23 août 2021

État des forces : Les Roughriders empilent les victoires

La Presse Canadienne

TORONTO – Et il n’en reste plus qu’une.

Pour la première fois depuis 2013, les Roughriders de la Saskatchewan connaissent un début de saison de 3-0. Et comme les Blue Bombers de Winnipeg ont perdu un premier match cette année, les Riders sont la seule équipe invaincue de la Ligue canadienne de football (LCF), ce qui leur permet de s’emparer de la tête de l’état des forces cette semaine.

Mais au-delà du premier rang, le classement de cette semaine laisse énormément de place à l’interprétation. En effet, deux équipes montrent une fiche de 2-1, trois affichent un dossier de 1-2, deux montrent une fiche de 1-1 et une – les Tiger-Cats de Hamilton – affiche un dossier de 0-2 et renouera avec l’action cette semaine à la suite d’un congé.

La semaine 4 mettra les équipes de la division Est sous les projecteurs, puisque les Alouettes de Montréal et le ROUGE et NOIR disputeront un premier match à domicile en 2021. Il s’agira aussi d’une grosse semaine pour les Ticats : l’équipe devra trouver un moyen de gagner si elle ne veut pas avoir à pourchasser ses rivaux de division pendant tout le reste de la saison.

1. Roughriders de la Saskatchewan
Fiche : 3-0
Semaine dernière : 2

Cody Fajardo a réussi 30 de ses 35 passes pour plus de 300 verges et a marqué un touché au sol dans la victoire des Riders aux dépens du ROUGE et NOIR, tandis que ses coéquipiers en défense ont réussi six sacs aux dépens de Matt Nichols. Il fait bon d’être un partisan de la Saskatchewan en ce moment. Les Riders pourront reprendre leur souffle lors d’un congé cette semaine, puis ils tenteront de poursuivre leur bon début de saison lors de la fin de semaine de la fête du Travail.

2. Blue Bombers de Winnipeg
Fiche : 2-1
Semaine dernière : 1

Pour la première fois cette saison, les Bombers ont démontré qu’ils pouvaient être vulnérables. Les Argonauts de Toronto ont été meilleurs qu’eux au BMO Field, infligeant un premier revers à Zach Collaros en tant que quart-arrière partant du club. Il n’y a aucune raison de paniquer chez une équipe remplie de vétérans et qui devrait être en mesure d’encaisser les coups qui lui sont portés. La manière dont ils répondront à la défaite, ce dimanche à domicile contre Calgary, donnera une bonne idée de l’endroit où se situe cette équipe.

3. Argonauts de Toronto
Fiche : 2-1
Semaine dernière : 5

Les débuts de Nick Arbuckle comme quart-arrière partant des Argos se sont déroulés aussi bien qu’on aurait pu l’espérer à Toronto. Les Torontois ont eu du mordant dès le début de leur rencontre face aux Bombers, prenant les devants tôt dans le match et donnant ainsi le ton à une joyeuse journée au BMO Field. La lutte pour le poste de quart-arrière numéro des Argos n’est peut-être pas encore terminée, mais Arbuckle a fait admirablement bien contre l’une des meilleures défenses du circuit. On le verra probablement plus souvent dans la mêlée lors des prochaines semaines.

4. Alouettes de Montréal
Fiche : 1-1
Semaine dernière : 3

Lors de leur revers à Calgary la semaine dernière, les Als ont démontré qu’ils allaient peut-être être tout aussi excitants à regarder qu’en 2019 cette année. Mais ils ont aussi démontré à quel point ils pouvaient être indisciplinés, alors qu’ils ont écopé de 16 pénalités pour 149 verges. Ils avaient réussi à s’en sortir lors de la semaine 2 – une victoire face aux Elks à Edmonton –, mais pas cette fois-ci. L’entraîneur-chef Khari Jones aura maintenant la tâche fastidieuse de corriger le plus rapidement possible l’indiscipline de son équipe. Les Ticats, affamés et reposés, attendent les Montréalais cette semaine.

5. Elks d’Edmonton
Fiche : 1-2
Semaine dernière : 7

Contre la Colombie-Britannique, l’attaque des Elks a finalement accompli ce que l’on attendait d’elle en amassant 433 verges et en marquant un touché par la passe pour signer une grosse victoire. La défense d’Edmonton a été tout aussi impressionnante dans le premier gain des Elks : elle a donné du fil à retordre à Micheal Reilly tout au long de la soirée, et ce dernier a été victime de trois sacs. Tout ça sans les services de Kwaku Boateng.

6. Stampeders de Calgary
Fiche : 1-2
Semaine dernière : 6

Avec la recrue Jake Maier au poste de quart-arrière partant, plusieurs avaient misé contre les Stamps lors de la semaine 3. Après tout, ils devaient se mesurer aux Alouettes, qui avaient gagné de manière convaincante à Edmonton une semaine plus tôt. Maier a fait fi d’un mauvais début de partie, puis il a démontré le sang-froid d’un vétéran par la suite pour aider son équipe à l’emporter. Les Stamps sont passés à un cheveu de perdre ce match, mais la victoire est tout ce qui compte.

7. Tiger-Cats de Hamilton
Fiche : 0-2
Semaine dernière : 7

Ce fut une grosse semaine pour les Ticats et pour l’entraîneur-chef Orlondo Steinauer. Les champions en titre de la division Est ne connaissent pas le début de saison qu’ils escomptaient, eux qui n’ont marqué que deux touchés et qui ont baissé pavillon à deux reprises. À la suite d’une semaine de congé, l’attaque devra retrouver son aplomb. Connaître un mauvais début de campagne n’est pas la fin du monde, mais lors d’une saison écourtée, ça pourrait faire toute la différence. Attendez-vous à voir des Ticats jouer avec l’énergie du désespoir, vendredi, ce qui, à vrai dire, n’est pas nécessairement une mauvaise chose.

8. Lions de la Colombie-Britannique
Fiche : 1-2
Semaine dernière : 4

Les Lions (lire Michael Reilly) se sont clairement ennuyés de la présence de Sukh Chungh au sein de leur ligne offensive, et cette absence a eu effet sur l’ensemble de l’attaque la semaine dernière. Heureusement pour les Lions, toutes les équipes affichent des dossiers similaires après trois semaines. Une visite à Ottawa en fin de semaine pourrait être un moment clé pour une équipe qui déploie des performances en dents de scie depuis le début de la campagne et qui, par conséquent, gravit et dégringole les échelons de l’état des forces jusqu’à présent cette année.

9. ROUGE et NOIR d’Ottawa
Fiche : 1-1
Semaine dernière : 9

L’attaque a démontré des signes d’amélioration à son deuxième match, Matt Nichols amassant 176 verges par la passe contre l’avare unité défensive des Riders. Parlant de défense, le ROUGE et NOIR semble en avoir une bonne cette année, ce qui devrait lui permettre de se retrouver régulièrement en position pour gagner des matchs. Si Nichols parvient à soutirer une victoire à son vieil ami Micheal Reilly ce samedi, Ottawa pourrait probablement quitter les bas-fonds de l’état des forces.


CLASSEMENT PAR SEMAINE

SEMAINE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ARCHIVES
0

LIRE
1

LIRE
2

LIRE
3

LIRE