28 août 2019

Prédictions : Une victoire surprise des Argos à Hamilton?

La Presse Canadienne

TORONTO – La fin de semaine de la fête du Travail L’Équipeur est arrivée!

Par le fait même, nous aurons droit à trois des meilleures rivalités de l’univers sportif canadien pour entamer le mois de septembre.

Tout débutera dimanche, à Regina, où les Roughriders de la Saskatchewan (6-3) accueilleront les Blue Bombers de Winnipeg (8-2).

C’est la première fois que les Bombers et les Riders s’affrontent lors de la fin de semaine de la fête du Travail en étant les deux meilleures équipes de leur division depuis 1954. C’est aussi la première fois depuis 1966 que ces deux clubs se mesurent l’un à l’autre lors de la longue fin de semaine en étant les deux meilleures formations de l’Ouest – ils ne s’affrontaient que lors de la fin de semaine de la fête du Travail.

Le hic, c’est que le quart-arrière Matt Nichols et que le demi offensif Andrew Harris ne joueront pas du côté des Bombers. Winnipeg a réussi à s’en sortir grâce aux prouesses au sol du quart-arrière Chris Streveler la semaine dernière, mais ce dernier avait reçu un bon coup de main de Harris.

La Saskatchewan, de son côté, est à la recherche d’une sixième victoire de suite et espère que le Banjo Bowl – un match revanche entre les deux clubs qui aura lieu la semaine prochaine – sera l’affrontement ultime pour déterminer le premier rang de la division Ouest.

Le premier de deux matchs lundi opposera les Argonauts de Toronto aux Tiger-Cats de Hamilton. Les Argos ont presque battu les Alouettes de Montréal dimanche dernier, et McLeod Bethel-Thompson a fait de l’excellent boulot au poste de quart-arrière.

Les Torontois ont-ils assez confiance en leurs moyens pour venir à bout des Ticats?

Notons que l’attaque de Hamilton a ralenti avec Dane Evans comme quart-arrière. Mais les Ticats montrent tout de même une fiche de 8-2 à l’aube de ce match contre Toronto.

La chose la plus intéressante avec les affrontements classiques de la fête du Travail, c’est que des équipes de 1-8 ont déjà battu des clubs de 8-2 par le passé.

Le deuxième match, lundi, mettra aux prises deux équipes de l’Alberta ayant bon nombre de choses à prouver.

Certains doutent que les Eskimos d’Edmonton (6-4) et que les Stampeders de Calgary (5-4) soient de réels prétendants aux grands honneurs en 2019. Une grosse victoire, par l’un ou l’autre de ces deux clubs, donnera un sérieux indice qu’ils le sont.

Il y a un mois qu’Edmonton est débarqué à Calgary et a impressionné par ses aptitudes en attaque, sans être capable d’inscrire de touché dans un revers de 24-18. C’est le plus gros problème des Eskimos en ce moment : terminer leurs séries offensives par des touchés.

Les Stampeders renoueront quant à eux avec l’action à la suite d’une semaine de congé. Ayant perdu leurs deux derniers matchs, les Stamps espèrent provoquer des étincelles en attaque et retrouver leur quart-arrière numéro un Bo Levi Mitchell.

Le Jeu de prédictions de la LCF est de retour pour 2019 et permet à nouveau aux utilisateurs de prédire l’issue de chaque match et de miser leurs points en fonction de leur degré de confiance. Le jeu est accessible gratuitement, et avec des prix hebdomadaires et un grand prix de 5000 $ en argent, vous n’avez rien à perdre! *Consultez les règlements en cliquant ici.

JEUX
» JEU DE PRÉDICTIONS : EFFECTUEZ VOS PRÉDICTIONS DÈS AUJOURD’HUI
» JEU FANTASY : COMPOSEZ VOTRE ÉQUIPE DE RÊVE DÈS MAINTENANT


Blue Bombers de Winnipeg c. Roughriders de la Saskatchewan
Dimanche | 15 h HE | RDS2

Les Riders parviendront-ils à ralentir Streveler à le forcer à rester dans sa pochette? (La Presse Canadienne)

Les Bombers ont survécu à un match sans Matt Nichols, mais, dimanche, leur meilleur joueur en attaque, Andrew Harris, manquera aussi à l’appel. La suspension imposée à Harris fera très mal à Winnipeg; les Riders devraient en profiter pour déranger les lectures de Chris Streveler, un aspect dans lequel il a excellé la semaine dernière à Edmonton.

L’ailier défensif Willie Jefferson et ses coéquipiers en défense devront être sensationnels pour ralentir l’attaque de la Saskatchewan. Dans le cas contraire, ce pourrait être un autre long voyage à Regina pour les Bombers.

Les Riders ont gagné leurs cinq derniers matchs, et tout semble bien aller de leur côté. Cependant, ils devront être prêts à se défendre contre l’attaque au sol de Streveler, sinon la défense du club trouvera le temps long dimanche après-midi.

PRÉDICTION : Victoire des Roughriders (75 % de confiance)


Argonauts de Toronto c. Tiger-Cats de Hamilton
Lundi | 13 h HE | TSN

McLeod Bethel-Thompson et les Argos chercheront à vaincre leurs éternels rivaux, les Ticats, lundi (Ron Ward/LCF.ca)

La dernière fois que les Ticats et les Argos ont croisé le fer, Hamilton a battu Toronto 64-14. Mais, cette fois, la formation torontoise semble avoir trouvé le bon mélange de joueurs à envoyer sur le terrain.

Les Ticats ne forment tout simplement pas la même équipe depuis la blessure subie par Jeremiah Masoli il y a quelques semaines. Toutefois, on peut s’attendre à ce que le quart-arrière substitut soit capable de faire le boulot et d’aider les siens à connaître une bonne saison.

Après tout, Cody Fajardo, Nick Arbuckle et Vernon Adams Jr. ont réussi à surmonter les obstacles et à mener leur équipe vers la voie du succès. Dane Evans en est peut-être un autre capable d’y parvenir, mais il ne l’a pas encore réellement démontré cette année.

McLeod Bethel-Thompson s’accroche au poste de partant après une brillante performance la semaine dernière, malgré un revers.

La défense des Torontois cherche désespérément à s’améliorer, et si les Argos veulent réellement pourchasser Calgary ou Ottawa pour le dernier rang donnant accès aux éliminatoires, ils auront besoin que certains joueurs se lèvent de ce côté du ballon.

PRÉDICTION : Victoire des Argonauts (0 % de confiance)


Eskimos d’Edmonton c. Stampeders de Calgary
Lundi | 16 h 30 HE | TSN

Trevor Harris et les Esks devront trouver un moyen de terminer leurs séries par des touchés s’ils veulent vaincre les Stamps (Walter Tychnowicz/LCF.ca)

Il sera intéressant de voir à quoi ressembleront les Stampeders, eux qui ont profité d’une semaine de congé après deux défaites consécutives. Ils étaient anéantis après la victoire des Alouettes en deuxième prolongation il y a deux semaines – Montréal était revenu de l’arrière lors des 70 dernières secondes de jeu pour créer l’égalité.

Cette semaine, les Stamps devront se mesurer aux Eskimos. Plus tôt cette saison, le quart-arrière Trevor Harris avait très bien lancé le ballon contre Calgary, et les Stamps avaient amassé près de la moitié moins de verges que leurs adversaires.

Depuis quelque temps, Edmonton semble incapable de terminer une série par un touché.

Par contre, on doit aimer les chances des Esks, eux qui ont connu tout un match au McMahon Stadium il y a près d’un mois.

Avec une victoire, les deux équipes auront l’opportunité d’améliorer leurs chances d’accueillir un match éliminatoire en novembre prochain, et de demeurer dans la lutte pour le premier rang de la division Ouest avec la Saskatchewan et Winnipeg.

PRÉDICTION : Victoire des Eskimos (35 % de confiance)

D’après un article de Jamie Nye publié sur CFL.ca.