11 juin 2018

Wilder Jr. sera-t-il le joueur par excellence du Jeu Fantasy?

Johany Jutras/LCF.ca

TORONTO – Les champions en titre de la Coupe Grey voudront voir leurs succès passer par une saison complète du demi offensif James Wilder Jr. dans le champ arrière et par une autre performance digne du Temple de la renommée de la part du vétéran quart-arrière, Ricky Ray. Alors que les Argonauts de Toronto ne pourront pas surprendre tout le monde, en 2018, ils auront besoin de solides performances de leurs deux vedettes, ce qui fera en sorte que les joueurs du Jeu Fantasy les considéreront chaque semaine.

Les quarts

Ray a amorcé la saison 2017 avec une récolte de 507 verges de gain par la voie des airs, face aux Tiger-Cats de Hamilton, cumulant au moins 300 verges de gain dans sept de ses huit premiers matchs de la dernière campagne. Il n’y a que deux parties – saison régulière et saison éliminatoire incluses – où Ray n’a pas lancé une passe de touché, terminant la saison 2017 avec 6109 verges de gain au total, 30 touchés et 12 interceptions.

Ricky Ray a aussi mené la LCF, en 2017, avec 474 passes complétées et son ratio de passes complétées de 71 % étaient de quelques miettes plus bas que Matt Nichols des Blue Bombers de Winnipeg.

L’athlète de 38 ans a décidé de revenir pour au moins une autre saison dans la LCF et il devrait encore avoir de l’énergie à revendre afin qu’il soit un choix judicieux, semaine après semaine, pour votre formation du Jeu Fantasy, lui qui tentera de remporter une cinquième coupe Grey, ce qui serait un record de la LCF. Il n’a raté qu’une seule rencontre, l’an dernier, après n’avoir joué que 12 parties, lors des saisons 2015 et 2016, combinées. Toutefois, ne comptez pas sur Ray pour livrer une performance hors du commun au chapitre de la course, lui qui n’a obtenu que 52 verges de gain au sol en huit portés, ne marquant aucun touché par la course depuis 2014.


» JEU FANTASY : Composez votre équipe de rêve et courez la chance de remporter 10 000 $!


Toronto a acquis les services du quart-arrière d’avenir James Franklin, pendant la saison morte. Franklin a été impressionnant à Edmonton, l’an dernier, malgré sa faible charge de travail et il a tout ce qu’il faut pour devenir une vedette de la LCF. Il est un quart menaçant, lui qui maintient un ratio de 12 :1 en matière de touchés/interceptions, et ce, en 176 tentatives, tout en maintenant une moyenne de 8,1 verges de gain par course. Bien qu’il ne pourra briller pleinement que lors de la campagne de 2019, Franklin attirera l’attention des joueurs du Jeu Fantasy s’il devait remplacer Ray, pendant la prochaine saison.

McLeod Bethel-Thompson et Dakota Prukop se battront pour le poste de troisième quart disponible, mais n’auront pas une grande valeur au Jeu Fantasy.

Les demis offensifs

Les Argos ont amorcé la saison 2017 avec Brandon Whittaker comme demi offensif partant, mais le vétéran n’était pas en mesure de donner de la constance au champ arrière torontois. Cette situation a changé du tout au tout lorsque les Argonauts ont décidé de faire confiance à la recrue James Wilder Jr., lors de la semaine 13, face aux Eskimos d’Edmonton.

Wilder a littéralement explosé avec une performance de 190 verges de gain au sol et un touché en seulement 11 courses, suivi de 141 verges de gain et un touché en 10 occasions, la semaine suivante, face aux Alouettes de Montréal. Il a terminé la saison régulière avec une moyenne de 7,1 verges de gain par porté pour un total de 872 verges et cinq touchés, en plus d’ajouter 51 attrapés pour 533 verges. Il s’est entendu sur les termes d’un nouveau contrat avec la direction des Argos, pendant l’hiver, et il s’amènera sur le terrain, cette année, faisant tourner les têtes de plusieurs joueurs du Jeu Fantasy, semaine après semaine. La formation de la Ville reine croit fermement que Wilder pourra cumuler plus de 1000 verges de gain au sol et 700 verges sur des réceptions. De quoi faire saliver…

James Wilder Jr. a gagné en moyenne 7,1 verges par course lors de sa première saison dans la LCF (Johany Jutras/Argonauts.ca)

L’an dernier, Martese Jackson est devenu l’un des meilleurs spécialistes des retours de botté de la Ligue, totalisant 2123 verges de gain et retournant un botté de transformation raté et un botté de dégagement pour des touchés, pendant la saison régulière 2017, avant de le voir ajouté un autre majeur sur un retour de botté de dégagement, lors des éliminatoires de la même année. Il serait un excellent choix comme demi offensif numéro deux, sur votre formation du Jeu Fantasy, si les Argos l’utilisent davantage sur les jeux aériens. Il s’est montré fiable à ce chapitre, l’an dernier, cumulant 18 réceptions pour 145 verges de gain et un touché.

L’ajout de Khiry Robinson procure aux Argonauts un porteur de ballon expérimenté comme réserviste, derrière Wilder. Robinson a joué quatre saisons avec les Saints de la Nouvelle-Orléans et il s’est avéré un solide coureur et un receveur fiable, lorsqu’en santé. Si une malchance devait arriver à James Wilder Jr., il pourrait être une bonne solution de rechange pour votre formation du Jeu Fantasy.

La recrue Stanley « Boom » Williams et le vétéran Greg Morris seront aussi dans la lutte pour une place sur la formation partante des Argos. Williams est un demi offensif polyvalent, alors que Morris arrive de la Saskatchewan, où il était employé comme spécialiste des retours de botté avant que Christion Jones ne prenne la relève à cette position.

Le centre-arrière Declan Cross continuera d’être un atout dans le jeu aérien des Torontois. Cross a capté 36 passes, l’an dernier, marquant cinq touchés et n’a cessé de gagner la confiance de Ray, plus la saison progressait.

Les receveurs

S.J. Green est arrivé de Montréal et a tout de suite développé une belle chimie avec son quart Ricky Ray. En 2017, il a relancé sa carrière, après avoir connu une saison en deçà des attentes, du à une blessure au genou – qui l’a presque sortie du football professionnel —, terminant deuxième derrière Brandon Zylstra des Esks avec 104 attrapés pour 1462 verges de gain et 10 touchés. Green est une valeur sûre pour le poste de partant sur votre formation du Jeu Fantasy, et ce, malgré ses 32 ans. Il sera en quête d’une sixième saison de 1000 verges et plus.

Tout comme Green, Armanti Edwards s’est amené à Toronto, via une transaction. Il a été échangé par les Riders et, avec la formation torontoise, il a joué 17 matchs, captant 83 passes pour 962 verges et quatre touchés, lors de la saison 2017. Avec le héros de la dernière conquête de la coupe Grey DeVier Posey et Jeff Fuller qui ont quitté Toronto, Edwards devrait être utilisé à profusion, cette saison. Il sera assurément un bon second choix au poste de receveur dans votre formation du Jeu Fantasy.

En raison des départs au sein du groupe de receveurs des Argonauts, Armanti Edwards est désormais la deuxième cible de choix à Toronto (Johany Jutras/LCF.ca)

Jimmy Ralph a capté 26 passes pour 278 verges en 10 matchs, lors de sa saison recrue, l’an dernier. Il représente le futur de l’équipe à ce poste et devrait voir plus d’action, en 2018. Il pourrait être un bon rapport qualité-prix dans votre formation du Jeu Fantasy, s’il est partant, bien sûr. Malgré qu’il n’ait participé qu’à quatre rencontres, l’an dernier, Chandler Worthy devrait avoir davantage de temps de jeu, cette saison. Même son de cloche pour Llevi Noel, lui qui n’a participé qu’à sept matchs, lors des deux dernières saisons.

Le mouvement jeunesse au poste de receveur, chez les Argos, comprend également Brian Jones et Malcolm Williams, deux joueurs à gros gabarits. Alex Charrette, lui qui a participé à cinq parties avec les Argos, l’an dernier, luttera également pour une place sur la formation partante, de même que Bralon Addison qui n’a fait que passé en NFL, avec les Bears de Chicago.

L’unité défensive

L’an dernier, Toronto possédait la deuxième meilleure défense de la Ligue au chapitre de la moyenne de verges, par match, accordées à l’adversaire (329,1) et était à égalité au premier rang pour ce qui est des sacs du quart (50). La défense des Argos a été tout aussi efficace contre les courses adverses avec une maigre moyenne de 82,8 verges au sol accordées, par match, en plus de restreindre les attaques adverses à six courses de plus de 20 verges et plus.

Néanmoins, les Argos ont terminé la saison 2017 en milieu de peloton au chapitre des revirements, n’en créant que 28, leur donnant le sixième rang de la LCF. Le demi défensif Cassius Vaughn a été le meilleur de sa formation avec cinq interceptions et les a retourné pour 209 verges et un touché, alors que l’ailier défensif Victor Butler a obtenu quatre échappés provoqués et a été le meneur des Argos au chapitre des sacs du quart, avec 10. Notez, que l’unité défensive des Argonauts sera privée des services de son meilleur plaqueur de 2017 (90), Bear Woods, pour au moins un mois.

La défense des Argos sera un choix judicieux pour votre formation du Jeu Fantasy.