11 juillet 2019

Les Bombers tenteront de demeurer parfaits en accueillant les Argos

La Presse Canadienne

WINNIPEG – Deux équipes aux antipodes, les Argonauts de Toronto (0-3) et les Blue Bombers de Winnipeg (3-0), se mesureront l’une à l’autre, vendredi, au IG Field de Winnipeg. Cette rencontre sera présentée sur RDS à compter de 20 h 30 HE.

BILLETS
» Cliquez ici pour acheter vos billets pour le match opposant les Argonauts aux Blue Bombers

Les Argonauts ont encaissé un troisième revers d’affilée, samedi dernier, à la suite d’une défaite crève-cœur de 18-17 aux mains des Lions de la Colombie-Britannique. La dernière fois que Toronto a subi trois défaites de suite pour amorcer son calendrier régulier remonte à 2001; cette année-là, l’équipe avait battu la Saskatchewan pour porter sa fiche à 1-3. Vendredi, elle cherchera à éviter de porter sa fiche à 0-4 pour la première fois depuis 1993; les Argos avaient alors terminé la campagne avec un dossier de 3-15.

Pour la deuxième fois en autant d’années, les Torontois ont eu recours à deux quarts partants différents lors de leurs trois premiers matchs. Remplaçant James Franklin – absent en raison d’une blessure –, McLeod Bethel-Thompson a complété 75,8 % de ses passes pour 303 verges et un touché à son premier départ en 2019. Il s’agissait du troisième match d’au moins 300 verges par la passe de carrière. La fiche de Bethel-Thompson en carrière est dorénavant de 2-7 en neuf départs; il n’a jamais affronté les Blue Bombers. Il tentera de devenir le deuxième quart-arrière (autre que Ricky Ray) en presque sept ans (14 matchs) à mener les Argos à une victoire contre Winnipeg.

Toujours en quête d’un premier gain cette année, Toronto n’aura pas la tâche facile, vendredi, contre les Blue Bombers. Dans toute l’histoire de la LCF, il n’est arrivé que cinq fois qu’un club affichant un dossier de 0-3 réussisse à battre une formation montrant une fiche de 3-0. De plus, cet exploit n’est survenu qu’une seule fois au cours des 44 dernières années – le 24 juillet 2011, la Saskatchewan avait battu Montréal (3-0) pour porter leur fiche à 1-3 cette année-là. Les Argos feront-ils mentir les statistiques, vendredi, au IG Field de Winnipeg.

Les Blue Bombers sont demeurés invaincus en 2019 grâce à une convaincante victoire à l’étranger de 29-14 aux dépens du ROUGE et NOIR d’Ottawa vendredi dernier. Ce faisant, les Bombers ont amorcé leur calendrier régulier avec une fiche de 3-0 pour la 10e fois de leur histoire (1936-2019). Ils sont parvenus à porter leur fiche à 4-0 à six occasions auparavant, la dernière fois remontant à 2003 – ils s’étaient inclinés à leur cinquième match, contre Toronto.

Ayant quitté le match des siens à mi-chemin du troisième quart la semaine dernière en raison d’une blessure, le quart-arrière Matt Nichols sera à son poste, vendredi, à Winnipeg. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les Bombers, dont l’attaque a connu ses meilleurs moments lorsque Nichols évoluait comme passeur – Winnipeg menait 22-14 lorsque Nichols est tombé au combat.

« C’était quelque chose dont nous avions parlé avant le match – nous voulions que l’attaque reste sur le terrain le plus longtemps possible », a dit Nichols, dont la fiche comme partant en carrière avec Winnipeg, contre les Argos, est de 5-1. « Nous avons limité les erreurs. Nous avons écopé de quelques pénalités dont nous avons réussi à faire fi. Outre ceci, j’ai l’impression que nous avons fait avancer les chaîneurs, que nous sommes restés sur le terrain et que nous avons obtenu plusieurs jeux. »

« Avec le talent que nous avons en attaque, si nous sommes capables d’obtenir autant de jeux et de bien distribuer le ballon, nous réaliserons de bonnes choses », a-t-il ajouté.

Les Bombers – qui forment l’attaque la plus balancée jusqu’à présent cette année (53 % des jeux en attaque sont des passes, et 44 % de ceux-ci sont des courses) – ont remporté cinq de leurs six derniers matchs face aux Argos, dont les deux parties de l’an passé. Ils n’ont jamais tiré de l’arrière lors de chacun de ces deux matchs.

Notons en terminant que les Bombers n’ont accordé aucun touché au cours de leurs 10 derniers quarts; leurs rivaux ont effectué 34 séries de jeux en attaque sans marquer de majeur au cours de cette séquence!