Menu
25 janvier 2022

Henoc Muamba prolonge son séjour avec les Argonauts

La Presse Canadienne

TORONTO – Mardi, les Argonauts de Toronto ont annoncé avoir accordé une prolongation de contrat du secondeur national Henoc Muamba.

« Je ne pourrais pas être plus heureux de rester à la maison et de continuer à jouer à Toronto », a dit Muamba. « Nous sommes prêts à terminer ce que nous avons amorcé la saison dernière et à franchir la prochaine étape vers notre but ultime. Il n’y a aucun autre endroit où je voudrais être, et le mois de juin ne peut pas arriver assez rapidement. »

Muamba, 32 ans, sera de retour pour une deuxième saison avec les Argonauts, lui qui a disputé 10 matchs et qui a réussi 49 plaqués défensifs, deux plaqués sur les unités spéciales et une interception en 2021.

Le vétéran de neuf saisons, qui a étudié dans une école secondaire de Mississauga, s’est joint aux Torontois via le marché des joueurs autonomes en 2021 à la suite d’un séjour de deux ans avec les Alouettes de Montréal. En 2019, avec la formation montréalaise, Muamba a mis la main sur le titre de joueur canadien de la Ligue grâce à une récolte de 93 plaqués défensifs, d’un sac et de deux échappés provoqués en 17 matchs. Il a aussi été nommé sur l’équipe d’étoiles de la division Est en 2018.

Le produit de l’Université St. Francis Xavier de six pieds et 230 livres a amorcé sa carrière dans la LCF à Winnipeg en 2011, après avoir été sélectionné au premier rang au total du repêchage 2011 de la LCF. Muamba a passé trois saisons à Winnipeg, obtenant une place sur les équipes d’étoiles de la division Est et de la LCF en 2013.

Originaire du Congo, Muamba a fait un saut dans la NFL avec les Colts d’Indianapolis en 2014-2015, où il a pris part à 13 parties, avant de s’entendre avec les Alouettes pour une première fois en fin de campagne en 2015. Il a ensuite passé le saisons 2016 et 2017 avec les Roughriders de la Saskatchewan.

En carrière, Muamba totalise 517 plaqués défensifs, 77 plaqués sur les unités spéciales, 14 sacs, six interceptions et 14 échappés provoqués en 118 matchs de saison régulière.