Chapman vole la vedette lors du repêchage 2018 de la LCF

TORONTO – Lors d’une soirée historique pour les joueurs de ligne offensive, c’est le receveur Mark Chapman qui a volé la vedette au cours du repêchage 2018 de la Ligue canadienne de football.

Le produit de l’Université Central Michigan est devenu le premier receveur à être sélectionné au premier rang du repêchage depuis Chris Bauman en 2007, alors qu’il a été choisi par les Tiger-Cats de Hamilton lors d’une soirée mouvementée, jeudi.

Les Ticats ont également mis la main sur le joueur de ligne offensive Darius Ciraco au sixième rang au total, quelque 24 heures après avoir effectué deux transactions afin d’améliorer leurs rangs de sélection lors du premier tour du repêchage.

« Le fait d’être choisi au premier rang me semble irréel », a déclaré Chapman. « Je n’avais jamais pensé me retrouver dans cette position. Et de pouvoir évoluer dans une équipe comme Hamilton – un bon programme, comptant sur de bons joueurs et sur une bonne attaque. »

Après des heures de spéculation, Chapman, un habile et rapide receveur, était finalement le joueur ayant poussé les Ticats à faire l’acquisition du tout premier choix du repêchage 2018. L’entraîneur-chef de l’équipe, June Jones, soutient que Chapman aura la chance d’avoir un impact immédiat au sein de sa nouvelle formation.

« Il me rappelle plusieurs joueurs que j’ai eu la chance d’entraîner auparavant », a dit Jones en parlant de Chapman. « Il est très intelligent, il court le sprint sur 40 verges en 4,5 secondes, et il possède d’excellentes mains. Il me rappelle des joueurs que j’ai entraînés dans la NFL et qui ont connu du succès dans l’attaque que nous mettions en place, alors c’est génial de le compter parmi nous. »

Après Chapman, les directeurs généraux ont sauté sur les joueurs de ligne offensive. En effet, les cinq choix suivants ont été des joueurs de ligne à l’attaque, à commencer par Trey Rutherford avec les Alouettes de Montréal au deuxième rang et par Peter Godber avec les Lions de la Colombie-Britannique au troisième rang.

Au total, un record de sept joueurs de ligne offensive ont été choisis lors du premier tour du repêchage 2018.

Du lot, on retrouve le produit de l’Université Dakoda Shepley, choisi au cinquième rang par les Roughriders de la Saskatchewan. Shepley aurait peut-être été le tout premier choix de l’encan amateur de cette année s’il n’avait pas signé une entente avec les Jets de New York, dans la NFL, à la suite du repêchage du circuit Goodell la semaine dernière.

« Ce fut tout un honneur. Honnêtement, je ne m’attendais pas à être repêché aussi tôt, en raison de ma situation dans la NFL. Entendre mon nom être appelé par la Saskatchewan a assurément été une surprise, mais une bonne surprise – je suis heureux de faire partie de la Rider Nation. »

Les Riders vont patienter et voir si Shepley peut se joindre à eux lors de leur camp d’entraînement le mois prochain.

Deux joueurs n’ont étonnamment pas été repêchés lors du premier tour, alors que le demi défensif de l’Université Wilfrid Laurier Godfrey Onyeka a été choisi au dixième rang par les Eskimos d’Edmonton et que le demi défensif de l’Université d’Ottawa Jackson Bennett a été sélectionné au 11e rang par les Tiger-Cats.


 
Hamilton croit avoir réussi un vol en mettant la main sur Bennett au deuxième tour, tout juste avant la sélection du joueur de ligne défensive de l’Université de Calgary Brett Wade – leur quatrième choix au cours des deux premiers tours du repêchage 2018.

« C’est comme un cadeau », a expliqué Jones en parlant de Bennett. « Il jouera un rôle important au sein de notre unité de retours de botté, puisqu’il est capable de courir et puisqu’il est très rapide. Nous sommes très heureux d’avoir mis la main sur ces joueurs. Ces quatre joueurs faisaient partie de notre top 10, alors nous sommes très contents d’avoir réussi à tous les repêcher. »

Les Blue Bombers de Winnipeg ont comblé un besoin potentiel à la position de receveur en faisant l’acquisition de Rashaun Simonise vers la fin du deuxième tour. Le directeur général Kyle Walters a également repêché le rapide receveur de l’Université McMaster Daniel Petermann avec le 26e choix au total, soutenant ainsi son plan d’avoir deux receveurs canadiens partants en 2018.

Après un deuxième tour dépourvu de tout joueur de ligne offensive, l’ancien espoir le mieux classé par le bureau de recrutement de la LCF, David Knevel, a été sélectionné au troisième tour par les Lions. Ed Hervey a fait le plein de joueurs de ligne à l’occasion de son premier repêchage avec la Colombie-Britannique, sélectionnant Godber et Kevel en attaque et Laurent en défense – le joueur de ligne défensive le mieux classé par le bureau de recrutement de la LCF.

Ryan Hunter de l’Université Bowling Green, le joueur occupant le premier rang du plus récent classement du bureau de recrutement de la LCF, a été choisi par les Argonauts de Toronto au neuvième et dernier rang du premier tour. Le joueur de ligne offensive est perçu comme un choix risqué, vu son souhait d’évoluer avant tout dans la NFL.

Les 17 joueurs de ligne offensive sélectionnés en 2018 représentent le deuxième plus au total des 15 dernières années.

Le quart-arrière de l’Université de Regina et récipiendaire du Tophée Hec-Crighton en 2016 Noah Picton n’a pas été repêché.

Quelque cinq des 18 premiers choix du repêchage 2018 provenaient de l’Université de Calgary. L’établissement a dépassé l’Université Laval pour le nombre de joueurs repêchés au cours des 15 dernières années, voyant huit de ses espoirs être sélectionnés jeudi soir. Les Dinos ont vu 16 de leurs joueurs être sélectionnés au cours des deux dernières années.