31 juillet 2018

État des forces : Le ROUGE et NOIR est-il l’équipe à battre dans l’Est?

Adam Gagnon/LCF.ca

TORONTO – Le ROUGE et NOIR d’Ottawa est-il l’équipe à battre dans sa division?

Dans les dernières années, des clubs affichant un dossier égal ou à peine supérieur à 0,500 sont parvenus à terminer au premier rang de l’Est. En 2018, cependant, le ROUGE et NOIR semble faire tout en son possible pour qu’une telle situation ne se reproduise pas.

Grâce à une victoire aux dépens des Tiger-Cats la semaine dernière, le ROUGE et NOIR s’est séparé des autres équipes de sa division. Et avec un duel face aux Argonauts (1-5), jeudi, les hommes de l’entraîneur-chef Rick Campbell auront réellement l’opportunité d’amorcer leur calendrier régulier avec une fiche de 5-2.

Comptant sur des joueurs explosifs en attaque, comme Diontae Spencer, Greg Ellingson et Brad Sinopoli, le ROUGE et NOIR peut cependant remercier sa défense pour ses succès depuis le début de la campagne.

Coordonnée par l’entraîneur Noel Thorpe, l’unité défensive d’Ottawa a excellé contre Hamilton, permettant à son équipe de savourer une victoire grâce à sept placements du botteur Lewis Ward. Deux points de plus au classement, sans même marquer un touché!

Ainsi, le ROUGE et NOIR progresse, cette semaine, dans l’état des forces Nissan Titan. Jusqu’où se rendra-t-il?

Voici l’état des forces après sept semaines :

Header_LCFPowerRankings

— — — — — —

Stampeders de Calgary
Fiche  : 6-0
Cette semaine : 1 | La semaine dernière : 1

Les Stampeders sont toujours invaincus, mais, lors de la semaine 7, ils ont démontré quelques signes de vulnérabilité, n’amassant que 227 verges et 12 premiers essais en attaque, dans un gain de 34-22 aux dépens des Roughriders. Dave Dickenson et ses hommes auront la chance d’amorcer la saison avec une fiche de 7-0 avant de profiter d’un congé, eux qui accueilleront les Lions, samedi, à Calgary.

Eskimos d’Edmonton
Fiche : 4-2
Cette semaine : 2 | La semaine dernière : 2

Après un premier quart tranquille, Mike Reilly a été à l’origine de cinq touchés – quatre par la passe et un au sol – pour mener les Eskimos à une victoire convaincante face aux Alouettes à Montréal. Pour Edmonton, qui n’a disputé que deux parties contre des rivaux de la division Ouest en 2018, la rencontre de jeudi contre les Roughriders s’avère des plus importantes.

Blue Bombers
Fiche : 4-3
Cette semaine : 3 | La semaine dernière : 3

Les Blue Bombers ont dominé les Argonauts 78-34 au chapitre des points marqués lors de la série aller-retour entre les deux équipes, que Winnipeg a balayée. Après avoir raté les premiers matchs des siens cette saison, le quart-arrière Matt Nichols ne semble plus du tout rouillé, et la défense coordonnée par Richie Hall s’améliore de semaine en semaine. L’équipe de l’entraîneur-chef Mike O’Shea commence à peine à jouer comme la formation que l’on avait envisagée avant le début de la nouvelle campagne.

ROUGE et NOIR d’Ottawa
Fiche : 4-2
Cette semaine : 4 | La semaine dernière : 6

Le ROUGE et NOIR a gagné quatre de ses six premiers matchs, leurs deux seuls revers ayant été encaissés aux mains des Stampeders, l’unique équipe invaincue dans la LCF. Cependant, Ottawa remporte ses matchs grâce à sa défense, à la surprise de plusieurs. L’unité défensive coordonnée par l’entraîneur Noel Thorpe permet à Ottawa d’être déjà perçue comme les favoris pour terminer au sommet de la division Est.

Roughriders de la Saskatchewan
Fiche : 3-3
Cette semaine : 5 | La semaine dernière : 4

Les Roughriders perdent un rang au sein de l’état des forces, malgré leur vaillant effort face aux Stampeders : la Saskatchewan a amassé plus de verges, a réussi plus de premiers essais et a eu possession du ballon plus longtemps que l’équipe n’ayant pas encore connu à la défaite en 2018. La défense de l’entraîneur-chef Chris Jones est unique et semble faire le boulot, mais il reste plusieurs questions en attaque, une unité qui semble faire du sur-place depuis le début de la campagne.

Tiger-Cats de Hamilton
Fiche : 2-4
Cette semaine : 6 | La semaine dernière : 5

Comme c’est souvent le cas depuis le début de la saison 2018, les Tiger-Cats ont de la difficulté à terminer leurs séries offensives par des touchés, et, ultimement, ils ont de la difficulté à remporter des matchs. Le revers in extremis de la semaine 7, contre le ROUGE et NOIR, est un parfait exemple. Le quart-arrière Jeremiah Masoli devra être plus constant, lui qui a été victime de plus d’interceptions (six) qu’il n’a lancé de passes de touché (cinq) jusqu’à présent cette saison.

Lions de la Colombie-Britannique
Fiche : 2-3
Cette semaine : 7 | La semaine dernière : 7

Frais et dispos, à la suite d’une semaine de congé, les Lions auront un gros défi à relever, samedi, puisqu’ils se mesureront aux Stampeders – à Calgary de surcroît. Si la défense de la Colombie-Britannique peut contenir le quart-arrière des Stamps Bo Levi Mitchell, les Lions pourront devenir la première équipe à vaincre les Stamps cette saison.

Argonauts de Toronto
Fiche : 1-5
Cette semaine : 8 | La semaine dernière : 8

Jeudi, le quart-arrière McLeod Bethel-Thompson sera le partant des Argonauts, qui semblent déjà à court de solutions à la suite d’un début de saison de 1-5. Par contre, les champions en titre de la Coupe Grey n’ont toujours pas affronté de club de la division Est, et tout indique que le secondeur Bear Woods et que le demi inséré Anthony Coombs devraient effectuer des retours au jeu prochainement.

Alouettes de Montréal
Fiche : 1-5
Cette semaine : 9 | La semaine dernière : 9

Johnny Manziel a pu assister de près aux défis qu’il devra relever en tant que quart-arrière partant des Alouettes de Montréal. Heureux hasard, le premier départ de Manziel avec les Montréalais pourrait s’effectuer contre son ancien club, alors que les Als tenteront de s’emparer du deuxième rang de la division Est grâce à une victoire aux dépens des Tiger-Cats, vendredi.


CLASSEMENT PAR SEMAINE

Semaine 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Archives
0 logo-tiny-square-cgy logo-tiny-square-tor logo-tiny-square-edm logo-tiny-square-ssk logo-tiny-square-ott logo-tiny-square-ham logo-tiny-square-wpg logo-tiny-square-bc logo-tiny-square-mtl LIRE
1 logo-tiny-square-cgy logo-tiny-square-edm logo-tiny-square-ssk logo-tiny-square-tor logo-tiny-square-ott logo-tiny-square-wpg logo-tiny-square-ham logo-tiny-square-bc logo-tiny-square-mtl LIRE
2 logo-tiny-square-cgy logo-tiny-square-edm logo-tiny-square-ham logo-tiny-square-ott logo-tiny-square-wpg logo-tiny-square-ssk logo-tiny-square-tor logo-tiny-square-bc logo-tiny-square-mtl LIRE
3 logo-tiny-square-cgy logo-tiny-square-edm logo-tiny-square-ham logo-tiny-square-ott logo-tiny-square-wpg logo-tiny-square-bc logo-tiny-square-tor logo-tiny-square-mtl logo-tiny-square-ssk LIRE
4 logo-tiny-square-cgy logo-tiny-square-ham logo-tiny-square-wpg logo-tiny-square-edm logo-tiny-square-ott logo-tiny-square-tor logo-tiny-square-ssk logo-tiny-square-bc logo-tiny-square-mtl LIRE
5 logo-tiny-square-cgy logo-tiny-square-edm logo-tiny-square-ham logo-tiny-square-wpg logo-tiny-square-tor logo-tiny-square-ott logo-tiny-square-bc logo-tiny-square-ssk logo-tiny-square-mtl LIRE
6 logo-tiny-square-cgy logo-tiny-square-edm logo-tiny-square-wpg logo-tiny-square-ssk logo-tiny-square-ham logo-tiny-square-ott logo-tiny-square-bc logo-tiny-square-tor logo-tiny-square-mtl LIRE
7 logo-tiny-square-cgy logo-tiny-square-edm logo-tiny-square-wpg logo-tiny-square-ott logo-tiny-square-ssk logo-tiny-square-ham logo-tiny-square-bc logo-tiny-square-tor logo-tiny-square-mtl LIRE