18 juin 2019

Prédictions : Une surprise (ou trois) lors de la semaine 2?

Shannon Vizniowski/LCF.ca

TORONTO – Il y a trois matchs au calendrier lors de la semaine 2, alors que trois clubs profitent d’un congé.

Avec un nouvel entraîneur-chef (Corey Chamblin) et un nouveau quart-arrière numéro un (James Franklin), les Argonauts amorceront leur saison régulière samedi contre les Tiger-Cats de Hamilton. Les Ticats ont signé une victoire lors de la semaine 1, contre les Roughriders de la Saskatchewan, même si le quart-arrière Jeremiah Masoli a semblé avoir de la difficulté à distribuer le ballon.

Les Riders seront à Ottawa, jeudi, pour tenter de rebondir à la suite de ce revers; les quarts Cody Fajardo et Isaac Harker auront la responsabilité de remplacer Zach Collaros, blessé. William Powell aura aussi l’occasion d’affronter son ancien club.

Vendredi, les Eskimos accueillent un visage familier à Edmonton, alors que Mike Reilly et les Lions de la Colombie-Britannique seront de passage au Terrain Brick du stade du Commonwealth. Les Esks affichent un dossier de 1-0 avec le remplaçant de Reilly, Trevor Harris, qui a amassé plus de 400 verges par la passe et qui a lancé trois passes de touché la semaine passée. Reilly, quant à lui, a connu un début de saison difficile, la semaine dernière, lors d’un revers contre Winnipeg.

Le Jeu de prédictions de la LCF est de retour pour 2019 et permet à nouveau aux utilisateurs de prédire l’issue de chaque match et de miser leurs points en fonction de leur degré de confiance. Le jeu est accessible gratuitement, et avec des prix hebdomadaires et un grand prix de 4000 $ en argent, vous n’avez rien à perdre! *Consultez les règlements en cliquant ici.

JEUX
» JEU DE PRÉDICTIONS : EFFECTUEZ VOS PRÉDICTIONS DÈS AUJOURD’HUI
» JEU FANTASY : COMPOSEZ VOTRE ÉQUIPE DE RÊVE DÈS MAINTENANT


Roughriders de la Saskatchewan c. ROUGE et NOIR d’Ottawa
Jeudi | 19 h 30 HE 

Avec l’absence de Collaros, le rôle de Powell devient encore plus important dans les succès des Roughriders (Johany Jutras/LCF.ca)

Privés des services de Zach Collaros, les Roughriders pourraient choisir d’employer William Powell à outrance. Mais Powell ne se plaindra pas d’un surplus de travail contre le ROUGE et NOIR, l’équipe qui, à sa surprise, n’a pas semblé intéressée à égaler les offres qu’il a reçues des autres clubs lorsqu’il est devenu joueur autonome en février dernier. Il sera intéressant de voir comment l’entraîneur-chef Craig Dickenson utilisera ses deux quarts; même si Cody Fajardo sera le partant, la recrue Isaac Harker devrait obtenir du temps de jeu.

Le ROUGE et NOIR a signé une rare victoire à Calgary, un gain encore plus surprenant lorsque l’on considère les quatre interceptions dont a été victime le quart-arrière Dominique Davis. En général, une telle performance est synonyme d’un dénouement peu favorable pour une équipe, mais l’attaque d’Ottawa a su rebondir, et l’unité défensive a fait du bon boulot pour contenir les Stampeders et permettre à Davis de porter le ballon pour le touché de la victoire en fin de match.

Les Riders n’ont commis aucun revirement contre Hamilton; la défense du club est capable de leur permettre de demeurer dans le coup jusqu’à la toute fin. Ce sont les quarts qui devront en faire juste assez pour gagner. Y parviendront-ils?

PRÉDICTION : Victoire des Roughriders (25 % de confiance)


Lions de la Colombie-Britannique c. Eskimos d’Edmonton
Vendredi | 21 h HE

Le retour de Mike Reilly avec les Lions ne s’est pas passé comme prévu lors de la semaine 1 (La Presse Canadienne)

Les Lions analyseront leur plan de match et réaliseront immédiatement qu’ils peuvent courir un peu plus avec le ballon pour ainsi balancer leur attaque. Une attaque au sol plus équilibrée permettra à Mike Reilly de faire de meilleures feintes de remise et d’exploiter ses receveurs en fond de terrain. Le plus gros défi de la défense ne sera peut-être pas de ralentir Trevor Harris, mais plutôt de freiner le jeu au sol de ses adversaires; Andrew Harris a connu tout un match contre elle la semaine passée. C.J. Gable salive peut-être à l’idée d’affronter la Colombie-Britannique.

Qui sera la plus motivé vendredi? Mike Reilly, qui effectuera son retour à Edmonton, ou Trevor Harris, qui voudra prouver que les Eskimos ont choisi le bon quart-arrière?

Les Esks ont très bien fait lors de la semaine 1, mais Mike Reilly et les Lions s’avèreront un défi beaucoup plus important à relever lors de la semaine 2.

PRÉDICTION : Victoire des Lions (50 % de confiance)


Tiger-Cats de Hamilton c. Argonauts de Toronto
Samedi | 16 h HE

Le receveur Brandon Banks semble avoir le numéro des Argos au cours des dernières années (Johany Jutras/LCF.ca)

C’est le coup d’envoi de la saison régulière des Argonauts en fin de semaine, et on ne sait pas exactement à quoi ressemblera le club : de nombreux nouveaux visages se sont greffés à une talentueuse équipe composée de joueurs comme James Wilder Jr., S.J. Green, Armanti Edwards, Shawn Lemon et Cleyon Laing au cours de l’hiver.

Corey Chamblin aura du pain sur la planche en 2019, mais la direction des Argos a déniché de très bons joueurs pendant la saison morte dans le but d’améliorer un groupe qui voudra prouver que la saison 2018 n’a été qu’une erreur de parcours et qu’il a toujours envie de boire à même la coupe Grey en novembre prochain.

De leur côté, les Tiger-Cats espèrent avoir éliminé la rouille et commencer à ressembler beaucoup plus à l’équipe qui était près du sommet de la Ligue au chapitre des verges en attaque l’an dernier.

Depuis qu’Ottawa s’est joint au circuit en 2014, les équipes qui amorcent leur calendrier avec une semaine de congé montrent une fiche de 2-3. Cependant, ces deux victoires ont eu lieu au cours des deux dernières années.

Les Argos causeront-ils une surprise cette semaine?

PRÉDICTION : Victoire des Argonauts (35 % de confiance)

D’après un article de Jamie Nye publié sur CFL.ca.