Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

5 septembre 2019

Neuf histoires qui définiront peut-être le reste de la saison 2019

The Canadian Press

TORONTO – Avec neuf semaines à faire au calendrier de la saison 2019, tout peut encore arriver. Mais quelles histoires pourront définir le reste de la présente campagne?

Nous vous en proposons quelques-unes…

1. Toronto reviendra de l’arrière

Bien que les chances de voir les Argos en matchs éliminatoires soient presque nulles, ils pourront jouer les troubles fête, d’ici la fin de la saison. Allons-y d’une prédiction audacieuse : Toronto ne terminera pas au dernier rang de l’Est. Avec trois parties contre le ROUGE et NOIR, les Argos donneront de l’espoir aux partisans, en vue de la saison 2020.

2. Cody Fajardo, joueur par excellence de la LCF

5000 verges de gains par la passe, 600 verges de gains au sol et 30 touchés au total devraient être assez pour permettre à Fajardo d’être un candidat aux honneurs de joueur par excellence de la LCF. Fajardo a gagné son poste de quart partant haut la main, en Saskatchewan. Peut-être aura-t-il droit à une prolongation de contrat de trois ans? Pourquoi pas?

3. Jefferson, joueur défensif par excellence de la LCF

Willie Jefferson devrait être considéré pour cet honneur et même plus. La seule chose jouant contre lui c’est que les votes winnipegois iront sûrement dans les mains d’Andrew Harris, pour ce qui est de l’honneur du joueur par excellence de la LCF. Mais bon… Joueur défensif de l’année, c’est excellent!

4. Une autre transaction au poste de quart-arrière à Toronto?

Les Argos ont cinq quarts, en ce moment. Et la date limite des transactions s’en vient à grands pas. Deux formations pourraient tenter une transaction avec les Argonauts : les Bombers et le ROUGE et NOIR. Si les rumeurs voulant que la blessure de Matt Nichols soit plus sévère que prévu sont fondées, Winnipeg pourrait vouloir ajouter de la profondeur derrière le centre. Ottawa a certainement besoin d’un quart-arrière, mais ce serait une transaction pour le futur de l’équipe; le ROUGE et NOIR n’étant pas assuré de faire les éliminatoires.

5. Les Ticats sont trop forts

Brandon Banks sera le candidat de l’Est pour le titre de joueur par excellence de la LCF, lui qui poursuit sur sa lancée de gros jeux spectaculaires, aidant ainsi son quart Dane Evans à s’établir comme un pivot efficace. Mais ce sera la défense qui permettra aux Ticats de se présenter au match de la Coupe Grey 2019.

6. Winnipeg aura de la difficulté

Les Bombers ne joueront pas mal, mais ils n’accueilleront peut-être pas un match éliminatoire au IG Field. Ils devront donc voyager à Calgary ou en Saskatchewan afin de tenter de se rendre au match ultime. D’ici la fin de la saison, la troupe de Mike O’Shea affrontera la Saskatchewan deux fois, Calgary deux fois, Montréal deux fois et Hamilton une fois. Ce sont quatre des équipes les plus difficiles à battre dans la LCF et sans Matt Nichols, la fiche des Bombers pourrait glissée sous la barre des ,500.

 

7. Matchs chaudement disputés

Le botté de la victoire de Brett Lauther, la semaine dernière, n’est que la cerise sur le « sundae ». Il y aura beaucoup d’issues de matchs décidées dans les derniers instants. Que ce soit des touchés ou des bottés de la victoire, il y a tellement de parités dans cette Ligue, que nous aurons droit à plusieurs fins de matchs enlevantes.

8. Winnipeg c. Saskatchewan en finale de l’Ouest

Une rivalité classique des Prairies canadiennes terminera sa saison 2019, lors d’un duel de la finale de l’Ouest. Les Riders accueilleront fort probablement cette finale tant attendue, après que les Bombers aient vaincu les Stamps sur la route, lors de la demi-finale de l’Ouest. Si vous pensiez que l’affrontement classique de la fête du Travail était électrisant, imaginez ce duel…

9. Victoire des Riders au McMahon Stadium

La dernière fois que le match de la Coupe Grey a eu lieu à Calgary fut en 2009. Eh bien, pourquoi pas une reprise du match ultime de 1989 entre les Roughriders de la Saskatchewan et les Tiger-Cats de Hamilton? William Powell connaîtra des éliminatoires du tonnerre et Fajardo mènera les Riders à la victoire, lors de la 107e Coupe Grey.

D’après un article de Jamie Nye, paru sur CFL.ca