12 mars 2019

Aperçu : Edmonton accueille lundi le premier de trois camps régionaux

David Moll/Université de Calgary

EDMONTON – Mars est un mois important pour les plus beaux espoirs en football au pays, et le tout s’amorcera lundi à Edmonton.

En effet, quelque 40 jeunes joueurs seront réunis au terrain intérieur du stade du Commonwealth lors du camp d’évaluation régional de l’Ouest, présenté par New Era, le premier de trois camps régionaux organisés en marge du camp d’évaluation national, présenté par New Era, qui aura lieu à Toronto du 22 au 24 mars.

Au cours des trois prochaines semaines, ce sont plus de 170 athlètes qui tenteront d’impressionner les recruteurs, les directeurs généraux et les entraîneurs-chefs de la LCF, en vue du repêchage 2019 du circuit, prévu pour le 2 mai.

» Cliquez ici pour consulter la liste des participants du camp d’évaluation régional de l’Ouest

Le receveur des Bisons de l’Université du Manitoba Dylan Schrot court avec le ballon lors d’un match en 2018 (Trevor Hagan/Université du Manitoba)

Dylan Schrot, un receveur des Bisons de l’Université du Manitoba, fait partie des espoirs à épier attentivement cette année, puisque ce dernier a été élu sur la deuxième équipe d’étoiles de U SPORTS en 2018, à la suite d’une campagne où il a récolté 788 verges et six touchés sur des réceptions.

Les recruteurs et les partisans voudront garder un œil sur le demi offensif Blake Whiteley de l’Université de la Colombie-Britannique. Mesurant six pieds cinq pouces et pesant 248 livres, l’ancien des Longhorns de l’Université du Texas pourrait s’avérer une révélation du camp de lundi à Edmonton.

Les jumeaux Nicholas et Aaron Statz, des demis défensifs des Dinos de l’Université de Calgary, participeront tous les deux au camp d’évaluation régional de l’Ouest. Les deux frères espèreront décrocher ensemble une invitation pour le camp d’évaluation national du circuit, qui aura lieu à la fin mars.

L’année dernière, quelque 13 joueurs ayant participé à un camp d’évaluation régional ont obtenu une invitation pour le camp national, et 12 d’entre eux ont été sélectionnés lors du repêchage 2018 de la LCF. Trois de ces 12 espoirs provenaient du camp d’évaluation régional de l’Ouest : le receveur William Watson, le receveur Justin Buren et le demi offensif Tanner Green.

À LIRE AUSSI
» Cinq joueurs à surveiller au camp d’évaluation régional de l’Ouest

Watson a été choisi au septième tour par les Lions de la Colombie-Britannique, alors que Buren a été sélectionné au cinquième tour par les Tiger-Cats de Hamilton et que Green a été un choix de quatrième tour des Eskimos d’Edmonton.

L’événement de lundi débute à 9 h HR avec une capture vidéo, la prise des mensurations (grandeur, poids, longueur des bras et grandeur des mains), les tests de sauts (vertical et horizontal) et le développé couché (225 lb). À 11 h HR, les joueurs prendront part au sprint sur 40 verges, au test des changements de direction et à l’épreuve 3-cônes.

Les exercices propres à chacune des positions et les affrontements à un contre un s’amorceront sur le coup de 13 h 30 HR, et le dévoilement des joueurs invités au camp d’évaluation national de la LCF se fera aux environs de 15 h 50 HR.

Pour une septième année consécutive, la LCF tiendra des camps d’évaluation régionaux, présentés par New Era, en marge d’un camp national. Une fois le camp d’évaluation régional de l’Ouest terminé, Montréal accueillera le camp d’évaluation régional de l’Est le 13 mars puis Toronto sera l’hôte du camp d’évaluation régional de l’Ontario le 21 mars.

La LCF, à l’aide des recommandations formulées par les équipes, invitera certains joueurs ayant participé à un camp d’évaluation régional à prendre part à l’événement national à Toronto.

Le camp d’évaluation national de la LCF, présenté par New Era, aura lieu à Toronto du 22 au 24 mars. Les meilleurs espoirs y seront soumis à de nombreux tests et rivaliseront devant les entraîneurs, les recruteurs et les directeurs généraux de la LCF.

EN CHIFFRES :

– Des 42 joueurs présents lors du camp d’évaluation régional de l’Ouest, 39 sont admissibles au repêchage.

– On compte huit secondeurs, huit demis défensifs, sept joueurs de ligne défensive, sept receveurs, six joueurs de ligne offensive, quatre demis offensifs, un botteur et un quart-arrière.

– Quelque 12 universités/équipes seront représentées, mais l’Université du Manitoba compte le plus de représentants avec huit. On retrouve aussi des joueurs de l’Université de l’Alberta (sept), de l’Université de Calgary (cinq), de l’Université de Regina (cinq), de l’Université Simon Fraser (quatre), de l’Université de la Saskatchewan (trois), de l’Université St. Francis Xavier (deux), de l’Université de la Colombie- Britannique (deux), des Rams de Langley (deux), de l’Université Tabor College (un), de l’Université Montana State Northern (un), des Hilltops de Saskatoon (un) et du Thunder de Regina (un).