Dernière Heure

EN DIRECT : Notre couverture du camp d'évaluation 2019 de la LCF, présenté par New Era, débute à 10 h aujourd'hui, avec les confrontations à un contre un des joueurs de ligne... PLUS DE DÉTAILS

14 juin 2018

L’attaque des Esks atteindra-t-elle de nouveaux sommets?

La Presse Canadienne

EDMONTON – Bien que l’attaque des Eskimos d’Edmonton ait été très productive en 2017, celle de 2018 aura la chance de l’être encore plus. Même si Edmonton a perdu les services de la super vedette Brandon Zylstra, lui qui a quitté pour la NFL, et de Adarius Bowman, échangé aux Blue Bombers de Winnipeg, la troupe de Jason Maas fera frémir de peur toutes les défenses de la Ligue canadienne de football (LCF) avec son arme principale, le quart Mike Reilly, aidé de son demi offensif C.J. Gable et d’un groupe de receveurs tout de même bien garni avec, à sa tête, Derel Walker.

Les joueurs du Jeu Fantasy n’auront aucun problème à insérer les athlètes des Esks dans leur formation, cette saison, et ce, chaque semaine, tant et aussi longtemps que Reilly fera de la magie en attaque.

Les quarts

Que ce soit sur la terre ou dans les airs, Mike Reilly trouve toujours le moyen de produire. L’an dernier, le quart des Esks a contribué à 42 des 55 touchés de sa formation. Après la meilleure saison de sa carrière, Reilley a connu une saison encore plus incroyable en 2017, cumulant 5830 verges de gain par la passe et terminant au premier rang, à égalité avec Trevor Harris, au chapitre des passes de touché, avec 30. Il a piloté une attaque qui a été la meilleure au chapitre des verges totales de gain, de la conversion de premiers essais et au chapitre du temps de possession.


» JEU FANTASY : Composez votre équipe de rêve et courez la chance de remporter 10 000 $!


Il est possible de croire que Reilly pourra répéter, voire dépasser sa performance de l’an dernier, lui qui a marqué, en plus, 12 touchés par la course en 2017. Au cours des deux dernières saisons, il a marqué un total de 21 touchés au sol. Derrière une ligne offensive qui a accordé le moins de sacs du quart, l’an dernier, Reilly sera, encore une fois cette saison, une menace au sol et dans les airs… Bien sûr!

Vous n’aurez aucun problème, chers joueurs du Jeu Fantasy, à sélectionner Mike Reilly dans votre formation, et ce, malgré son énorme salaire. N’ayez crainte, le retour sur l’investissement sera énorme.

James Franklin a été échangé à Toronto, lors de la saison morte, mais les Eskimos ont ajouté de l’expérience au poste de quart réserviste en jetant leur dévolu sur le vétéran Kevin Glenn, lui qui a connu une saison 2017 de 25 touchés par la passe avec les Roughriders de la Saskatchewan et qui les a aidé à atteindre la finale de l’Est. Il sera fiable s’il a besoin de remplacer Reilly. La formation albertaine croit que Eli Jenkings pourrait être l’héritier de Reilly, mais il devra lutter avec Danny O’brien et Zach Klein pour un poste dans la formation partante, à titre de troisième quart.

Les demis offensifs

L’arrivée de Gable, à la mi-saison 2017, aura très certainement aidé l’attaque au sol des Esks à reprendre vie, après avoir vu John White et Travon Van se blesser pour une grande partie de la saison. L’ancien des Tiger-Cats de Hamilton a cumulé 467 verges de gain au sol et deux touchés, ajoutant neuf attrapés et un touché dans les airs, lors de ses quatre rencontres de saison régulière avec Edmonton, l’an dernier. Il a ensuite poursuivi sur sa lancée lors des matchs éliminatoires, marquant trois touchés et cumulant 161 verges de gain au sol.

Son endurance sera le seul point à surveiller. En effet, Gable n’a pas joué plus de 15 parties en une saison, lors de ses quatre campagnes dans la LCF. L’argument favorable à propos de cela réside dans le fait que, cette saison, Gable sera derrière la meilleure ligne offensive de la Ligue et qu’il n’aura pas à transporter l’attaque sur ses épaules, comme il devait le faire avec les Ticats. Il aura donc l’occasion de cumuler au moins 900 verges de gain au sol et de marquer entre huit et 10 touchés, en 2018, tout en étant très efficace comme receveur.

C.J. Gable, qui portera désormais le numéro 2, aura la chance de connaître la meilleure saison de sa carrière en 2018 (La Presse Canadienne)

Après avoir connu une saison 2017 de 39 attrapés, il est fort possible que Gable termine la saison 2018 avec au moins 40 réceptions et quelques touchés. Mis à part le demi offensif des Argonauts de Toronto, James Wilder Jr., aucun porteur de ballon ne pourra marquer autant de points au Jeu Fantasy que Gable, lui qui sera un fort choix numéro au poste de demi offensif dans votre formation, et ce, semaine après semaine.

Derrière Gable, une tonne de jeunes talents n’attend que sa chance pour briller sous les feux de la rampe. La recrue Shaquille Cooper a été le plus impressionnant au camp d’entraînement, alors que Jordan Robinson et Alex Taylor ne sont pas très loin.

Les receveurs

Peu de formations peuvent survivre à la perte d’une super vedette comme Brandon Zylstra. Edmonton est l’une de celles-là! La perte de Zylstra (100 attrapés, le meneur au chapitre des verges de gain, avec 1682 et cinq touchés, en 2017), lui qui est maintenant avec les Vikings du Minnesota et le départ de Adarius Bowman pour Winnipeg ne fera pas aussi mal aux Eskimos qui nous pourrions le croire. Avoir un receveur comme Derel Walker pour une saison complète aide certainement. En 2017, Walker est revenu dans la LCF après avoir été libéré par les Buccaners de Tampa Bay pour ensuite cumuler 48 attrapés pour 634 verges de gain et deux touchés en huit matchs de saison régulière avec les Esks et six attrapés pour 112 verges de gain et un touché en finale de l’Ouest.

Si Walker, lui qui a cumulé 246 attrapés lors de ses trois dernières saison, joue comme en 2016, alors qu’il avait attrapé 109 passes pour 1589 verges de gain et 10 touchés, vous devrez sérieusement envisager de l’insérer dans votre formation du Jeu Fantasy au poste de receveur numéro un.

Le demi inséré D’haquille Williams a connu un excellent premier match, lors de sa saison recrue, en 2017, avec une performance de 110 verges de gain et un touché, mais il a par la suite succombé à plusieurs blessures, lui qui a raté cinq rencontres. Il a terminé deuxième derrière Zylstra au chapitre des cibles, avec 83, attrapant 46 passes pour 715 verges de gain et quatre touchés, enregistrant quatre matchs de 100 verges et plus et huit réceptions d’au moins 30 verges. Il sera un solide deuxième choix comme receveur de votre formation du Jeu Fantasy et pourra assurément devenir le premier, lors de la saison 2018.

Duke Williams tentera d’ajouter de la constance à son jeu en 2018 (Walter Tychnowicz/LCF.ca)

Kenny Stafford aura, lui aussi, la chance de devenir une étoile au Jeu Fantasy, cette saison. Stafford a attrapé 20 passes pour 265 verges de gain et deux touchés, l’an dernier, et ce, en peu d’occasion. Maintenant qu’il sera un partant au poste de receveur, attendez-vous à ce qu’il vous offre de belles performances. Le demi inséré Vidal Hazelton a cumulé 55 réceptions pour 709 verges de gain et quatre touchés, en 11 matchs, l’an dernier. Il aura donc son mot à dire, cette saison.

Le joueur sur les unités spéciales Natey Adjei aura la chance de briller comme receveur, cette saison, lui qui pourra aisément dépasser son total de 17 attrapés en carrière.

Du côté des réservistes, l’ancien des Stampeders de Calgary Juron Criner et la recrue Keevan Lucas ont le plus de potentiel pour une petite place dans votre formation du Jeu Fantasy. Criner est un gros receveur physique qui est aussi très rapide, alors que Lucas a un style bâti pour réussir dans la LCF. Gardez un œil sur la recrue Torrance Gibson, 6 pieds 5 pouces et 222 lb, lui qui deviendra une force dans la Ligue!

L’unité défensive

Ce que la finale de l’Ouest face aux Stamps nous aura démontré, c’est que la défense des Eskimos a eu de la difficulté à arrêter les courses de l’adversaire, terminant la saison 2017 au huitième rang au chapitre de la moyenne de verges au sol accordée (98,1), alors qu’elle a accordé le plus de touchés par la course de la LCF (19). Toutefois, la défense d’Edmonton a terminé au deuxième rang au chapitre de la moyenne de verges accordées par la passe (264,1).

Edmonton a enregistré 44 sacs du quart, terminant à égalité au quatrième rang de la LCF, mais en a perdu 16 lorsque l’ailier défensif Odell Willis a rejoint les Lions de la Colombie-Britannique et que le plaqueur Euclid Cummings s’est entendu avec les Bombers. Le secondeur Kenny Ladler, lui qui a été le meneur des Eskimos avec 99 plaqués, en 2017, a conclu une entente avec les Redskins de Washington. Le demi de coin Johnny Adams (65 plaqués et deux interceptions) et le secondeur Adam Konar (63 plaqués) seront de retour cette année, pour les Eskimos, afin de mener une unité défensive qui a forcé 31 revirements en 2017.