14 juin 2018

Mitchell est prêt à revenir au sommet

La Presse Canadienne

CALGARY – Après deux matchs consécutifs de la Coupe Grey échappés, les Stampeders de Calgary auront des choses à se faire pardonner, en 2018. Ils n’auront pas à chercher bien loin pour trouver la motivation nécessaire afin de se rendre au match de la 106e Coupe Grey, à Edmonton, en novembre prochain. Avec le départ de Jerome Messam, il est fort à parier que Calgary se tournera vers le quart Bo Levi Mitchell – maintenant en santé – pour ce qui devrait être une autre saison glorieuse pour les hommes de Dave Dickenson.

Les joueurs du Jeu Fantasy devront attendre et voir comment l’attaque au sol se déploiera du côté de Calgary avant d’insérer un demi offensif des Stamps dans leurs formations. Le départ de Roy Finch fera aussi très mal, lui qui cumulait des points au Jeu Fantasy, semaine après semaine, mais l’émergence de nouveaux receveurs chez les Stamps aidera certainement Bo Levi Mitchell à briller, en 2018.

Les quarts

À première vue, les statistiques de Mitchell n’ont pas été mauvaises, en 2017. Il a terminé au troisième rang de la LCF, au chapitre des verges de gain par la passe, avec 4700 et il a lancé 23 passes de touché, en plus de terminé à égalité au deuxième rang pour ce qui est des passes de 30 verges et plus, avec 31. Toutefois, à la mi-saison, sa blessure au bras droit l’a ralenti dans sa production. Il a néanmoins terminé au deuxième rang, derrière le grand Mike Reilly (109), avec 107 tentatives de passes de 20 verges ou plus.

L’an dernier, la productivité de Mitchell a « souffert » du fait que Calgary clouait le cercueil de ses adversaires très tôt dans la rencontre, lui laissant moins d’occasion de se faire valoir, lors de gros jeux en attaque. Les retours de botté de Finch donnaient souvent une très bonne position sur le terrain à l’attaque de Mitchell, en plus de voir la défense et les unités spéciales marquer neuf touchés. Bref, l’an dernier, Mitchell n’avait pas à être le meilleur joueur de sa formation. Ce qui est très bien ainsi, mais cette situation a laissé les joueurs du Jeu Fantasy sur leur faim.


» JEU FANTASY : Composez votre équipe de rêve et courez la chance de remporter 10 000 $!


L’autre énorme facteur laissant les prouesses de Mitchell en pan, en 2017, lui qui avait lancé 32 passes de touché en 2016, a été le fort rendement des botteurs. En effet, les Stamps ont terminé au second rang de la LCF au chapitre des bottés de trois points, avec 53. Notons que plusieurs d’entre eux sont survenus puisque l’attaque des Stampeders avait de la difficulté à concrétiser sa présence dans la zone payante.

En 2018, si la troupe de Dave Dickenson décide de lancer le ballon davantage, Mitchell devrait rebondir de façon exponentielle. Ayant un excellent groupe de jeunes receveurs à sa disposition, le quart des Stamps sera certainement un bon choix pour votre formation du Jeu Fantasy.

La course pour le poste de quart numéro deux sera intéressante. Le vétéran Ricky Stanzi a plus d’expérience, mais devra lutter avec Nick Arbuckle, Larry Brihm et Tyler Rogers, ce dernier est considéré par plusieurs, comme le meilleur d’entre eux.

Les demis offensifs

Jerome Messam a marqué 20 touchés au sol et a cumulé près de 2000 verges de gain par la course, lors des deux dernières saisons. Les Stamps ont donc pris une chance en se départissant de l’athlète de 33 ans, afin de laisser la place a un groupe de jeunes porteurs de ballon, cette saison.

Terry Williams a connu une rencontre remarquable, lors de semaine 15, l’an dernier, alors qu’il remplaçait Messam, cumulant 156 verges de gain et trois touchés dans une victoire face aux Alouettes de Montréal. Mais il n’a obtenu que quatre occasions de porter le ballon depuis. Contrairement à Messam, Williams a de la rapidité à revendre et a démontré qu’il peut s’envoler après un attrapé, maintenant une moyenne de verges de gain de 17,6, par réceptions. Il devrait être le partant numéro un de la formation albertaine, touchant au ballon entre 18 et 22 fois par match, en 2018. Par contre, vous devriez envisager à l’insérer comme choix numéro deux au poste de demi offensif, dans votre formation du Jeu Fantasy.

L’ancien de la NFL, Don Jackson, a un style semblable à celui de Williams et il aura l’occasion de montrer ce dont il est capable, cette saison. Il pourrait même voler le poste de Williams dès qu’il se sera acclimaté au style de la LCF. Alors que Williams et Jackson dépendent de leur vitesse, Rushel Shell se rabat, quant à lui, sur sa puissance pour accomplir le travail. Le joueur de 227 lb devrait se tailler une place dans la formation partante due à sa capacité de voir venir les plaqués et à son habileté pour aller chercher les courts gains. Boston Rowe et Atlee Simon, eux qui ont été repêchés par Calgary le mois dernier, ne devraient pas intégrer la formation partante, cette année.

Si Terry Williams joue, il pourrait rapporter beaucoup du côté des Stampeders en 2018 (La Presse Canadienne)

Du côté des retours de botté, personne dans cette formation ne pourra reproduire ce que Finch a accompli, lors de la saison 2017. Finch a terminé au cinquième rang de la Ligue au chapitre des verges de gain au total avec 2147 et a mené la LCF, l’an dernier, pour ce qui est des retours de botté de dégagement et des bottés d’envoi, marquant trois touchés sur des retours de botté de dégagement.

Les receveurs

Marquay McDaniel a pris sa retraite, lui qui a capté 65 passes pour 808 verges de gain et quatre touchés, l’an dernier. Il manquera au Stamps, mais les jeunes receveurs se bousculent aux portes, à Calgary.

Les deux meilleurs choix pour votre formation au Jeu Fantasy seront DaVaris Daniels et Marken Michel, eux qui amorceront respectivement leur troisième et leur deuxième saison dans la LCF. Au match de la Coupe Grey, Daniels a capté 11 passes pour 113 verges de gain et un converti de deux points et s’amène dans la campagne 2018 comme le potentiel receveur numéro un de sa formation. Bien qu’il ait raté cinq parties, l’an dernier, il a capté 47 passes pour 743 verges de gain et quatre touchés, incluant neuf attrapés de 30 verges ou plus. S’il demeure en santé, il devrait atteindre le cap des 1000 verges de gain, cette saison.

Michel a connu une performance de 190 verges de gain sur des réceptions, après avoir remplacé Daniels, lors de la semaine 6, l’an dernier, face aux Tiger-Cats de Hamilton. Sa production s’est poursuivie, alors qu’il a terminé la campagne 2017 avec 47 réceptions pour 780 verges de gain et trois touchés. Il a le potentiel pour considérablement améliorer ses statistiques de l’an dernier et si Mitchell le cible souvent en 2018, Michel pourrait cumuler une fiche de 70 attrapés pour 1050 verges de gain et sept touchés.

Marken Michel a ralenti vers la fin de la saison 2017, mais il devrait être plus constant lors de sa deuxième année dans la LCF (Mike Sturk/LCF.ca)

Bien que Reggie Begelton n’ait capté que 22 passes, l’an dernier, il sera l’une des clés de l’attaque aérienne des Stamps, en 2018. Il pourrait être un bon choix au poste de joueur « Flex » de votre formation du Jeu Fantasy et sera possiblement un bon rapport qualité-prix. Anthony Parker a capté 36 passes, en 2017, et a marqué trois touchés, alors qu’on le ciblait de plus en plus, lors de la dernière campagne. Juwan Brescacin pourrait être une belle option, alors que Lemar Durant, lui qui a connu un bon début de saison 2017 avant que les blessures ne le gardent sur la touche, aura certainement son mot à dire.

Julan Lynch fait un retour parmi les receveurs des Stampeders, cette saison, alors que Richard Sindani cherchera à se tailler un poste dans la formation partante. Le nouveau venu le plus intrigant sera certainement Kylen Towner, lui qui a maintenu une moyenne de verges de gain sur des retours de botté de dégagement de 40,3 avec l’Université Western Kentucky, en 2016, tout en marquant quatre fois sur des retours de botté. Towner aura la chance de remplacer Finch et sera peut-être un choix intéressant pour votre formation du Jeu Fantasy.

L’unité défensive

Les Stamps ont mené la Ligue, l’an dernier, au chapitre de la moyenne de points accordés par match, avec 19,4. La défense des Stampders n’a accordé que 28 touchés, alors qu’elle a terminé au premier rang de la LCF au chapitre des verges de gain accordées, ainsi que dans plusieurs autres colonnes de statistiques défensives. Le front défensif a enregistré 50 sacs du quart et a créé 45 revirements, ce qui a été deux des éléments qui ont assuré le succès de la formation albertaine, en 2017.

Le secondeur étoile Alex Singleton a mené la défense avec 123 plaqués, quatre sacs du quart et une interception. Son coéquipier Jameer Thurman a ajouté 52 plaqués à la liste, alors que l’ailier défensif Ciante Evans a été le meneur de sa formation avec cinq interceptions. Le joueur de ligne défensive Ja’Gared Davis et Micah Johnson ont chacun obtenu neuf sacs du quart, en 2017. Mais les Stamps ont tout de même perdu les services de Charleston Hughes et de Tommie Campbell, lors de l’entre-saison.

La défense calgarienne sera une valeur sûre, chaque semaine, pour votre formation du Jeu Fantasy.