Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

20 août 2019

Esks : se concentrer sur le match et non sur l’enjeu

Walter Tychnowicz/CFL.ca

EDMONTON – Nous le savons tous maintenant, les Eskimos d’Edmonton ont l’une des attaques les plus menaçantes et productives de la Ligue canadienne de football (LCF) en 2019 et ils l’ont prouvé lors de la semaine 10 : une victoire face aux Argonauts de Toronto.

Trevor Harris s’en est donné à cœur joie, réussissant 28 de ses 41 passes pour des gains de 420 verges et trois touchés. Greg Ellingson a capté 10 passes pour 170 verges de gains et deux touchés, pendant que DaVaris Daniels a connu une soirée de 155 verges de gains en cinq réceptions.

« Nous ne menons pas la LCF au chapitre des verges aériennes pour rien. Depuis le début de la saison, nous cumulons les verges de gains. Ce sont les points qui ne viennent pas », dit l’entraîneur-chef des Esks Jason Maas au Esks.com. « Jouer de la façon dont nous l’avons fait la semaine dernière, surtout en début de match, a été une belle récompense pour tout le travail que les gars ont effectué en préparation à cette partie. »

« Ils se sont montrés à la hauteur. »


 
Ellingson a connu l’un de ses meilleurs matchs de la saison. L’athlète de 30 ans a semblé avoir le ballon dans ses mains durant tout le duel. Mais le fait saillant de sa performance a certainement été l’incroyable « catch » qu’il a réussi, plongeant dans la zone des buts pour saisir le ballon. L’attrapé de l’année? Peut-être bien.

« Je le sentais. À la longue, nous reconnaissons ces chances, ces tracés et ces types de couvertures », dit Ellingson. « Je sentais que le ballon s’en venait vers moi et Trevor a fait toute une passe! Il a placé le ballon hors de portée de la défense et j’ai fait le reste. »

En cette semaine 11, les Eskimos feront face à l’un de leurs plus gros défis de la saison 2019, alors qu’ils accueilleront les Bombers au Terrain Brick du stade du Commonwealth. Winnipeg a amélioré sa fiche à 7-2, à la suite de sa victoire de 32-16 face aux Lions de la Colombie-Britannique, la semaine dernière. Toutefois, les Blue Bombers ont perdu leur quart vedette Matt Nichols pour quatre à six semaines, lui qui a subi une blessure au haut du corps, lors du quatrième quart.

L’entraîneur-chef des Bombers Mike O’Shea a annoncé lundi dernier que Nichols avait été inscrit sur la liste des joueurs blessés pour six matchs. L’attaque sera donc menée par Chris Streveler, lui qui est surtout utilisé pour les courts gains, cette saison. Bien qu’il n’ait lancé que neuf passes en 2019, le joueur de 24 ans a déjà prouvé l’an dernier qu’il pouvait donner du fil à retordre aux défenses adverses.

« Il est grand, fort, athlétique et c’est un dur à cuire », dit Maas. « Beaucoup d’adjectifs pourraient être utilisés pour le décrire, mais il est aussi un excellent quart-arrière. Il crée beaucoup d’occasions de jeux en attaque. Je sais donc que les Bombers seront confiants avec lui derrière le centre, cette semaine. »

« Il est déjà impliqué dans plusieurs schémas d’attaque. Il peut faire énormément de choses. »

« En l’affrontant, nous ferons face à de différents défis que face à d’autres quarts. En plus de pouvoir courir avec le ballon, il peut le passer avec vigueur. Nous en aurons plein les bras. Il faudra exécuter notre plan de match à la lettre. »

En l’emportant face aux Bombers, cette semaine, les Esks rejoindraient Winnipeg, à égalité au sommet de la division Ouest. Malgré tout le battage médiatique autour de ce duel très attendu, Maas et Harris savent qu’il faudra focaliser l’énergie sur le match et non sur l’enjeu.

« Je sais que le classement est serré dans l’Ouest – comme toujours, d’ailleurs. Mais il faut prendre le tout un match à la fois », explique Harris. « Nous voulons jouer de gros matchs, chaque semaine. »

D’après des articles parus sur Esks.com