Menu
5 mai 2022

Début de la rivalité entre les frères Philpot dans la LCF

Kevin Sousa/LCF.ca

CALGARY – On dit qu’une équipe de football est une famille.

Pour les frères Philpot, c’est littéralement le cas.

Les jumeaux Jalen et Tyson Philpot ont patiemment attendu que leurs noms soient prononcés mardi soir lors du repêchage 2022 de la Ligue canadienne de football (LCF), anticipant pour la première fois en de nombreuses années qu’ils allaient évoluer pour deux équipes différentes.

Les deux jeunes hommes ont passé les dernières années comme receveurs chez les Dinos de l’Université de Calgary, et il a fallu très peu de temps pour que Jalen apprenne qu’il allait rester à Calgary pour la suite de son parcours.

Avec le cinquième choix au total de l’encan de mardi, les Stampeders ont choisi Jalen, tandis que Tyson a été repêché au neuvième rang au total par les Alouettes de Montréal.

« Je suis tellement fébrile », a lancé Jalen. « Calgary occupait assurément le premier rang sur ma liste, alors le fait d’être repêché par les Stampeders, de pouvoir rentrer à la maison et d’aller m’entraîner au McMahon Stadium est un rêve devenu réalité. »

« Il n’y a pas de mot pour exprimer comme je me sens présentement. »


 
On peut dire que les Philpot ont le football dans le sang.

Leur père, Cory, a occupé un poste de demi offensif avec les Lions de la Colombie-Britannique en 1993, et il a remporté la Coupe Grey face aux Stallions de Baltimore en 1994. Il s’est ensuite joint aux Blue Bombers de Winnipeg, avant de prendre sa retraite en 2000. Cory a aussi obtenu le surnom « Quick Six » au cours de sa carrière dans la LCF – un surnom que les partisans des Stamps connaissent plutôt bien.

« Depuis que je suis tout petit, regarder mon père jouer, entrer dans le vestiaire, être entouré de tous ces joueurs, je me voyais réellement gagner ma vie de cette façon plus tard. Je suis très heureux de voir mon rêve se réaliser, et mes sentiments sont indescriptibles présentement », a dit Jalen.

Ce sera la première fois en 12 ans que Jalen évoluera dans une équipe différente de cette de Tyson.

« Nous sommes tous les deux prêts », a dit le jumeau le plus vieux – de quelques minutes. « Nous sommes tous les deux prêts à laisser notre propre empreinte dans la LCF, et je suis très heureux pour lui. »

« Montréal compte sur de très bons joueurs de football. Je sais que Tyson sera en mesure de sauter sur le terrain, de faire ce qu’il sait faire de mieux et de rivaliser à un très haut niveau. »

« Nous sommes tous les deux très fiers l’un de l’autre, et nous avons hâte de regarder les stats du circuit chaque semaine pour savoir lequel de nous deux a fait le mieux. »

On peut imaginer que tous les calendriers chez les Philpot ont été marqués au feutre : les deux frères croiseront le fer rapidement cette saison, alors que Calgary accueillera Montréal lors du tout premier match de la saison 2022 de la LCF, le 9 juin.

« Je pense que c’est plutôt cool d’avoir la chance de jouer l’un contre l’autre lors de notre tout premier match dans la LCF », a dit Jalen. « Ce sera une chaude lutte dès le départ. J’ai hâte de sauter sur le terrain, et j’espère avoir le dessus sur mon frère et signer une victoire, mais il n’y aura que de l’amour entre nous une fois la partie terminée. »


 
Même s’il ne verra plus son frère dans les environs du McMahon Stadium, Jalen retrouvera bon nombre de visages familiers chez les Stamps. Calgary compte présentement neuf anciens Dinos dans ses rangs, des joueurs que Jalen a rencontrés ou côtoyés.

« J’ai joué avec Charlie Moore et Nick Statz. Je connais Elie Bouka et Richie Sindani. Je connais aussi Colton Hunchak; je sais qu’il n’a pas joué pour les Dinos, mais je suis très près de lui. Il y a plusieurs joueurs que j’ai hâte d’appeler mes coéquipiers. C’est vraiment génial. »

Jalen connaît aussi très bien les entraîneurs des Stamps. Il a côtoyé Dave Dickenson et certains de ses adjoints par le passé.

« J’ai organisé à un camp de football Dave Dickenson, alors j’ai eu la chance de rencontrer Dave, Marquay McDaniel et quelques-uns des autres entraîneurs », a-t-il expliqué. « L’ambiance qui régnait pendant le camp était quelque chose dont je voulais faire partie, et ça m’a vraiment attiré vers l’organisation des Stampeders. »

L’ancien receveur des Stamps Jabari Arthur (2008-2009, 2010-2015) a été l’entraîneur des receveurs de Jalen au cours de son séjour avec l’Université de Calgary.

Membre de l’équipe d’étoiles de U SPORTS à deux reprises pendant son passage avec les Dinos de l’Université de Calgary, Jalen Philpot espère contribuer aux succès des Stamps dès le jour 1 en 2022, et ce, de quelques manières que ce soit (David Moll/Calgary Dinos)

Vous vous demandez à quoi vous attendre du nouveau joueur des Stamps?

« Jalen Philpot est un féroce et incroyable compétiteur », a dit Arthur.

« Il est de ceux qui, peu importe la compétition… Aucun moment n’est trop imposant pour lui. Il est un joueur de football intelligent, qui comprend admirablement bien le sport, et il sera un joueur dynamique et explosif. Attendez-vous à des jeux spectaculaires et à des réceptions à couper le souffle. »

Arthur est convaincu que la transition entre U SPORTS et la LCF sera fera aisément pour Jalen.

« Marquay et moi, nous avons beaucoup appris ensemble, et je pense que certaines des choses que j’ai pu enseigner à Jalen en cours de route vont être enseignées de nouveau avec son entraîneur chez les Stamps. Je pense qu’il va se retrouver dans une excellente situation; je suis tellement content pour lui. »

« Évidemment, je suis un peu biaisé, car depuis longtemps, je pense que l’organisation des Stampeders de Calgary est l’une des meilleures de la LCF. Ils m’ont repêché et ils font partie des raisons pour lesquelles j’appelle Calgary mon chez-moi. J’ai un grand respect pour tous ceux qui travaillent là-bas. »

L’amour entre l’enseignant et son élève va dans les deux sens.

« Jabari Arthur a joué un rôle gigantesque pour nous. Je le remercie infiniment, et je crois qu’il fait partie des raisons qui nous ont permis d’être choisis au premier tour », a dit Jalen.

Le camp des recrues ne s’amorcera pas assez rapidement pour le jeune Canadien de 21 ans, et il est prêt à prouver sa valeur auprès de ses coéquipiers.

« Les Stampeders vont mettre la main sur un joueur qui est prêt à se présenter au travail tous les jours et à se donner à 110 %. J’aime réussir des jeux, je vais donc sauter sur le terrain, faire de gros jeux et faire tout ce que je peux, peu importe ce que c’est – que ce soit sur les unités spéciales, en tant que recrue, ou si je suis capable de me démarquer et de gagner un poste de partant –, je ferai tout ce que je peux pour faire gagner mon équipe. »

« Être de retour à Calgary va être tellement amusant. J’ai hâte. »

D’après une chronique de Makayla Berze publiée sur CFL.ca.