Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

Dernière Heure

Vernon Adams Jr. demeurera avec les Alouettes de Montréal jusqu’en 2022... EN SAVOIR PLUS

4 octobre 2018

Notes de match : Aperçu de la semaine 17

Adam Gagnon/LCF.ca

TORONTO – En cette première semaine d’octobre, le ROUGE et NOIR d’Ottawa accueillera les Blue Bombers de Winnipeg, vendredi, pour entamer la semaine 17 dans la Ligue canadienne de football. En congé la semaine dernière, Ottawa renouera avec l’action en fin de semaine, et le club cherchera à se qualifier pour les éliminatoires de la Coupe Grey pour une quatrième année consécutive. Winnipeg, de son côté, est en plein cœur de la course au positionnement dans la division Ouest; les Bombers en occupent le troisième rang grâce à une convaincante victoire, la semaine dernière, à Edmonton. Le botté d’envoi de ce match est prévu pour 19 h 30 HE (TSN).

Samedi, à 19 h HE (TSN), les Argonauts de Toronto rendront visite aux Lions de la Colombie-Britannique. Le BC Place a souri aux Argos récemment, eux qui y ont remporté leurs quatre dernières rencontres – un gain sur la route leur ferait le plus grand bien, eux qui n’ont pas encore savouré la victoire à l’étranger cette année. Avec un revers, les Lions ont partagé les honneurs d’une série aller-retour avec Hamilton la semaine dernière, et, à l’image des Bombers, ils sont au cœur de la course aux éliminatoires dans leur division. D’ailleurs, seulement deux points séparent la Colombie-Britannique et Winnipeg au classement dans l’Ouest.

Deux matchs sont au calendrier lors du lundi de l’Action de grâce. D’abord, à 13 h HE (RDS), les Stampeders de Calgary seront au stade Percival-Molson pour croiser le fer avec les Alouettes de Montréal. Calgary s’est qualifiée pour les éliminatoires de la Coupe Grey pour une quatorzième saison de suite la semaine passée, et une victoire lundi permettrait aux Stamps de s’assurer de la tenue d’un match éliminatoire à domicile pour une sixième année consécutive. Montréal, de son côté, essaiera de conserver ses chances de participer aux éliminatoires en 2018, alors que le quart-arrière Johnny Manziel effectuera son cinquième départ en carrière dans la LCF.

Puis, la semaine 17 prendra fin à Regina, où les Eskimos d’Edmonton rendront visite aux Roughriders de la Saskatchewan sur le coup de 16 h HE (TSN). Edmonton a baissé pavillon 30-3 face à Winnipeg la semaine dernière; cependant, une victoire lundi permettrait aux Esks de balayer les honneurs de leur série de matchs cette saison face aux Riders, ce qui pourrait être un important avantage advenant que les deux équipes soient à égalité à la fin du calendrier régulier. La Saskatchewan, quant à elle, continue d’être l’une des équipes de l’heure dans la LCF : elle a remporté six de ses sept derniers matchs, et pointe présentement au deuxième rang de la division Ouest.

***Le duel opposant les Eskimos d’Edmonton aux Roughriders de la Saskatchewan sera un match à micros ouverts cette semaine.***

SCÉNARIOS DES ÉLIMINATOIRES POUR LA SEMAINE 17

Cliquez ici pour consulter les scénarios des éliminatoires pour la semaine 17.

AVEC CINQ SEMAINES À DISPUTER

ÉQUIPE ADVERSAIRES FICHES CUMULATIVES DES ADVERSAIRES
C.-B. (6-7) TOR, @CGY, EDM, @SSK, CGY 41-26 (0,612)
EDMONTON (7-7) @SSK, OTT, @BC, WPG 30-24 (0,556)
CALGARY (11-2) @MTL, BC, SSK, @WPG, @BC 31-37 (0,456)
SASKATCHEWAN (9-5) EDM, @WPG, @CGY, BC 31-23 (0,574)
WINNIPEG (7-7) @OTT, SSK, CGY, @EDM 34-19 (0,642)
HAMILTON  (7-7) @TOR, @OTT, OTT, MTL 22-31 (0,415)
TORONTO (3-10) @BC, HAM, MTL @MTL, @OTT 27-41 (0,397)
OTTAWA (8-5) WPG, @EDM, HAM, @HAM, TOR 31-38 (0,449)
MONTRÉAL (3-11) CGY, @TOR, TOR, @HAM 24-29 (0,453)

D’AUTRES RECORDS À LA PORTÉE DE LEWIS WARD

  • Le botteur du ROUGE et NOIR Lewis Ward, originaire de Kingston, en Ontario, n’a raté aucun placement depuis le premier match de son équipe cette année, et il a réussi 40 de ses 41 placements (97 %) jusqu’à présent cette saison, sa première dans la LCF.
  • Ward a réussi ses 37 derniers placements, soit la deuxième plus longue séquence du genre, et la plus longue série au cours d’une même campagne.
  • Il ne lui manque que deux placements pour égaler le record de 39, établi par Rene Paredes lors des saisons 2012-13.
  • Son pourcentage de placements réussis de 97,6 % est près de 3 % plus élevé que le record actuel de la LCF, détenu aussi par Paredes (94,7 % en 2013).
  • Ward a réussi chacun de ses 12 placements de plus de 40 verges cette année

 

RECORDS POUR LE % DE PLACEMENTS RÉUSSIS DANS LA LCF
Joueur Année Équipe Tentatives Réussis Pourcentage (%)
Lewis Ward 2018 OTT 41 40 97,6 %
Rene Paredes 2013 CGY 57 54 94,7 %
Paul McCallum 2011 C.-B. 53 50 94,3 %
Sean Whyte 2016 EDM 48 45 93,8 %

 

RECORDS POUR LE NOMBRE DE PLACEMENTS RÉUSSIS CONSÉCUTIFS DANS LA LCF
Joueur Année Équipe Réussis 40+ Verges (moy.)
Rene Paredes 2012/2013 CGY 39 7/7 29.7
Lewis Ward 2018 OTT 37 12/12 31.2
Rene Paredes 2016 CGY 32 11/11 31.3
Paul McCallum 2011 BC 30 8/8 31.7

CLARIFICATION DU LIVRE DES RÈGLEMENTS : Après avoir réussi 29 placements de suite en 2013, Rene Paredes a vu l’un de ses placements être bloqué le 20 juillet 2013 par John Bowman des Alouettes de Montréal. Selon les règlements de l’époque (des règlements qui étaient en place depuis 1967), la tentative de placement de Calgary n’a pas été comptabilisée, puisque le ballon n’a jamais traversé la ligne de mêlée. Paredes a donc pu prolonger sa série à 39 placements réussis.

FICHES DES ÉQUIPES DEPUIS LA SEMAINE 12 (31 AOÛT)

FICHES DEPUIS LA SEMAINE 12 (31 AOÛT)
Équipe Fiche Points pour Points contre Différentiel de points
Saskatchewan 4-1 152 138 +14
Calgary 3-1 146 112 +34
C.-B. 3-1 103 100 +3
Hamilton 3-2 178 141 +37
Winnipeg 2-2 111 80 +31
Ottawa 2-2 83 87 -4
Montreal 1-3 78 108 -30
Edmonton 1-3 86 123 -37
Toronto 0-4 98 146 -48

EN RAFALE

  • Le receveur des Blue Bombers Drew Wolitarsky compte 501 verges sur des réceptions cette saison. La dernière recrue des Bombers à avoir franchi le cap des 500 verges sur des réceptions est Chris Matthews en 2012.
  • Le receveur Weston Dressler des Blue Bombers a réussi au moins un attrapé lors de ses 122 derniers matchs, et, la semaine dernière, il a réussi son 704e attrapé en carrière. Il n’a besoin que de trois réceptions de plus pour dépasser Rocky DiPietro (706) au 12e rang de l’histoire de la LCF.
  • Après avoir réussi au moins un sac lors de neuf de ses 10 premiers matchs cette saison, l’ailier défensif Charleston Hughes a traversé une période de trois matchs sans réussir un seul sac. Il a réussi son premier sac depuis la semaine 12 dimanche dernier contre Montréal.
  • Johnny Manziel des Alouettes n’a lancé que 16 passes la semaine dernière, le plus petit nombre parmi tous les quarts-arrière de la LCF ayant joué un match complet en 2018. De ses 16 passes, 10 ont été lancées dans des zones profondes, dont ses deux passes de touché (20 verges vers Ernest Jackson et 47 verges vers Adarius Bowman).
  • Le quart-arrière des Roughriders Zach Collaros a amassé 394 verges par la passe contre Montréal. Il s’agissait du premier match d’au moins 300 verges par la passe de Collaros dans l’uniforme des Riders, et de son premier match d’au moins 300 verges par la passe depuis la semaine 4 de la saison 2017.
  • Les Blue Bombers ont limité le quart-arrière Mike Reilly des Eskimos à seulement 164 verges par la passe la semaine dernière; c’était la première fois que Reilly ne franchissait pas le cap des 200 verges par la passe depuis la semaine 10, l’an dernier, contre la Saskatchewan.
  • Reilly n’a pas été à l’origine d’un touché (par la passe ou par la course) la semaine dernière, et il compte 39 touchés cette saison (27 par la passe, 12 par la course). Il est toujours en voie de marquer 50 touchés au total cette saison, et il ne lui manque que sept touchés au sol pour égaler le record de touchés au sol en une saison, établi en 2000 par Mike Pringle (19). Il ne lui manque que quatre passes de touché pour battre sa marque personnelle de 30 au cours d’une même saison (2017).
  • Le quart-arrière James Franklin des Argonauts de Toronto compte 12 touchés au sol cette saison; il est présentement à égalité avec Reilly.
  • Natif du Nouveau-Brunswick, Mike Miller mène la LCF avec 16 plaqués sur les unités spéciales, et il en compte désormais 154 en carrière (12e rang de l’histoire du circuit). Il a réussi au moins un plaqué sur les unités spéciales lors de 88 de ses 136 matchs dans la LCF (65 % de ses matchs joués).
  • Au cours de ses quatre derniers matchs, le vétéran secondeur des Alouettes Chip Cox compte 34 plaqués défensifs; il occupe désormais le quatrième rang de l’histoire de la Ligue avec 961 plaqués défensifs en carrière. Note : Les plaqués, dans la LCF, ont commencé à être officiellement comptabilisés en 1987.
  • Le demi offensif William Powell du ROUGE et NOIR a amassé au moins 100 verges au sol lors de six matchs cette saison, soit le plus haut total depuis Jon Cornish en 2014 (Cornish avait amassé au moins 100 verges au sol lors de neuf matchs en 2013).
  • Le botteur des Blue Bombers Justin Medlock a maintenant réussi 53 convertis d’un point de suite (d’une distance de 32 verges). Il a aussi réussi 135 de ses 136 derniers convertis d’un point.
  • Le receveur Brad Sinopoli a atteint le plateau des 1000 verges sur des réceptions pour une quatrième saison de suite, égalant le record pour une équipe d’Ottawa détenu par Tony Gabriel (1975-78).
  • Lors de leurs trois derniers matchs, les receveurs S.J. Green et Armanti Edwards des Argonauts comptent, ensemble, 38 attrapés pour 482 verges et deux touchés. Lors des trois matchs précédents, ils n’avaient réussi que 14 attrapés pour 268 verges et un touché collectivement.