Dernière Heure

EN DIRECT : Notre couverture du camp d'évaluation 2019 de la LCF, présenté par New Era, débute à 10 h aujourd'hui, avec les confrontations à un contre un des joueurs de ligne... PLUS DE DÉTAILS

9 juillet 2018

Jeu Fantasy : Retour sur la semaine 4

CFL.ca

TORONTO – Le retour sur la semaine 4 nous démontre, entre autres, que les joueurs du Jeu Fantasy LCF RDS ont enfin compris que bien que la popularité du demi offensif des Roughriders de la Saskatchewan Jerome Messam est grande, celle-ci ne se traduit pas nécessairement en points, au Jeu Fantasy, lui qui est absent de ce topo, cette semaine.

Coup d’oeil!


» JEU FANTASY : Composez votre équipe de rêve et courez la chance de remporter 10 000 $!


Un héros inhabituel à Ottawa. Quoique…

Bien sûr, un receveur du ROUGE et NOIR qui se retrouve au sommet du Jeu Fantasy en termes de points n’est pas très inhabituel. Greg Ellingson et Diontae Spencer y sont des réguliers. Mais Brad Sinopoli? Bien qu’il soit un receveur fiable, la première place de Brad Sinopoli, lors de la semaine 4, lui qui a cumulé un impressionnant total de 31,8 points au Jeu Fantasy, a de quoi faire écarquiller les yeux. Face aux Alouettes, vendredi dernier, il a attrapé 11 passes pour 180 verges de gain — son plus haut total en carrière – et un touché. 3878 joueurs du Jeu Fantasy ont visé juste.

Analyse : La première performance de 100 verges de gain et plus sur des réceptions de Sinopoli depuis la semaine 2 de 2017 et son premier touché depuis la semaine 5 de l’an dernier, vient avec une petite leçon. Focaliser son énergie sur Spencer, Ellingson et William Powell ouvrira la porte à d’autres athlètes. Toutefois, la prochaine rencontre face aux Stampeders de Calgary ne sera peut-être pas celle de Sinopoli.

James Wilder Jr. a connu toute une soirée de travail, face aux Esks, lors de la semaine 4 (Adam Gagnon, CFL.ca).

Le jeu au sol à l’honneur

Après une semaine 3 où les receveurs ont dominé l’attaque, c’est le jeu au sol qui a été à l’honneur, lors de la semaine 4, avec cinq demis offensifs se retrouvant dans le top 11 des meilleurs pointeurs au Jeu Fantasy. James Wilder Jr. des Argonauts de Toronto a été le meilleur à ce chapitre avec une récolte de 23,7 points au Jeu Fantasy (le troisième meilleur total en tout), alors que Andrew Harris des Blue Bombers de Winnipeg a terminé au quatrième rang avec une récolte de 23,1 points au Jeu Fantasy. Marcus Thigpen des Riders a terminé neuvième avec 19,5 points au Jeu Fantasy, suivi de Jeremiah Johnson des Lions (18,7 points) et Tyrell Sutton des Als (18,5 points). Au chapitre des sélections par les joueurs du Jeu Fantasy, Harris a été utilisé 9719 fois (le premier à ce chapitre). Wilder (14e, 3715 sélections), Johnson (16e, 3655 sélections) et Thigpen (18e, 3273 sélections) se sont retrouvés parmi le top 18 des athlètes les plus utilisés au Jeu Fantasy. Alors que Sutton a terminé au 29e rang, avec 1991 sélections.

Analyse : La semaine 5 a des chances de reproduire la même domination au sol que lors de la semaine 4. Six des sept meilleurs demis offensifs de la LCF seront en action. Le septième meilleur coureur est le quart Chris Streveler, lui qui a cumulé 17,1 points au Jeu Fantasy, dans une victoire des siens face aux Lions, marquant deux touchés au sol. Notez qu’il était le quart réserviste, derrière Matt Nichols.

Mais où était Mercer Timmis?

Après une solide performance lors des deux dernières semaines d’activités dans la LCF, le demi offensif des Tiger-Cats de Hamilton Mercer Timmis (4503 sélections) n’a cumulé que neuf verges de gain au sol en sept courses, dans la défaite des siens face aux Riders. Sera-t-il en mesure de reproduire sa performance de la semaine 2? Ça reste à voir.

Analyse : Les Ticats seront en semaine de repos, lors de la semaine 5, mais il y aura tout de même des questions à se poser au sujet de leur jeu au sol, à leur retour le 19 juillet. John White a fait ses débuts dans l’uniforme des Tigers-Cats, la semaine dernière et il ne faut pas oublier que Sean Thomas-Erlington et Nikita Whitlock frappent toujours à la porte. Et Alex Green sera de retour prochainement. Maux de tête à l’horizon…

Une autre semaine au bureau

Le receveur des Eskimos d’Edmonton D’haquille Williams a été le troisième athlète le plus utilisé au Jeu Fantasy, lors de la semaine 4, avec 7319 sélections, lui qui a réalisé huit attrapés pour 125 verges de gain, dans une défaite des siens face aux Argos. Samedi dernier, Williams a enregistré une troisième partie d’affilée avec 100 verges de gain ou plus. Il a été le meilleur receveur au Jeu Fantasy, avec 20,5 points.

Analyse : Williams s’amène dans la semaine 5 avec trois performances de suite de 20 points ou plus au Jeu Fantasy. Il est le meneur de la Ligue au chapitre des verges de gain sur des réceptions (433 verges). Le match revanche contre Toronto risque d’être excitant!

Tant de gain… Si peu de points…

Les quarts Jeremiah Masoli des Ticats et Mike Reilly des Esks ont empilé les verges de gain par la voie des airs, lors de la semaine 4. Malgré tout, les points au Jeu Fantasy n’étaient pas au rendez-vous. Masoli a égalé un record de la LCF avec sa neuvième partie d’affilée avec au moins 300 verges de gain (333), mais il n’a pas lancé de passe de touché dans une défaite des siens de 18-13, face aux Riders. Reilly a cumulé 374 verges de gain aérien face aux Argonauts, mais il n’a lancé qu’une seule passe de touché dans la défaite des siens, samedi dernier.

Analyse : Masoli bénéficiera d’une semaine de repos, alors que Reilly sera en action, encore face aux Argos, dans ce qui devrait être un match revanche hors du commun. Dans la défaite, Edmonton a tout de même produit 426 verges de gain au total et un touché et il est rare que les Eskimos soient silencieux au chapitre du pointage, deux semaines d’affilée.

Beaulieu : 47 verges pour 47 sélections

L’un des candidats les moins en vue pour cumuler 15 points au Jeu Fantasy, le centre-arrière du ROUGE et NOIR d’Ottawa, Jean-Christophe Beaulieu, a trouvé la zone des buts sur une passe de 47 verges de son quart Trevor Harris, dans la victoire des siens face aux Alouettes, vendredi soir dernier. Les 47 joueurs du Jeu Fantasy l’ayant sélectionné dans leur formation partante en ont eu pour leur argent!

Analyse : Il ne sera pas un facteur important au Jeu Fantasy, chaque semaine, mais Beaulieu pourrait connaître quelques autres semaines surprises, dans le courant de la saison, alors que Harris l’utilise souvent en attaque aérienne. Toutefois, cette semaine ne sera pas la bonne, considérant la façon dont les Stamps ont neutralisé l’attaque d’Ottawa, lors de la semaine 3.

Jean-Christophe Beaulieu a fait mal à son ancienne formation, vendredi soir dernier, lui qui a marqué son premier touché de la saison (The Canadian Press).

Zéro – Zéro

Le receveur des Bombers Adarius Bowman et celui des Alouettes Ernest Jackson n’ont pu marquer de points au Jeu Fantasy, lors de la semaine 4, alors que les deux attrapeurs n’ont pas pu capter un seul ballon. Nous sommes loin de leurs performances combinées de 208 réceptions, 2986 verges de gain et 19 touchés, lors de la saison 2016.

Analyse : Ça ne semble pas fonctionner pour Bowman, à Winnipeg, mais le retour de Matt Nichols pourrait aider sa cause. Jackson pourrait voir plus d’action puisque Chris Williams est blessé au bas du corps. Mais bon… Nous verrons bien.

Excellent départ!

Le quart des Argos James Franklin a bien fait, lors de son premier départ de la saison 2018, marquant 19,8 points au Jeu Fantasy, face à Reilly et les Eskimos. L’ancien des Esks a lancé une passe de touché tout en en marquant un autre au sol.

Analyse : Franklin fera encore mieux, dans les matchs à venir, lui qui a cumulé 211 verges de gain par la passe, lors de la semaine 4. Toutefois, il devra davantage utiliser son receveur S.J. Green s’il veut poursuivre sur la route du succès. Pendant ce temps, les Argos semblent avoir trouvé leur troisième receveur en Llevi Noel, lui qui a attrapé deux passes pour 81 verges de gain, samedi dernier. Noel pourra faciliter la tâche de Green et de Armanti Edwards, eux qui ont de lents départs, en cette saison 2018.