Ticats : La meilleure attaque de la LCF a donné tout un spectacle

HAMILTON – La meilleure attaque de la Ligue canadienne de football (LCF) a volé la vedette, lors de la finale de l’Est, alors que Dane Evans et le duo de receveurs composé de Brandon Banks et Bralon Addison ont mené les Tiger-Cats de Hamilton vers une victoire de 36-16, dimanche dernier contre les Eskimos d’Edmonton.

Les nouveaux champions de l’Est ont conclu une saison parfaite à domicile, afin d’accéder à la 107e Coupe Grey.

Evans a remporté son premier match éliminatoire, amassant 386 verges de gains aériens et un touché. Il a complété 21 de ses 36 passes. Le joueur de 25 ans n’avait pas l’air nerveux du tout, lui qui a connu un grand match derrière le centre.

Banks, quant à lui, a terminé le duel avec une récolte de 100 verges de gains en quatre attrapés, incluant deux catchs spectaculaires. L’enlevant touché de 47 verges de « Speedy B », lors du deuxième quart, a donné deux possessions d’avance à son équipe.

« Les grands joueurs font de grandes choses », a dit l’entraîneur-chef des Ticats, à la suite du match. «Speedy a fait tout un jeu. De plus, on oublie qu’il avait du soleil plein les yeux. »

« Si vous voulez remporter un championnat, il faut être en mesure de réaliser ce genre de jeu. »


 
L’athlète de 31 ans et finaliste de l’Est pour le titre du joueur par excellence de la LCF doit vraiment être considéré comme l’un des meilleurs joueurs de la Ligue. Mais Banks a tout de suite donné beaucoup de crédit à son quart-arrière.

« Dane a fait tout un jeu et il a lancé toute une passe. Il a pu échapper à la pression et me lancer une brillante passe, à la bonne place », a dit Banks de son touché de 47 verges. « Je suis demeuré concentré sur le ballon et j’ai réalisé ce superbe attrapé. »

« Lorsque vous êtes une légende, lorsque vous êtes un grand joueur, vous faites ce genre de chose, au cours des matchs les plus importants », a dit Evans de Banks. « Je ne fais que le nourrir et il fait tout le reste. »

Banks a réalisé un autre catch spectaculaire de 26 verges, alors qu’il ne restait que 10 minutes à faire à la rencontre. L’attaque des Ticats était à l’intérieur de la ligne de 10 des Esks. Par la suite, le quart David Watford s’est faufilé jusque dans la zone des buts, clouant le cercueil de la formation albertaine.

Evans continue de s’améliorer depuis qu’il est venu en relève au quart Jeremiah Masoli. Le jeune pivot assure qu’il est confiant, en vue du match de dimanche prochain, à Calgary.

« Je savais que nous allions réussir notre coup, je savais que nous allions réussir à aller à Calgary », a dit Evans. « Et je savais aussi que je voulais faire partie de la solution. Voilà pourquoi je suis demeuré avec cette équipe, lors de l’entre-saison. »

Addison a été le meilleur de tous les receveurs avec des gains de 130 verges, en sept attrapés. Et sa réception de 48 verges lors du premier quart a été la plus longue du match.

Tout au long de la saison, le duo explosif Banks/Addison a été un défi pour toutes les tertiaires. Et celle des Esks a gouté à sa médecine, dimanche dernier, au Terrain Tim Hortons. Les deux receveurs ont cumulé un total combiné de 2786 verges de gains sur des réceptions, au cours de la saison régulière. En plus de capter 20 passes de touché. Très difficile à ralentir.

« Mon objectif est de remporter la Coupe Grey », a dit Banks.

Bien qu’il ait perdu son quart numéro un Masoli, en début de saison, Steinauer a déjà dit, cette année, qu’il n’était pas surpris des performances de son jeune substitut.

« Dane est un gagnant », a-t-il dit. « Il est minutieux dans sa préparation. En fait, il s’est toujours préparé comme s’il était le partant, en plus d’être le meilleur partisan de Jeremiah. Alors est-ce que je suis surpris de ses succès? Pas du tout. »

La défense également a joué un rôle important, au cours de la victoire des Ticats dans la finale de l’est. Elle a créé deux revirements qui ont permis à Hamilton de prendre les devants 10-0. Les Tiger-Cats ont terminé le match avec deux interceptions, un échappé recouvré et trois sacs.

« Nous nous sommes emparés du momentum très tôt dans la rencontre », a dit Steinauer. « Nous nous sommes emparés du ballon en défense. Notre attaque n’avait donc pas peur de soutenir de longues séquences en attaque, même si celles-ci ne se transformaient pas nécessairement en touchés. »

Mais l’unité offensive a tout de même laissé des points sur le terrain, alors que le botteur Lirim Hajrullahu a réussi quatre placements, incluant celui de 48 verges qui donnait les devants au Ticats pour la première fois. Evans a donc très hâte de bâtir sur les récents succès offensifs de son équipe et de corriger les erreurs en attaque, en vue de la 107e Coupe Grey.

« Nous n’avons pas été au sommet de notre forme en attaque, mais nous reviendrons en force à Calgary», a-t-il conclu.