3 juillet 2019

Jeu Fantasy : Les meilleures stratégies en vue de la semaine 4

Jimmy Jeong/CFL.ca

TORONTO – Chaque semaine, lors de cette jeune saison, des surprises sont survenues : Ricky Collins, Kenny Stafford, Dominique Rhymes et Lucky Whitehead. Cette semaine, il y aura d’intéressants duels à analyser au Jeu Fantasy LCF RDS.

Voici nos stratégies!


» JEU FANTASY LCF RDS : Inscrivez-vous et courez la chance de gagner 1000 $!


QUARTS

Les plus forts :

Jeremiah Masoli, HAM – 11 743 $

Mike Reilly, C.-B. – 12 268 $

Possibles aubaines :

Dominique Davis, OTT – 8016 $

Cody Fajardo, SSK – 7793 $

Jeremiah Masoli a cumulé plus de 300 verges de gains et de multiples touchés, le menant à une seconde semaine de suite avec au moins 30 points au Jeu Fanatsy. Malgré tout, il n’a pas dépassé Fajardo et Reilly. En ce moment, Masoli est à la barre de l’attaque aérienne la plus productive de la LCF, maintenant une moyenne de 10,6 verges de gains par passe tentée. Masoli détient aussi le meilleur ratio de passe de touché par passe tentée de la Ligue. Bien sûr, des matchs face à Toronto et Montréal aideront n’importe quel quart en manque de productivité et ce ne sera pas plus difficile cette semaine, alors que le quart des Ticats affrontera à nouveau les pauvres Alouettes. La défense des Als a accordé une moyenne de 11,8 verges par passe. Masoli est dispendieux, mais il sera productif.

Mike Reilly, malgré la défaite, la semaine dernière, a démontré qu’il est encore un quart dominant. Dans la défaite face aux Stamps, il a obtenu plus de 30 points au Jeu Fantasy, en plus de marquer son premier touché au sol de la saison 2019. Face à la défense torontoise, cette semaine, elle qui accorde une moyenne de 12,8 verges de gains par passe tentée, Reilly aura certainement la main heureuse. Mais les Lions maintiennent une moyenne de 7,7 verges de gains par passe. Ce n’est pas la mer à boire, mais parions que le quart des Lions en mettra plein la vue face à la défense poreuse des Argos.

Vous ne voulez pas sortir le magot, mais tout de même cumuler les points? Cody Fajardo et Dominique Davis sont pour vous. La production de Davis au Jeu Fantasy a été constante jusqu’à présent, avec 22 et 30 points, lors de ses deux derniers matchs, mais son jeu l’est un peu moins, alors qu’il a tout de même subi quatre interceptions lors de la semaine 1. De plus, il affrontera les Bombers, eux qui n’accordent qu’une moyenne de 7,19 verges par passe aux quarts adverses.

À première vue, le duel opposant Fajardo à la défense des Stampeders n’est pas optimal. Une unité défensive qui est presque aussi efficace que l’an dernier. Le seul hic c’est qu’elle a de la difficulté à sortir du terrain, accordant une moyenne de 72 jeux offensifs par match – le plus haut total de la Ligue. Voilà pourquoi Fajardo pourra être efficace. Il n’atteindra peut-être pas les 300 verges de gains et ne marquera peut-être pas plusieurs touchés, pour une troisième semaine de suite, mais son rapport qualité-prix vaut son pesant d’or.

DEMIS OFFENSIFS

Les plus forts :

Sean Thomas Erlington, HAM – 6589 $

Andrew Harris, WPG – 8872 $

William Stanback, MTL – 6488 $

Possibles aubaines :

Terry Williams, CGY – 4563 $

Sean Thomas Erlington n’a pas cumulé autant de verges au sol qu’il aurait voulu face aux Als, la semaine dernière, mais ses 102 verges de gains et un touché, en cinq réceptions ont compensé. Montréal accorde la moyenne la plus élevée de verges de gains par course cette saison (5,69) et le plus haut ratio de touché par course. Thomas Erlington devrait se reprendre de belle façon, au stade Percival-Molson, cette semaine.

Andrew Harris n’a pas connu le match de sa vie, la semaine dernière, alors qu’il n’a cumulé que 34 verges en 10 courses et que 17 verges en deux réceptions, face aux Eskimos. Et n’oublions pas qu’il a échappé le ballon à deux reprises. Très inhabituel. Les Bombers maintiennent tout de même une moyenne de 6,49 verges de gains par course (7 verges pour Harris), mais Ottawa n’accorde qu’une mince moyenne de 4,1 verges de gains par course — au 3e rang de la Ligue. Avec Matthews et Whitehead comme receveurs, en plus de Adams et compagnie, les cibles de Harris diminueront. En vaut-il la peine? Et à ce prix?

Ce sera difficile pour Andrew Harris, face à Ottawa, en cette semaine 4 (Jimmy Jeong/CFL.ca).

William Stanback a démontré toute son efficience, jusqu’à maintenant cette saison, lui qui maintient une moyenne de sept verges par course, ayant cumulé plusieurs courses de plus de 20 verges, en 2019. Il fait partie de l’élite. Disons-le…

Terry Williams est plus connu pour ses talents de retourneur. Mais avec Don Jackson qui est sous le protocole des commotions cérébrales, Williams sera la meilleure option à Calgary. Les Stamps sont au dernier rang de la LCF au chapitre des verges par la course, maintenant une moyenne de 3,04 par tentative et ils affronteront une défense des Riders qui accorde une moyenne de presque cinq verges par porté. Mais Williams n’est pas une valeur sûre et la potentielle absence de Bo Levi Mitchell fera perdre beaucoup de « punch » à l’attaque de Calgary.

RECEVEURS

Les plus forts :

Brandon Banks, HAM – 14 000 $

Bryan Burnham, C.-B. – 7385 $

Duron Carter, C.-B. – 3987 $

Eric Rogers, CGY – 7366 $

B.J. Cunningham, MTL – 5903 $

R.J. Harris, OTT – 5584 $

Possibles aubaines :

Lucky Whitehead, WPG – 3500 $

Caleb Holley, OTT – 2897 $

Marcus Tucker, HAM – 2500 $

Jaelon Acklin, HAM – 2500 $

Bon. Hamilton affrontera encore les Als. Vous avez donc l’embarras du choix chez les Tiger-Cats. Sauf peut-être pour Bralon Addison qui a été placé sur la liste des blessés pour un match, mercredi. Mais Brandon Banks et le retour au jeu de Luke Tasker vous aideront à marquer de précieux points au Jeu Fantasy. Comme vu plus haut lorsque nous avons parlé de Jeremiah Masoli, l’attaque redoutable des Ticats devrait connaître du succès face aux Alouettes.

Face à la défense torontoise, Burnham et Carter des Lions devraient connaître de belles performances, alors que la brigade défensive des Argos accorde en moyenne 12,8 verges de gains par passe. Mike Reilly cherchera ces deux hommes sur le terrain du BMO Field. Mais n’oublions pas Lemar Durant, lui qui devient de plus en plus la cible préférée de Reilly et qui a marqué trois touchés lors de ses trois premiers matchs, cette saison.

Eric Rogers a fait sauter la banque, lors de la semaine 3, lui qui a cumulé 37 points au Jeu Fantasy, avec ses 100 verges de gains et ses trois touchés, en neuf réceptions. Mais face aux Riders, qui accordent une moyenne de 7,6 verges de gains par passe, l’histoire sera peut-être différente, cette semaine. Et Mitchell qui ne sera peut-être pas là pour les Stamps. Quoique Arbuckle a bien fait lors de la spectaculaire remontée des Stampeders, la semaine dernière, trouvant Rogers dans la zone des buts.

Fort d’une excellente performance lors de la semaine 3, Eric Rogers sera à surveiller  (Larry MacDougal/CFL.ca).

B.J. Cunningham maintient une moyenne de neuf cibles par match, depuis le début de la campagne et il est la cible préférée de Vernon Adams Jr. Sa valeur monétaire le rend attrayant, mais il affrontera une défense des Ticats qui accorde en moyenne 7,1 verges de gains par passe. Malgré tout, nous jugeons que Cunningham sera capable d’amasser au moins 65 verges de gains en sept réceptions.

Si vous choisissez Dominique Davis comme quart-arrière, R.J. Harris pourrait faire l’affaire, alors qu’il s’est établi comme le receveur le plus fiable du ROUGE et NOIR, depuis le début de la saison 2019. Il a connu des parties de 14 et de 16 points au Jeu Fantasy. Dominique Rhymes a été le receveur qui a volé la vedette, lors de la semaine 2 avec 168 verges de gains et un touché en 11 réceptions. Mais tout cela, après une piètre performance de 8 verges de gains en une réception, lors de la semaine 1. Un peu de constance S.V.P. Mais Dominique Davis semble avoir trouvé son air d’allée. Rhymes pourrait faire des étincelles. Mais est-ce que Caleb Holley causera la surprise chez le ROUGE et NOIR?

Des aubaines? Lucky Withehead des Bombers a cumulé 34,5 points au Jeu Fantasy, lors de la semaine 3. Ottawa accorde la troisième plus grande moyenne de verges par passe de la Ligue (8,7) et tout ce que Whitehead a besoin c’est d’une passe et il s’occupe du reste. Tucker et Acklin ont été décevants, la semaine dernière face à Montréal, mais ils pourraient se reprendre, encore face aux Als, cette semaine.

DÉFENSE

Tiger-Cats – 4471 $

Roughriders – 5317 $

Lions – 3200 $

La défense des Ticats est intraitable face aux mauvaises attaques de la LCF. Et devinez quoi? Hamilton affrontera les Als, à nouveau. Lors de la semaine 3, l’unité défensive des Tiger-Cats avait obtenu six sacs du quart et une interception, n’accordant que 10 points aux Montréalais. L’histoire se répètera-t-elle, cette semaine?

La défense des Riders a enfin démontré son potentiel au Jeu Fantasy, produisant 12 points, à l’aide de quatre sacs du quart et de deux interceptions, n’accordant que sept petits points aux Argos. Si Bo Levi Mitchell est derrière le centre pour les Stamps, l’opposition sera différente. Mais ne sous-estimez pas Nick Arbuckle, lui qui a orchestré une remontée spectaculaire face aux Lions, lors de la semaine 3.

Une surprise en défense et qui ne vous demandera pas d’hypothéquer votre maison pour en faire son acquisition? Les Lions sont là et ils affronteront une attaque anémique des Argonauts.

TANDEMS HEUREUX

Mike Reilly > Bryan Burnham, Duron Carter, Lemar Durant

Reilly connaîtra sûrement une journée de rêve, cette semaine face aux Argos. Et certainement deux de ces trois receveurs en bénéficieront. Faites votre choix!

Cody Fajardo > Shaq Evans, Kyran Moore

Fajardo est vraiment la surprise de l’année, jusqu’à maintenant. Mais la défense des Stamps sera son plus gros test, à ce jour. Evans est sa cible préférée depuis le début de la saison, mais la capacité de Moore a créé le long jeu, additionné au bras puissant de Fajardo, rend ce tandem intéressant.