Repêchage
Tour
-
15 mai 2020

Alouettes : Une formation tout aussi excitante en 2020?

Alouettes de Montréal

Le LCF.ca présente sa série d’articles sur les « Chartes des positions de l’entre-saison » qui exposera l’alignement des équipes de la Ligue canadienne de football (LCF) tel qu’il est présentement. À noter que ce ne sont pas les formations officielles des équipes de la LCF pour la saison 2020, mais bien des projections et des analyses. De plus, les choix du repêchage 2020 ne sont pas inclus.


MONTRÉAL – Les Alouettes de Montréal sont peut-être l’équipe ayant connu la saison la plus excitante dans la Ligue canadienne de football (LCF) en 2019.

Khari Jones est devenu l’entraîneur-chef des Alouettes six jours seulement avant le début de la campagne. À sa première année à la barre d’une équipe de la LCF, Jones a rapidement gagné la confiance de sa formation et des Montréalais en menant les Als à une fiche de 10-8. Vernon Adams Jr. est finalement devenu le quart-arrière partant qu’il espérait devenir depuis plusieurs années, et son surnom «Big Play VA» a pris tout son sens. L’équipe a participé aux éliminatoires pour la première fois depuis 2014.

Ainsi, peu seront surpris d’apprendre que la majorité des joueurs des Alouettes, en attaque, et que leur entraîneur-chef seront de retour pour la saison 2020.

Ils ont offert un contrat de trois ans à Jones à la fin novembre, puis ils ont mis sous contrat leur quart-arrière partant jusqu’en 2022 à la fin janvier. Les receveurs étoiles B.J. Cunningham – dont la saison a été écourtée l’an dernier en raison d’une blessure –, Eugene Lewis et Jake Wieneke seront également de retour la saison prochaine. Embauché comme joueur autonome, Naaman Roosevelt se joindra au groupe de receveurs des Als.

Comme William Santback a conclu une entente avec les Raiders de Las Vegas de la NFL en début d’année, Montréal était à la recherche d’un nouveau demi offensif partant. Ils ont offert un contrat à James Wilder Jr., qui devrait obtenir le plus de temps de jeu chez en 2020. Le club a aussi rapatrié le vétéran demi offensif Tyrell Sutton, et ce dernier pourrait lutter pour le poste de partant lors de l’ouverture du camp d’entraînement.

En ce qui a trait à la ligne offensive, tout indique que Tyler Johnstone deviendra le bloqueur partant à droite, tandis que Tony Washington demeurera le bloqueur partant à gauche. Kristian Matte devrait occuper le poste de centre, et Trey Rutherford devrait être une valeur sûre comme garde à gauche. Pour ce qui est de la position de garde à droite, on pourrait assister à une chaude lutte entre Phillipe Gagnon, Sean Jamieson, Landon Rice et Zach Wilkinson en 2020.

En février, à la suite d’une transaction avec les Argonauts de Toronto, les Oiseaux ont mis la main sur le botteur Tyler Crapigna, qui devrait s’occuper à la fois des bottés de précision et des bottés de dégagement. Le dynamique Mario Alford sera de retour comme spécialiste des retours de botté, alors que le vétéran spécialiste des longues remises Martin Bédard amorcera une 12e saison avec les Alouettes en 2020.

En défense, les Als ont été occupés lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes; en effet, la majorité des joueurs mis sous contrat cet hiver œuvrent au sein de l’unité défensive. Après tout, les Montréalais sont l’équipe ayant accordé le plus de verges en moyenne par match la saison dernière (316,1). Ils ont également eu de la difficulté à appliquer de la pression sur les quarts adverses, prenant le dernier rang du circuit pour les sacs (27).

Obtenu sur le marché des joueurs autonomes, l’ailier défensif Adrian Tracy occupera probablement un poste de partant sur la ligne défensive des Alouettes, à l’opposé du vétéran John Bowman. Toutefois, si Bowman devait annoncer sa retraite, une idée avec laquelle il jongle depuis quelques années, Tracy pourrait le remplacer. Et si c’est le cas, Montréal pourrait choisir d’employer un joueur national comme ailier défensif, comme Bo Banner ou Nathaniel Anderson, ce qui permettrait à un joueur américain d’évoluer ailleurs sur le terrain.

Henoc Muamba, le joueur canadien par excellence de la LCF en 2019, patrouillera en tant que secondeur dans le centre du terrain, et Tevin Floyd jouera probablement le rôle de secondeur du côté court. La position de secondeur du côté large pourrait donner droit à de bonnes luttes pendant le camp d’entraînement. Présentement, Jarnor Jones est le candidat en tête de liste afin d’occuper ce poste, mais on pourrait aussi voir les demis défensifs Money Hunter ou Greg Reid être mutés de la tertiaire au deuxième niveau pour pourvoir aux besoins des Als.

Et parlant de la tertiaire, Ciante Evans, un demi défensif partant l’an passé, pourrait être muté à la position de demi de coin du côté court, ce qui ouvrirait la porte à Tyquwan Glass, un ancien des Eskimos d’Edmonton. Le Canadien Taylor Loffler devrait être le maraudeur partant du club, tandis que Reid évoluera comme demi défensif du côté court et que Najee Murray jouera comme demi de coin du côté large.

Avec d’importants changements dans la tertiaire et avec quelques nouveaux visages en attaque, la formation de l’entraîneur-chef Khari Jones cherchera en 2020 à répéter la recette lui ayant permis de connaître une saison magique l’an dernier, alors qu’elle sera en quête d’une première coupe Grey depuis 2010.