21 novembre 2019

Des Alouettes au Gala 2019 de la LCF

Dominick Gravel/Montreal Alouettes

CALGARY — Jeudi aura lieu le Gala 2019 de la LCF, une cérémonie qui récompense les performances des meilleurs joueurs et entraîneurs de la saison 2019, en plus de rendre hommage à des légendes du football canadien et à des leaders dans la communauté.

Mercredi soir, les médias pouvaient s’entretenir avec certains des finalistes, à la veille de cette soirée spéciale.

Parmi ceux-ci, le secondeur des Alouettes de Montréal Henoc Muamba ainsi que le receveur des Als Jake Wieneke étaient de passage à Calgary, eux qui sont respectivement en lice pour les titres de joueur canadien par excellence et recrue par excellence de la LCF.

Muamba a été le leader de la défense montréalaise cette saison, lui qui a cumulé 93 plaqués défensifs, terminant au deuxième rang de la Ligue à ce chapitre, derrière Simoni Lawrence des Ticats, en plus d’enregistrer un sac du quart.

Du côté de Wieneke, l’athlète de 25 ans, originaire de Maple Grove, au Minnesota, a été une révélation cette saison chez les Als, amassant 569 verges de gains et huit touchés, en 41 réceptions, maintenant une moyenne de 13,9 verges de gains par attrapé.

Ses huit touchés ont été un sommet chez les Oiseaux et lui ont permis de terminer au cinquième rang de la LCF à ce chapitre.

Bien sûr, les deux joueurs auraient préféré être à Calgary pour tenter de remporter la Coupe Grey, mais ils sont tout de même honorés que la Ligue souligne leurs exploits de la dernière année.

« C’est toujours très chaleureux d’être invité à un événement de la sorte », dit Muamba. « Je suis très honoré d’y être. Mais il est certain que j’aurais aimé que toute mon équipe soit là en même temps. »

« Je suis très heureux d’être ici », dit Wieneke. « Et d’avoir la chance de vivre la semaine de la Coupe Grey et de voir le match. »

Le receveur recru des Alouettes Jake Wieneke ne voulait pas que la saison 2019 se termine (Dominick Gravel/MontrealAlouettes.com).

Et qu’est-ce que ça signifierait de remporter ces titres?

« Ce serait définitivement un honneur d’être la recrue de l’année », a pour sa part expliqué le jeune receveur. « Ç’a été une super route jusqu’ici. J’ai apprécié tous les moments. »

« (Ces honneurs individuels) ne sont pas aussi importants que de gagner le meilleur trophée dans cette Ligue », a dit Muamba. « Mais je ne peux pas être fâché d’avoir été considéré comme finaliste. »

« Je serais vraiment fier de le remporter (le titre de joueur canadien par excellence) », poursuit-il. «Lorsque les gens me regardent jouer, ils pensent que ce n’est que moi qui travaille fort pour arriver à mes objectifs, mais ce prix représenterait toutes les personnes qui m’appuient, qui m’encouragent… Ma famille, ma femme, ma petite fille, mes amis. C’est pour eux que je le fais. »

Une saison spéciale

La saison 2019 des Alouettes a été sensationnelle. Ce n’est par pour rien qu’il y a autant de joueurs montréalais en nomination lors du gala de jeudi soir. Sans oublier le spécialiste des longues remises Martin Bédard, lui qui est en lice pour le prix Jake-Gaudaur qui récompense le joueur canadien qui affiche le mieux les attributs dont ont fait preuve les anciens combattants canadiens en temps de guerre, de conflit et de paix : force, persévérance, courage, camaraderie et implication communautaire.

Non, ce n’est pas un hasard si tout ce beau monde se retrouve là. La mayonnaise a « pogné » cette année. L’entraîneur-chef Khari Jones a réussi à installer un esprit d’équipe très fort dans ce vestiaire et le tout s’est transposé sur le terrain, jusqu’à la demi-finale de l’Est.

Malgré la défaite contre les Eskimos d’Edmonton, les joueurs en garde un bon souvenir de cette campagne incroyable et excitante.

« C’est une des meilleures équipes dans laquelle j’ai joué », dit Muamba. « J’étais en train de parler à Emmanuel Arceneaux (des Riders). On se parlait de comment la saison s’était passée. On a parlé de leur dernier match contre Winnipeg, à quel point c’était serré… Et il m’a dit qu’on avait une équipe spéciale. »

« Nous, on le savait à l’intérieur de notre groupe, mais les gens (à l’extérieur) l’ont aussi remarqué. »

« Pour ma part, lorsque j’ai signé un contrat avec les Alouettes, l’une des choses que je voulais faire c’était de ramener le respect à cette équipe, le respect à la ville de Montréal et de la ramener à la gloire du passé. Je crois que nous sommes sur la bonne voie. »

« C’est toujours très chaleureux d’être invité à un événement de la sorte. Je suis très honoré d’y être. Mais il est certain que j’aurais aimé que toute mon équipe soit là en même temps. »

– Henoc Muamba

Et Wieneke renchérit.

« Nous avions une équipe géniale, avec des entraîneurs extraordinaires », dit-il. « Cette équipe était tellement spéciale et tout ça allait au-delà des victoires et des succès que nous avons accumulés. »

« J’adorais rentrer au bureau pour travailler. Je n’ai jamais eu autant de plaisir à jouer au football. J’aime tous ces gars dans ce vestiaire et je ne voulais pas que ça se termine. »

Il est vrai que la saison des Als est terminée pour l’année 2019, mais 2020 arrivera plus vite qu’on ne le pense et nous avons tous très hâte.

Allez… Pour le moment, bonne chance pour demain les gars!