Menu
5 mai 2021

Jake Burt cause la surprise d’un repêchage unique

Boston College Athletics

TORONTO – Curieux de savoir en combien de temps une équipe peut complètement revoir sa stratégie en vue d’un repêchage? La réponse courte est en trois semaines, plus ou moins.

Jake Burt faisait partie de la dernière liste de joueurs admissibles au repêchage que la LCF a partagé aux directeurs généraux et aux membres des opérations football des neuf équipes du circuit le 13 avril dernier. Entre ce moment et le 4 mai, l’ailier rapproché de l’Université Boston College a suffisamment impressionné les codirecteurs généraux des Tiger-Cats de Hamilton Shawn Burke et Drew Allemang, et, hier soir, il est devenu le tout premier choix du repêchage 2021 de la Ligue canadienne de football (LCF).

« À partir du moment où je suis devenu admissible, j’ai été en quelque sorte sur une montagne russe en descente à toute vitesse », a confié Burt quelques minutes après être devenu le premier ailier rapproché à être choisi au premier rang au total du repêchage de la LCF depuis la sélection de Gerald Wilcox de l’Université Weber State par les Rough Riders d’Ottawa en 1989.

« En ce moment, je suis tellement excité de monter dans un avion, et j’aimerais me rendre à Hamilton tout de suite. Je suis tellement reconnaissant envers toute l’organisation. Je veux leur donner raison et je veux accomplir de faire de grandes choses, là-bas, à Hamilton », a-t-il ajouté.


 
Burt a été le point de mire d’un repêchage intrigant au cours d’une année remplie de défis, alors que la plupart des joueurs admissibles n’avaient pas de vidéo d’eux en situation de match en raison de l’annulation de la saison 2020 de U SPORTS. Par conséquent, les dépisteurs et les directeurs généraux de partout au pays ont été mis à l’épreuve comme jamais auparavant dans pour évaluer et pour repêcher les nouveaux talents.


 
Les Lions de la Colombie-Britannique ont mis l’accent sur les tranchées cette année, des joueurs de lignes offensive et défensive représentant quatre de leurs cinq choix au repêchage. Ils ont choisi le joueur de ligne défensive de l’Université NC State Daniel Joseph au quatrième rang au total, puis ils ont sélectionné le joueur de ligne offensive de l’Université de l’Iowa Alaric Jacoskon au 15e rang au total. Ces deux espoirs ont été repêchés par une formation des Lions qui pensent avant tout à long terme.

« Daniel Joseph et Alaric Jackson étaient deux joueurs que nous avions placés très haut sur notre tableau du repêchage », a indiqué le codirecteur général et entraîneur-chef des Lions Rick Campbell à propos des choix que son acolyte Neil McEvoy et lui ont effectués lors des deux premiers tours.

« Daniel va jouer un an de plus à l’Université NC State. Nous avons pensé que ça en valait la peine. Nous pensons que s’il se présente, il sera un joueur d’impact. Alaric a joué beaucoup de très bon football pour l’Université de l’Iowa et a signé un contrat en tant que joueur autonome dans la NFL. Nous aurions pu penser un peu différemment s’il avait été repêché dans la NFL. Mais comme il n’a pas été repêché, nous allons nous croiser les doigts de le voir à un moment donné. Nous souhaitons donc à ces deux joueurs le meilleur lors de la prochaine saison, et nous avons hâte de les voir dans un avenir rapproché. »

Les Stampeders de Calgary ont employé une stratégie similaire avec leur choix de premier tour et ont choisi le secondeur Amen Ogbongbemiga au huitième rang au total. Avant de jouer avec l’Université Oklahoma State, Ogbongbemiga a joué dans la cour des Stamps à l’école secondaire Notre Dame de Calgary. Il a signé un contrat en tant que joueur autonome non repêché avec la Chargers de Los Angeles. Au deuxième tour, ils ont choisi le joueur de ligne offensive de l’Université Wilfrid Laurier Bryce Bell, puis ils ont sélectionné le secondeur de l’Université de Calgary Charlie Moore au troisième tour (26e au total). Les Stamps ont pris un risque au cinquième tour en choisissant Chuba Hubbard, un jeune homme natif de Sherwood Park, en Alberta. Le demi offensif de l’Université Oklahoma State a été finaliste au Trophée Heisman en 2019 et il a été choisi au quatrième tour du repêchage de la NFL de cette année par les Panthers de la Caroline.


 
Toujours en Alberta, l’équipe de football d’Edmonton a mis le grappin sur le joueur de ligne défensive de l’Université de l’Alberta Cole Nelson au cinquième rang au total. Le joueur des Golden Bears mesure et pèse six pieds, six pouces et 312 livres et a livré une bonne performance lors du camp d’évaluation virtuel en amont du repêchage. Le jeune homme originaire de Ponoka, en Alberta, s’est dit heureux d’entreprendre la prochaine étape de sa carrière et de pouvoir y parvenir dans sa province natale.

« C’était assez fou parce que nous n’avons pas eu beaucoup de moments excitants depuis un bon moment dans ma petite ville de l’Alberta », a-t-il dit. « Mais le fait d’avoir mes frères, ma mère et mon père, mes tantes et ma petite amie ici, c’est tout simplement génial. C’était le point culminant de mon année jusqu’à présent, et jouer pour Edmonton, près de chez moi, permettra à mes parents de facilement me regarder jouer. C’est l’équipe que nous avons regardée en grandissant, donc c’était fou et plutôt excitant. »

Les Roughriders de la Saskatchewan ont ajouté d’intéressants morceaux à leur formation mardi soir. Ils ont amorcé leur repêchage en choisissant un visage familier, soit le demi défensif de l’Université de la Saskatchewan Nelson Lokombo, au deuxième rang au total. Puis, après avoir choisi le joueur défensif de l’année de U SPORTS en 2019, les Riders ont mis la main sur un talentueux receveur en Terrell Jana, de l’Université de la Virginie, au 17e rang au total. L’ailier rapproché Bruno Labelle a été choisi au 20e rang au total, tandis que Logan Bandy – le joueur de ligne offensive de l’Université de Calgary qui était classé au 18e rang du plus récent classement du bureau de recrutement de la LCF – a été sélectionné au 38e rang. Le directeur général du club Jeremy O’Day a finalement choisi le demi défensif de l’Université Mount Allison Matt Watson au 53e rang au total.

Gros, méchant et confiant sont des traits qui devraient permettre à Liam Dobson d’exceller chez les professionnels, et les Blue Bombers de Winnipeg sont prêts à attendre l’arrivée de leur choix de premier tour (Maine Athletics)

Le directeur général des Blue Bombers de Winnipeg, Kyle Walters, a mis la main sur un joueur de ligne offensive assez confiant au troisième rang au total en Liam Dobson. L’athlète de six pieds, trois pouces et 340 livres d’Ottawa a effectué un transfert de l’Université du Maine vers l’Université Texas State, et il semble avoir hâte de se joindre aux champions en titre de la Coupe Grey l’an prochain.

« Quand je me joindrai à l’équipe, je le ferai avec la mentalité que nous allons gagner des matchs et que nous allons gagner des championnats », a dit Dobson.

« Je vais me présenter avec une certaine attitude – je vais être le nouveau et le jeune –, mais je vais m’affirmer dans ce vestiaire et je vais montrer en quelque sorte que le nouveau modèle est en affaire. Je vais jouer du football physique et nous donner l’occasion de gagner des matchs. »

Les Bombers attendront aussi l’arrivée du demi défensif Patrice René, qui a effectué un transfert de l’Université de la Caroline du Nord vers l’Université Rutgers afin de disputer sa dernière année d’admissibilité dans la NCAA au New Jersey.

En attendant ces deux joueurs, les Bombers ont ajouté quelques espoirs intrigants. Ils ont usé de leur choix de deuxième tour pour sélectionner le demi défensif de l’Université de Montréal Redha Kramdi, un joueur qui pourrait tomber dans les grâces de l’entraîneur-chef Mike O’Shea grâce à son travail au sein des unités spéciales. Ils ont ensuite choisi un duo de l’Université de Regina, soit le secondeur Robbie Lowes et le demi offensif Kyle Borsa, qui ont tous les deux enregistré de très bons résultats lors du camp d’évaluation virtuel. Ils ont mis fin à leur soirée de travail en choisissant le demi défensif de l’Université du Manitoba Shae Weekes avec leur choix de sixième tour.

Les Alouettes de Montréal ont dû attendre au deuxième tour avant d’amorcer leur repêchage, au cours duquel ils ont concentré leurs efforts sur la sélection de joueurs de ligne offensive. Ils ont choisi Pier-Olivier Lestage au 10e rang au total, Chris Fournier de l’Université Lehigh au 27e rang au total et Patrick Davis de l’Université de Syracuse au 28e rang au total.

Ils ne pourront pas immédiatement compter sur les services de Lestage, qui a paraphé une entente en tant que joueur autonome non repêché avec les Seshawks de Seattle.

« Nous sommes extrêmement heureux d’avoir pu mettre le grappin sur Pier-Olivier et qu’il était encore disponible au deuxième tour », a mentionné le directeur général des Alouettes Danny Maciocia. « C’est un joueur polyvalent, prêt à tout pour ses coéquipiers, qui cadrera parfaitement avec les Alouettes. »

Les Als ont choisi le botteur de l’Université Laval David Côté au 45e rang au total, puis ils ont choisi un autre joueur des Carabins, le secondeur Ethan Makonzo, au 46e rang au total.


 
À Ottawa, le directeur général Marcel Desjardins a utilité son choix de premier tour pour choisir le secondeur de l’Université du Maine Deshawn Stevens. Ce dernier a été nommé joueur défensif par excellence de l’Université du Maine en 2018 et il a aidé son équipe à remporter un titre de la CAA grâce à 120 plaqués défensifs, à neuf sacs et à deux échappés recouvrés. Une rupture du tendon d’Achilles subie lors du premier match de la saison de son équipe en 2019 a mis fin à sa campagne, et il considère effectuer un transfert vers une autre université de la NCAA en 2021. Néanmoins, le ROUGE et NOIR a aimé tout ce qu’il a vu du joueur de six pieds, deux pouces et 255 livres natif de Toronto, et il est prêt à attendre.

« Nous sentions qu’il était l’un des meilleurs joueurs défensifs de ce repêchage et un joueur qui pourrait évoluer à différentes positions pour nous », a dit l’entraîneur-chef du ROUGE et NOIR Paul LaPolice à Tim Baines du Ottawa Sun. « Nous sommes emballés de l’avoir repêché. »

Le ROUGE et NOIR a choisi le demi défensif de l’Université de la Virginie Alonzo Addae au deuxième tour. Un choix applaudi par Farhan Lalji de TSN lors de la diffusion du repêchage.

« Il est très polyvalent. Il offre tellement de polyvalence et de flexibilité, et il est tellement intelligent », a confié Desjardins à Baines.

Les Argonauts de Toronto ont quant à eux misé sur la protection de leurs quarts. Ils ont choisi le garde de l’Université de Calgary Peter Nicastro au septième rang au total et le bloqueur à gauche de l’Université New Mexico State Sage Doxtater au 12e rang au total. L’équipe qui a connu le plus de changements au cours de la saison morte a terminé son repêchage sur une note similaire, alors qu’elle a choisi le demi défensif de l’Université du Minnesota Benjamin St-Juste au 52e rang au total. St-Juste a été repêché au troisième tour du repêchage de la NFL par l’équipe de football de Washington la semaine dernière.

Les Tiger-Cats ont concentré leurs efforts en défense pendant l’ensemble de la soirée de mardi. Ils ont choisi le secondeur de l’Université de la Colombie-Britannique Nick Cross au neuvième rang au total et le demi défensif de l’Université Ole Miss Deane Leonard au 18e rang, avant de choisir le joueur de ligne défensive de l’Université du Michigan Mo Diallo au 19e rang. Le secondeur de l’Université Saint Mary’s Jarek Richards a été choisi au 36e rang, et le secondeur de l’Université Western Myles Manalo a été le dernier choix du repêchage – il a été accueilli dans l’équipe par le propriétaire du club, Bob Young. Les Tiger-Cats ont sélectionné le centre-arrière de l’Université Laval Félix Garand-Gauthier au 37e rang au total.