8 novembre 2019

Quels joueurs clés changeront le cours des demi-finales de division?

Arthur Ward/CFL.ca

TORONTO – Quel joueur peut changer le cours d’un match en un seul jeu?

Il y a quelques-uns de ces athlètes dans la LCF qui auront un grand impact dans leurs matchs de demi-finales respectifs, ce dimanche. Nous savons tous que chez les Alouettes, Vernon Adams Jr., William Stanback et Eugene Lewis auront leur mot à dire. Même chose pour Andrew Harris chez les Bombers et Bo Levi Mitchell chez les Stamps.

Mais qui sera le facteur clé de la victoire?

Dans une ligue aussi imprévisible que la LCF, jetons un coup d’œil à ces joueurs offensifs et défensifs qui apporteront cet élément de plus, à leurs formations respectives :

ESKIMOS D’EDMONTON
ATTAQUE DÉFENSE
Tevaun Smith, RÉ Vontae Diggs, SEC

Tevaun Smith, RÉ

Ses statistiques de saison régulière ne sont peut-être pas les plus impressionnantes, mais le receveur des Eskimos d’Edmonton Tevaun Smith est un amateur du gros jeu. La recrue des Esks a maintenu une moyenne de 11 verges de gains par attrapé cette saison et il peut faire face à n’importe quelle couverture serrée appliquée par l’adversaire. Les Eskimos adorent le long jeu avec Smith et même s’il ne connaît pas son meilleur match, ce dimanche, il sera une constante menace à travers les airs, ce qui ouvrira les corridors de courses pour le demi offensif C.J. Gable.

Vontae Diggs, DD

Le secondeur des Esks Vontae Diggs a terminé la saison régulière au 11e rang de la Ligue au chapitre des plaqués défensifs, et ce, à sa première année dans le circuit Ambrosie. De l’autre côté du terrain, William Stanback, l’un des demis offensifs les plus robustes de la LCF, l’attendra de pied ferme. Mais le style de jeu de Diggs pourra rivaliser avec celui de Stanback. Diggs aura aussi Vernon Adams Jr. à l’œil, le quart-arrière le plus insaisissable de la Ligue. Si la défense des Esks réussit à empêcher Adams d’improviser en attaque, l’unité offensive des Als pourrait très bien être neutralisée et les points au tableau se feront rares.

ALOUETTES DE MONTRÉAL
ATTAQUE DÉFENSE
Quan Bray, RÉ Greg Reid, DD

Quan Bray, RÉ

S’il n’y avait pas eu d’autres receveurs explosifs autour de lui, en 2019, Quan Bray aurait sans doute pu atteindre le plateau des 1000 verges de gains sur des réceptions, lors de la saison régulière. Voilà pourquoi il est sur cette liste. Les Als ont plusieurs receveurs capables de réaliser les longues réceptions de passes, mais Bray pourrait tirer son épingle du jeu, dimanche, alors que la défense des Esks voudra davantage contenir des receveurs comme Eugene Lewis. Bray pourrait connaître tout un match!

Greg Reid, DD

À sa deuxième année dans la LCF, Greg Reid s’est révélé au poste de partant en défense, lors de la saison régulière 2019. Reid a toujours été dans les plans, mais il a bénéficié des bonnes performances des vétérans Patrick Levels et Tommie Campbell. Reid est un demi défensif à son affaire, qui vole vers le ballon, étant en mesure de stopper les meilleurs receveurs et les meilleurs demis offensifs adverses. La preuve, il fait partie du top-10 de la LCF au chapitre des plaqués défensifs, cette saison. De plus, Reid a un don pour effectuer les jeux importants, lors des moments cruciaux d’un match. Que ce soit une passe rabattue, une interception ou un dur plaqué afin d’arrêter un attaquant adverse, tout près d’un premier essai.

BLUE BOMBERS DE WINNIPEG
ATTAQUE DÉFENSE
Nic Demski, RÉ Winston Rose, DD

Nic Demski, RÉ

Nic Demski est l’un des athlètes les plus polyvalents de la Ligue et il bénéficie grandement de la créativité du coordonnateur offensif des Bombers Paul LaPolice. LaPolice utilise Demski dans plusiuers situations différentes, ce qui rend la tâche difficile pour les défenses adverses. Il n’est donc pas facile à arrêter. Lui qui est un receveur fiable dans les moments cruciaux, Demski peut aussi ajouter son grain de sel dans l’attaque au sol, complétant très bien Andrew Harris. Pas de doute que Harris est le noyau de l’attaque des Bombers, mais n’oubliez pas Demski. Il pourrait fort bien marquer le touché de la victoire.

Winston Rose, DD

Rose est le meneur de la LCF au chapitre des interceptions, avec neuf. Et ces interceptions peuvent à elles seules changer le cours d’une rencontre. Rose est devenu un fabricant de jeux, dans une tertiaire des Bombers qui n’a pas souvent eu la réputation de changer l’allure d’un match. Le quart-arrière des Stampeders de Calgary Bo Levi Mitchell adore la longue passe, mais il pourrait se faire jouer un vilain tour par Rose s’il n’est pas sur ses gardes.

STAMPEDERS DE CALGARY
ATTAQUE DÉFENSE
Hergy Mayala, RÉ Wynton McManis, SEC

Hergy Mayala, RÉ

Lors des deux dernières saisons, les Stamps ont dû jongler avec leur formation partante, à cause des nombreuses blessures. Le receveur recru Hergy Mayala a été obligé d’élever son jeu d’un cran à sa première saison dans la LCF. Et il a plus que bien fait en pareilles circonstances. Au cours de ses cinq derniers matchs, il a amassé 406 verges de gains et cinq touchés, en 27 réceptions. Les Stampeders ont un bon système en attaque, permettant d’y insérer n’importe quel joueur, pourvu qu’il y apprenne les rudiments. Alors que Reggie Begelton sera étroitement surveillé, Mayala pourrait faire la différence, lors de la demi-finale de l’Ouest.

Wynton McManis, SEC

Andrew Harris est le cœur de l’attaque des Bombers. Eh bien, Andrew Harris, nous te présentons Wynton McManis, la meilleure arme des Stamps contre le meilleur demi offensif de la Ligue. McManis a brillé, lors de la 106e Coupe Grey, à Edmonton, lui qui avait réussi un solide plaqué sur les unités spéciales. Depuis ce temps, il n’a fait que s’améliorer. Il a terminé la saison régulière au quatrième rang de la LCF au chapitre des plaqués défensifs. Nous pourrions dire qu’il a su remplacer Alex Singleton. McManis a beaucoup de robustesse et il a du flair pour briser les jeux des attaques adverses. S’il peut limiter la production des Bombers au sol, ce dimanche, attention aux Stamps!