Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

8 octobre 2019

Clemons donne de l’éclat aux opérations football des Argos

Argonauts.ca

TORONTO – Apprivoisant le milieu de la Ligue canadienne de football (LCF) depuis maintenant deux ans, Bill Manning soutient qu’il a étudié de très près chaque équipe de la Ligue.

Le président des Argonauts de Toronto a voyagé aux quatre coins du pays, a rencontré les présidents et les administrateurs des autres clubs, et a appris ce qui fonctionnait, ou pas, pour eux, autant sur le terrain qu’à l’extérieur de celui-ci.

Peu importe où il mettait les pieds, Manning a indiqué, mardi avant-midi, qu’il se faisait toujours poser la même question.

« Bon nombre de personnes m’ont demandé : ‘‘Comment se fait-il que Pinball (Michael Clemons) ne fasse pas partie de vos opérations football?’’ », a dit Manning devant une salle remplie de journalistes.

« Quand Michael et moi nous nous sommes rencontrés la première fois, et quand j’ai vraiment pris le temps de lui demander s’il voulait se joindre à notre organisation, je lui ai demandé pourquoi il n’avait pas été impliqué auprès d’elle au cours des 10 dernières années, soit depuis 2009, dans des fonctions reliées au football. »

« Il m’a dit que personne ne lui avait demandé. »

« Je lui ai donc demandé, et il a dit non. »

Clemons, assis aux côtés de Manning, est l’une des nombreuses personnes qui ont éclaté de rire à ce moment précis.

Manning a été persistent afin de convaincre Clemons de s’assoir dans cette chaise mardi, où il a été nommé 20e directeur général de l’histoire des Argos, remplaçant ainsi Jim Popp. Clemons a en fait dit non à ce poste à deux reprises cette saison, alors que les Torontois éprouvaient des ennuis sur le terrain. Il avait accepté un rôle de conseiller avec l’équipe au cours des dernières semaines, et il l’a accompagnée en Colombie-Britannique, où elle a été humiliée 55-8 aux mains des Lions.

Même s’il n’a pas voulu utiliser les premières heures dans ses nouvelles fonctions pour publiquement analyser sa formation et son personnel d’entraîneurs, Clemons a dit en avoir vu assez, samedi soir à Vancouver, pour reconnaître que des changements étaient nécessaires. Il a appelé Manning et lui a dit qu’il était partant. Les Argos ont relevé Jim Popp de ses fonctions lundi.

C’est un nouveau territoire pour Clemons, au sein d’une équipe à qui il a tout donné au cours des 31 dernières années, gagnant trois Coupes Grey en tant que joueur membre du Temple de la renommée du football canadien, puis une autre en tant qu’entraîneur-chef. Il a aussi été affilié aux équipes championnes de 2012 et de 2017, alors qu’il en était vice-président.

« Je n’avais pas besoin d’un boulot. J’opérais déjà une merveilleuse fondation que j’adore. Je n’ai pas accepté ce poste parce que j’ai besoin d’un emploi. J’ai plusieurs emplois », a dit Clemons. Même au cours d’une journée où il a dit qu’il sourirait moins qu’à l’habitude puisqu’il était triste pour Popp, sa passion pour les Argos et pour le football était bien visible par moment.

« Je suis ici parce que j’aime cet emploi, parce que j’aime nos partisans, et parce que je veux rendre l’équipe meilleure. Ça n’arrivera pas du jour au lendemain, mais nous allons faire notre possible pour infuser de la passion dans chacun des joueurs qui franchiront les portes de notre vestiaire. »

Les Argos ont amorcé leur campagne avec un écrasant revers de 64-14, à domicile, aux mains des Tiger-Cats de Hamilton. Ils ont perdu leurs six premiers matchs, dont une partie par un point – résultat d’un simple – contre les Lions lors de la semaine 4. Ils ont été combatifs lors du deuxième tiers de la saison, mais le train semble avoir une fois de plus déraillé au cours des deux derniers matchs du club, lui qui a encaissé sa 12e défaite de la campagne en Colombie-Britannique. La passion est un élément qui semble manquer sur le terrain et dans les estrades du BMO Field.

Clemons devrait immédiatement parvenir à remédier à la situation.

Même s’il ne possède aucune expérience en tant que directeur général – l’ancien directeur général adjoint des Riders et des Stamps John Murphy occupera le rôle de vice-président du personnel des joueurs –, Clemons sera très présent, ce qui devrait aider l’équipe d’ici la fin de la saison. Il n’y a personne de plus adoré et de plus respecté que Clemons dans l’entourage des Argos.

Murphy (gauche), Manning (centre) et Clemons (droite) prennent la pose pour une photo, mardi, au BMO Field (Argonauts.ca)

« J’ai appris à connaître Pinball au fil des ans, et ce qui m’a impressionné le plus c’est son charisme et son QI de football », a dit Manning.

« À mes yeux, je ne vois personne de mieux placer pour guider cette franchise, en raison de son pedigree de gagnant, de sa capacité à motiver et de son habileté à rassembler et à mener par l’exemple, que Pinball Clemons. »

Clemons a rencontré les joueurs et les entraîneurs de l’équipe, mardi avant-midi, quelques instants avant que Manning et lui rencontrent les journalistes. Les Argos ont été éliminés de la course aux éliminatoires la fin de semaine dernière, mais ils ont encore quatre matchs à jouer, dont deux à domicile contre Ottawa. Une victoire serait assurément appréciée par les partisans du club, qui ont été témoins de nombreuses défaites au cours des deux dernières années, mais la plupart seraient probablement heureux de voir leur équipe livrer un bon et compétitif match au ROUGE et NOIR vendredi.

« Ce qui est merveilleux à propos des partisans, c’est qu’ils nous donnent toute leur allégeance, même si nous ne la méritons pas », a dit Clemons.

« Fanatique signifie : ‘‘Je vous encourage, même si ça défie toute logique’’. On ne se cachera pas que depuis quelque temps, leur soutien défie effectivement la logique. Ce que nous voulons faire est de tenter de reconstruire ce lien de confiance avec les partisans. Il n’y a aucune manière de se le procurer; on doit nous le donner. Mais nous allons faire tout en notre possible pour mériter ce respect et cette compréhension. Nous travaillons pour faire vivre des émotions à des partisans qui dépensent leur argent durement gagné après tout. »

Au fond, le sport est toujours une affaire de vente d’espoir, et l’embauche de Clemons donne de l’espoir à une situation où l’on croyait que tout avait été fait; surtout après ce qu’il a vu son équipe endurer en Colombie-Britannique.

Clemons passera sans aucun doute les dernières semaines de la saison à évaluer ce que l’équipe a sous la main et ce qu’elle doit améliorer. Il dit qu’il a étudié le travail de certains de ses pairs au sein de Maple Leaf Sports and Entertainment au cours des dernières années, Masai Ujiri et Kyle Dubas en particulier, et il veut introduire au sein de son équipe certains des aspects qui leur ont permis de connaître du succès. Présentement, il veut concentrer ses efforts sur l’embauche d’un expert en analyse de données.

Manning a soutenu qu’en quelque sorte, la saison 2020 des Argos s’est amorcée mardi. L’embauche de Clemons est peu conventionnelle, mais elle donne de l’espoir à une équipe qui en était à court à la suite de son pire rendement le weekend dernier. Clemons ajoute de l’éclat à tout ce qu’il touche, peu importe le domaine. Et les Argos en ont bien besoin présentement.

« Ma plus grande force, c’est de comprendre à quel point je ne suis pas important », a dit Clemons.

« Nous allons renforcer ce qu’il y a autour de nous. Nous sommes ravis du défi qui s’offre à nous. Je peux être excité par ceci aujourd’hui. Je sourirai plus demain. »

D’après un article de Chris O’Leary publié sur CFL.ca.