Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

Harris suspendu pour violation de la politique contre le dopage de la LCF/AJLCF

TORONTO – Le demi offensif des Blue Bombers de Winnipeg Andrew Harris a reçu une suspension de deux parties après qu’un échantillon recueilli dans le cadre d’un contrôle antidopage ait révélé la présence d’une substance interdite (Méthandrosténolone) selon la politique contre le dopage de la Ligue canadienne de football (LCF) et de l’Association des joueurs de la LCF (AJLCF).

La politique en vigueur prévoit qu’un joueur de la LCF qui obtient un résultat positif pour l’utilisation d’une substance interdite fera face à une suspension de deux matchs advenant une première violation. La suspension passe à neuf matchs pour une deuxième violation et à un an pour une troisième violation. Une suspension à vie est imposée après une quatrième violation.

La politique prévoit qu’un joueur ne peut pas participer aux matchs de la saison régulière ou des éliminatoires. La décision de lui permettre de participer aux autres activités d’équipe, comme les séances d’entraînement ou les rencontres de préparation, relève du club.

Tout joueur qui viole les règles antidopage est sujet à des contrôles obligatoires, en plus de devoir se soumettre à un examen médical ainsi qu’à une évaluation qui déterminera s’il a besoin de soutien supplémentaire.

La politique prévoit que le nombre de contrôles aléatoires soit l’équivalent de 100 % des joueurs de la LCF. Les contrôles aléatoires ont lieu tout au long de l’année.