Repêchage
Tour
-
14 octobre 2019

Maas : « Nous sommes qualifiés et c’est ce qui compte »

La Presse Canadienne

EDMONTON – Les Eskimos d’Edmonton se sont qualifiés pour les éliminatoires de la 107e Coupe Grey, en l’emportant 19-6 contre les Lions de la Colombie-Britannique – leur huitième victoire de la saison. Les Esks sont au quatrième rang de la très compétitive division Ouest et ont trouvé le moyen de remporter une deuxième victoire, depuis la blessure de Trevor Harris.

« Nous sommes qualifiés et c’est ce qui compte », a dit l’entraîneur-chef des Esks Jason Maas, après la victoire. « Je l’ai dit en début de saison. Nous avions plusieurs objectifs et l’un de ceux-ci était de se qualifier pour les éliminatoires. Et nous l’avons atteint. Maintenant, il faudra demeurer en santé et nous améliorer. »

Le quart-arrière Logan Kilgore a complété 62 % de ses passes, incluant 133 verges à son receveur Greg Ellingson, lui qui a capté six passes. Kilgore a joué tout un match, et ce, bien qu’il ait été attaqué de toute part.

« Lorsque votre quart vous offre une performance comme celle-là, c’est incroyable pour l’équipe », a dit Maas. « C’est super de le voir jouer de la sorte, puisque les victoires n’arriveront pas toujours avec un grand pointage au tableau. Il faudra remporter des matchs serrés. Dans ces moments, il faut être mentalement et physiquement bien préparé pour y arriver. »


 
Bien qu’il ait été frappé avec aplomb, Kilgore était en un morceau après le match. Le joueur de 29 ans revendique maintenant une fiche de 1119 verges de gains aériens en cinq rencontres avec Edmonton.

« Tout fait moins mal, lorsque tu es en éliminatoires. Je suis très heureux du résultat », a dit Kilgore.

En plus de la qualification au tournoi automnal, les Esks ont atteint quelques plateaux. Ellingson a atteint le plateau des 1000 verges sur des réceptions pour la cinquième saison consécutive, lui qui revendique maintenant un total de 1094 verges et cinq touchés, en 2019.

Ricky Collins Jr. a lui aussi atteint le même plateau, mais, pour sa part, c’est la première fois de sa jeune carrière dans la LCF. Ellingson était plus excité de l’accomplissement de Collins que du tien.

« Je suis vraiment content pour lui », a dit Ellingson. « Il y est finalement arrivé ce soir. Quel accomplissement! C’est toujours spécial d’atteindre ce plateau. »

Le meneur des Esks au chapitre des verges sur des réceptions était assez catégorique sur le fait que son équipe ne ralentira pas la cadence, et ce, même si elle est qualifiée pour les éliminatoires.

« Rien ne change, il faudra continuer à se battre », a dit Ellingson.

Maintenant un peu plus près d’une autre participation au match de la Coupe Grey, les Esks seront en semaine de repos, alors qu’ils se prépareront pour leurs deux derniers duels de la saison régulière, contre les Roughriders de la Saskatchewan.

« Ce sont nos prochains objectifs », a dit Maas. « Maintenant, il faudra revenir en santé et avec un plein d’énergie pour la dernière ligne droite. »

Les Eskimos d’Edmonton auront une semaine de repos, avant leur affrontement de la semaine 20 contre les Roughriders de la Saskatchewan, le 26 octobre prochain, à compter de 19 h HE.