Certains d’entre vous m’ont mentionné que vous trouviez injuste qu’un entraîneur ait à gaspiller son unique recours à la reprise vidéo pour revoir un jeu qui aurait manifestement dû être arbitré autrement. Lors de sa plus récente rencontre pendant la semaine de la LCF L’Équipeur, notre comité des règlements a pris les choses en main et a proposé que l’officiel attitré à la reprise vidéo puisse automatiquement revoir des jeux où seraient marqués de potentiels touchés – des jeux où un touché semble avoir été marqué, mais où l’on a jugé que le ballon n’avait pas traversé la ligne des buts.

Plusieurs d’entre vous ont exprimé leurs inquiétudes en ce qui a trait à la santé et à la sécurité de nos joueurs. Notre comité des règlements demandera aussi à notre conseil des gouverneurs d’approuver des changements qui élimineraient les blocs dans l’angle mort, qui interdiraient les blocs bas à l’extérieur des extrémités de la zone de ligne de mêlée et qui élargiraient la définition de l’acte d’utiliser son corps comme une lance pour inclure toute situation au cours de laquelle un joueur utilise sa tête comme point de contact initial.

D’autres ont aimé l’idée de devancer toute la saison, incluant le match de la Coupe Grey. Il y a encore du travail à faire à ce sujet : il y a plusieurs aspects à considérer – que l’on pense à la disponibilité des lieux pour tenir les camps d’entraînement ou aux potentiels conflits d’horaire de nos télédiffuseurs –, mais nous continuons d’analyser la situation avec diligence.

La quasi-totalité d’entre vous est d’accord pour une expansion à Halifax. Ce dossier peut sembler avancer lentement, mais le potentiel groupe de propriétaires travaille très fort en coulisse afin de mettre tous les morceaux – incluant un stade – en place. Il y a encore beaucoup de travail à faire, mais je veux vous rassurer : les choses avancent bien, et le processus est très encourageant.

Football amateur

Ce qui m’ait aussi apparu évident tout au long de ma tournée, lors de mes discussions avec les partisans pendant la semaine de la LCF L’Équipeur et lors de chacune de mes interactions avec les partisans, c’est votre passion pour le football. Évidemment, je partage aussi cette passion. Pas seulement parce que j’aime le regarder et parce que j’ai aimé y jouer, mais parce que je crois au pouvoir du football. C’est un sport important, parce qu’il peut enseigner de grandes leçons à nos jeunes. C’est le sport le plus inclusif auquel je peux penser : non seulement est-il ouvert aux personnes avec habiletés et des poids différents, mais il en a besoin. L’enfant un peu plus gros qui ne possède peut-être pas la grâce pour être gymnaste ou la vitesse pour jouer au basketball pourrait être le meilleur joueur de ligne offensive d’une équipe de football. Mais cette même équipe va aussi vouloir du petit, mais talentueux, spécialiste des retours de botté, ou de cet élancé et grand maraudeur. Je crois aussi que le football est l’ultime sport par équipe : le succès dépend de la coopération entre 12 joueurs, et il n’y a aucun endroit meilleur qu’un terrain de football pour apprendre l’importance de jouer son rôle et de remplir ses responsabilités.

J’ai parlé de ceci lors de l’événement Shaw Respect Camp pendant la semaine de la LCF L’Équipeur, où des centaines d’élèves ont écouté mes dires et ceux de nos joueurs à propos des valeurs que l’on retrouve dans notre sport. Tout cela pour dire qu’il est d’une importance cruciale pour nous, les professionnels, de soutenir le football amateur, que l’on parle de football avec ou sans contact. Oui, c’est essentiel pour l’avenir de notre ligue. Mais je crois que c’est tout aussi important pour l’avenir de nos jeunes, qui peuvent apprendre et croître en jouant au football. Nos équipes et notre ligue contribuent depuis longtemps à l’essor du sport, et ce, à tous les niveaux. Mais nous devons faire un meilleur travail pour raconter ce que nous faisons. Ainsi, récemment, j’ai demandé à ce que ce soit réalisé un sondage, pour découvrir tout ce que nous faisons pour le football amateur. J’ai ressenti beaucoup de fierté quand j’ai annoncé que, l’an dernier, la LCF et ses neuf équipes ont donné plus de 3,3 millions de dollars au football amateur au Canada par l’entremise de divers projets, qu’il s’agisse du tirage 50/50 des Eskimos, du souper Orange Helmet des Lions, du programme PlayAction des Tiger-Cats ou du programme de flag-football de la LCF et de la NFL, pour ne nommer que ceux-ci. Toutes nos équipes donnent un coup de main au football amateur. Et nous nous attendons à verser plus de trois millions de dollars encore une fois cette année. Le football est un sport formidable et important. Nous devons tous l’appuyer.

Merci encore une fois de rendre tout ce que nous faisons possible. C’est peut-être difficile à croire – selon l’endroit où vous vous trouvez –, mais les températures plus chaudes s’en viennent, tout comme le football. Et nous ne tenons plus en place.

Randy