11 juillet 2019

Jeu Fantasy : Les meilleures stratégies en vue de la semaine 5

Larry MacDougal/CFL.ca

TORONTO – Nous nous attendions à plus de plusieurs athlètes, lors de la semaine 4, mais, encore une fois, les joueurs du Jeu Fantasy LCF RDS ont eu de belles surprises. Parions que la semaine 5 d’activités dans la Ligue canadienne de football (LCF) nous en fera vivre d’autres.

Voici quelques stratégies!


» JEU FANTASY LCF RDS : Inscrivez-vous et courez la chance de gagner 1000 $!


QUARTS

Les plus forts :

Jeremiah Masoli, HAM – 12 234 $

Mike Reilly, C.-B. – 12 287 $

Trevor Harris, EDM – 11 737 $

Possible aubaine :

Dominique Davis, OTT – 6073 $

Bien que la défense des Stamps ait tenu Cody Fajardo en échec, la semaine dernière, Jeremiah Masoli est, selon nous, le quart qui devrait connaître le plus de succès au Jeu Fantasy, cette semaine. L’attaque aérienne des Ticats est la meilleure de la LCF et l’incertitude de l’attaque au sol de Hamilton (blessure à Sean Thomas Erlington) devrait faire en sorte que Masoli tentera une cinquantaine de passes. Les Ticats mènent également la Ligue au chapitre des passes de touchés (8). Calgary a accordé 32 points dans chacun de ses deux premiers matchs de la saison, mais les Stamps n’accordent pas énormément de verges de gains, tout comme en 2018. La charge de travail de Masoli fera la différence dans ce match, puisque les Stampeders accordent en moyenne 67 jeux offensifs, par match et, avant la semaine 4, cette moyenne était de 72.

Mike Reilly est toujours un bon choix dans une formation du Jeu Fantasy. Mais les Lions maintiennent une moyenne de 7,7 verges de gains par passe, cette saison, ce qui est bien plus bas que la moyenne de Reilly, à Edmonton, en 2018 (8,9). Est-ce que sa moyenne de 2019 remontera, cette semaine, face aux Eskimos? Difficile à dire. Edmonton accorde une moyenne de 7 verges par passe et souvenez-vous que lors de leur premier duel de la semaine 2, les Esks ont obtenu sept sacs du quart face à Reilly. Cher payé pour tant d’incertitudes.

Pendant ce temps, Trevor Harris, le remplaçant de Reilly à Edmonton, maintient une moyenne de 8,5 verges par passe, cette saison et il détient le deuxième meilleur ratio de touchés par passe de la LCF. Le problème de Harris, alors qu’il était avec le ROUGE et NOIR, l’an dernier, était du côté de la zone payante. Harris ne terminait pas assez souvent ses séquences à l’attaque avec un touché, se contenant souvent d’un botté de précision. Et tout cela s’est reproduit lors de la semaine 3, alors que les Esks se sont contentés de sept bottés de précision, et ce, même si l’attaque avait cumulé plus de 400 verges, face aux Bombers. Mais ce devrait être plus simple face aux Lions, cette semaine, alors que la Colombie-Britannique accorde le plus haut ratio de touchés par passe de la Ligue.

Un quart-arrière pas cher, pas cher? Dominique Davis pourrait être une belle option, lui qui affrontera les Alouettes. La défense montréalaise accorde une moyenne de 10,8 verges par passe et un ratio de touchés par passe plus haut que la moyenne de la Ligue. Pas beaucoup de constance pour Davis, cette saison, lui qui a marqué trois fois au sol, mais qui a subi quatre interceptions, lors de son premier départ; il a lancé trois passes de touché, sans interception, à son deuxième départ, pour finalement être blanchi au chapitre des majeurs, tout en se faisant intercepter deux fois, face à Winnipeg, la semaine dernière. Mais contre la défense chancelante des Als, Davis devrait marquer plus de points au JF. Quoique Taylor Loffler devrait être de retour et Chris Ackie a été acquis cette semaine par la direction des Als. Attention, le ROUGE et NOIR!

DEMIS OFFENSIFS

Les plus forts :

Andrew Harris, WPG – 9427 $

William Stanback, MTL – 9087 $

C.J. Gable, EDM – 9243 $

John White, C.-B. – 6951 $

Possible aubaine :

Ka’Deem Carey, CGY – 4500 $

Andrew Harris n’a pas encore épaté la galerie cette saison. Tant sur le terrain qu’au Jeu Fantasy. Mais il est constant et donc une valeur sûre. Les Bombers maintiennent la deuxième meilleure moyenne de verges de gains par course de la LCF (5,6), mais les touchés ne sont pas au rendez-vous pour Harris, alors qu’il n’en a marqué qu’un, jusqu’ici, cette saison. Mais face aux Argos, tout est possible, alors qu’ils accordent beaucoup de touchés et une moyenne de 5,4 verges de gains par course. La chance de briller pour Harris?

L’an dernier, William Stanback était l’un des porteurs de ballon les plus efficaces, mais n’obtenait jamais assez de touches de balle pour vraiment voler la vedette au Jeu Fantasy. Tout cela a changé, la semaine dernière, alors qu’il a couru 22 fois, en route pour une performance de 203 verges de gains et trois touchés. Mais la défense au sol du ROUGE et NOIR accorde une moyenne de 4,3 verges par course. Ce sera difficile d’exploser pour Stanback, lors de la semaine 5. Là où le bât blesse pour Ottawa c’est qu’elle accorde un haut ratio de touchés par course. Le grand Will pourra peut-être y trouver son compte.

C.J. Gable continue d’avoir une grande charge de travail, cette saison, lui qui mène la LCF avec 60 courses en seulement trois parties, comparativement à William Powell qui en a 60 en quatre matchs. Il devrait continuer à toucher au ballon énormément, cette semaine, lui qui affrontera une défense des Lions qui se situe dans la moyenne de la Ligue au chapitre de la moyenne de verges de gains au sol par match.

Le demi offensif des Als William Stanback a brillé lors du match d’ouverture à domicile des siens, la semaine dernière (Alouettes de Montréal).

Lors des deux premières semaines de la saison, John White a touché au ballon 16 fois, mais cela a triplé lors des deux autres matchs (49). Puisque les Esks accordent en moyenne 46,6 jeux offensifs par match, White ne verra pas autant d’action cette semaine, mais il sera tout de même la pierre angulaire de l’attaque des Lions.

Les blessures dans le champ arrière ont permis de découvrir des aubaines au poste de demi offensif, alors que Sean Thomas Erlington et Don Jackson sont tombés au combat. Carey a très bien fait, lors de son premier départ avec les Stamps, alors que Coombs s’est très bien tiré d’affaire, lors du match face aux Als. Coombs est un receveur, mais il pourrait facilement être votre joueur « FLEX ».

RECEVEURS

Les plus forts :

Brandon Banks, HAM – 14 000 $

R.J. Harris, OTT – 6453 $

Eric Rogers, CGY – 7867 $

Greg Ellingson, EDM – 9495 $

Bryan Burnham, C.-B. – 7768 $

Dominique Rhymes, OTT – 4895 $

Luke Tasker, HAM – 9377 $

Ricky Collins Jr., EDM – 5617 $

Possibles aubaines :

Anthony Coombs, HAM – 3890 $

Lucky Whitehead, WPG – 3500 $

Quan Bray, MTL – 2500 $

Charles Nelson, WPG – 2500 $

L’attaque aérienne des Ticats a été prolifique jusqu’à maintenant, en 2019, et ce, surtout grâce à Brandon Banks. Les Ticats mènent la LCF avec une moyenne de 10,1 verges de gains par passe, alors que Banks, lui-même, maintient une moyenne de 12,4 verges de gains. Toutefois, les Stamps n’accordent qu’une moyenne de 6,9 verges de gains par passe. Vous n’avez pas encore payé le gros pris pour Banks? Attendez encore un peu. Ce ne sera pas le meilleur duel pour lui, cette semaine. Même chose pour Tasker, en passant. Mais si Bralon Addison revient au jeu, son rapport qualité-prix sera excellent, mais il perdra des cibles au profit de Banks et Tasker. Jaelon Acklin a connu toute une performance, lors de la semaine 4, avec 26 points au JF. Et n’oubliez pas que Coombs sera utilisé comme demi offensif, mais qu’il est en réalité un receveur.

À première vue, l’attaque aérienne du ROUGE et NOIR ne devrait pas être un choix qui va de soi, mais son duel l’opposant à la défense montréalaise pourrait vous faire changer d’idée. R.J. Harris montre une moyenne de 8,7 cibles par rencontre et une moyenne de 88 verges de gains aérien par match (3e rang de la LCF), bien qu’il n’ait cumulé que 220 verges de gains sur des réceptions (12e rang de la LCF). Les Als accordent une moyenne de 10,8 verges par passe et un ratio de touchés par passe plus élevé que la moyenne de la Ligue. Harris pourrait faire des flammèches. Mais Rhymes est toujours à surveiller, lui qui est moins dispendieux et qui a plus ou moins les mêmes statistiques que son coéquipier.

Dominique Davis et le ROUGE et NOIR exploseront-ils face aux Alouettes? (Patrick Doyle/CFL.ca)

Eric Rogers a marqué quatre touchés, au cours de ses deux derniers matchs, mais il affrontera une défense des Ticats qui n’a accordé que deux touchés aériens cette saison, en plus de n’accorder qu’une moyenne de 7,2 verges par passe. Le hic c’est que Hamilton n’a pas encore affronté une attaque aérienne très dangereuse. Nick Arbuckle était en pleine forme, la semaine dernière, lui qui a cumulé 262 verges de gains et deux touchés. Rogers devrait briller, tout comme Begelton et peut-être même Ambles…

L’attaque aérienne des Esks a encore une fois cumulé les verges de gains, la semaine dernière, mais n’a pas marqué de touchés. Ellingson, Collins et Stafford sont les cibles par excellence de Trevor Harris, eux qui maintiennent une moyenne de neuf cibles par match. Le retour de DaVaris Daniels pourrait faire basculer ces statistiques, et ce, au détriment de Stafford.

Des aubaines? Winnipeg est au premier rang de la LCF au chapitre des touchés par la passe, cette saison (8) et l’affrontement face aux Argos fait en sorte que vous pourriez considérer intégrer tous les receveurs des Bombers dans votre formation du Jeu Fantasy. Lucky Whitehead et Charles Nelson pourraient être de possibles aubaines. Du côté de Montréal, Quan Bray a été ciblé 11 fois, la semaine dernière. Le sera-t-il autant cette semaine?

DÉFENSE

Blue Bombers – 6251 $

ROUGE et NOIR – 4215 $

Alouettes – 3843 $

Winnipeg devrait être le meilleur choix, cette semaine, mais il faudra sortir les dollars. Les Bombers n’ont accordé qu’un seul touché, cette saison, alors qu’ils ont provoqué 10 revirements (1er dans la LCF). Toronto n’a marqué que trois touchés, cette saison et a accordé neuf revirements et 11 sacs du quart. Faites votre analyse…

Les deux autres défenses à considérer sont du côté d’Ottawa et de Montréal et elles s’affronteront, ce samedi. La défense du ROUGE et NOIR accorde des points, mais a été capable de provoquer huit revirements, en 2019. Montréal n’a accordé que quatre revirements. Les Alouettes accordent aussi beaucoup de points, mais ont eux aussi créé huit revirements. À vous de choisir.

TANDEMS HEUREUX

Jeremiah Masoli > Anthony Coombs, Jaelon Acklin

Dominique Davis > R.J. Harris, Dominique Rhymes

Trevor Harris > Ricky Collins