Menu
6 juin 2022

État des forces : Le botté d’envoi d’une nouvelle saison

La Presse Canadienne

TORONTO – Après des camps d’entraînement complets et neuf matchs préparatoires, une nouvelle saison de la Ligue canadienne de football (LCF) est sur le point de commencer. Et après deux années difficiles en raison de la pandémie de COVID-19, il est agréable de retrouver un calendrier régulier de 18 parties et une certaine normalité autour d’un sport qui a été éprouvé trop longtemps.

Alors qu’approche rapidement le botté d’envoi de la saison 2022, ce jeudi, lors d’une rencontre entre les Alouettes de Montréal et les Stampeders de Calgary, on retrouve une constante lors des deux dernières années : les champions en titre de la Coupe Grey.

Ce n’est pas un divulgâcheur de vous indiquer que notre première édition de l’état des forces en 2022 débute avec l’équipe qui a, à toute fin, occupé le premier rang de tous les états des forces de 2021 : les Blue Bombers de Winnipeg. Alors qu’ils amorcent leur parcours vers une troisième conquête de la Coupe Grey de suite, toutes les équipes de la Ligue ont encore plus envie de les supplanter. Il n’y aura aucun match facile pour les Bombers cette année, mais ça, ils le savent déjà.

Alors que les huit autres clubs du circuit ont Winnipeg bien en mire, découvrons ensemble à quel rang ils se situent, alors qu’ils affichent tous un dossier de 0-0.

1. Blue Bombers de Winnipeg
Fiche en 2021 : 11-3

Les Blue Bombers pointent au sommet du premier état des forces de 2022. Il s’agit du reflet de la qualité de cette équipe, qui a gravi les échelons de la LCF jusqu’au sommet en 2019, et qui a été tout aussi dominante l’an passé lors de la défense de son titre. Il y a des changements à Winnipeg cette année – notamment le départ vers Toronto d’Andrew Harris –, mais si les Bombers réussissent obtenir du jeu de qualité de la part de Brady Oliveira et de Johnny Augustine, le noyau de l’équipe, que nous avons appris à connaître, aimer ou redouter, tout dépendamment de votre club préféré, devrait à nouveau être dominant cette année.

2. Tiger-Cats de Hamilton
Fiche en 2021 : 8-6

Les Tiger-Cats de Hamilton ont finalement fait un choix définitif quant à l’identité de leur quart-arrière numéro un, alors que Dane Evans se voit confier les rênes de l’attaque d’un club de la LCF pour la première fois de sa carrière. Le défi de l’attaque sera d’être constante semaine après semaine. Des blessures à Evans et à Jeremiah Masoli l’an passé ont mis des bâtons dans les roues des Ticats, mais on a vu en 2019 ce dont Evans est capable lorsqu’il est en santé. La perte de Ja’Gared Davis sur la ligne défensive devrait être amoindrie par l’embauche cet hiver de Micah Johnson, et, comme pour Winnipeg – ces deux équipes semblent toujours reliées l’une à l’autre –, le noyau du club sera de retour, cherchant à franchir ce dernier pas vers une victoire de la Coupe Grey.

3. Argonauts de Toronto
Fiche en 2021 : 9-5

Les dirigeants des Argonauts ont pris une équipe qui était à une demie d’accéder au match de la Coupe Grey en 2021 et lui ont ajouté des vétérans expérimentés pour l’aider à passer à la prochaine étape. Andrew Harris connaît une chose ou deux en ce qui a trait à gagner des championnats, et Brandon Banks ne manquera pas de motivation cette année pour démontrer qu’il appartient toujours à l’élite et qu’il est capable d’aider son club à gagner. L’ajout de Ja’Gared Davis donnera du mordant à une ligne défensive qui a manqué un peu de punch l’an passé. La continuité au sein de l’organisation devrait donner un bon coup de pouce aux Argos, qui tenteront de gravir les échelons vers le sommet de la compétitive division Est.

4. Roughriders de la Saskatchewan
Fiche en 2021 : 9-5

Alors que les Roughriders accueilleront le match de la Coupe Grey cette année et qu’ils ont été tout près d’accéder au match de championnat au cours des deux dernières campagnes avec le quart-arrière Cody Fajardo aux rênes de l’attaque, les attentes sont élevées en Saskatchewan. On s’attend notamment à voir Fajardo guider une attaque explosive sur le terrain, et ce, dès cette semaine contre Hamilton. Certains athlètes élèvent leur jeu d’un cran sous la pression. On verra rapidement comment cette édition des Riders réagira, elle qui sera scrutée à la loupe au cours des prochains mois.

5. Stampeders de Calgary
Fiche en 2021 : 8-6

Après une année en dessous des attentes en 2021, les Stampeders de Calgary sont difficiles à cerner en 2022. Bo Levi Mitchell a connu une sortie hasardeuse lors de son seul match préparatoire, complétant trois de ses 10 passes pour 37 verges et deux interceptions, mais les Stamps ont néanmoins écrasé une formation des Lions de la Colombie-Britannique qui sera en tout point différente à celle qui sautera sur le terrain cette semaine contre Edmonton. Mitchell n’a pas joué vendredi dernier, mais les Stamps ont dominé les Elks, signant une victoire de 37-7. Mitchell est un vétéran et l’un des joueurs les plus décorés de l’histoire de la LCF, alors on peut s’attendre à le voir dominer lorsqu’il amorcera son calendrier régulier ce jeudi.

6. ROUGE et NOIR d’Ottawa
Fiche : 3-11

Avec tous les changements apportés à sa formation au cours de la saison morte, le ROUGE et NOIR d’Ottawa forme une équipe intrigante à l’aube de la campagne 2022. Le talent est bien présent dans la capitale nationale, et nous avons eu la chance d’en avoir la preuve ici et là au cours du calendrier préparatoire. À partir de maintenant, c’est à l’entraîneur-chef Paul LaPolice de coller tous les morceaux ensemble. Un bon début de saison devrait être plus important qu’à l’habitude dans l’Est cette année. Le ROUGE et NOIR compte sur de bons joueurs en attaque comme en défense, et il sera intéressant de voir comment ils formeront une unité cohérente au cours des prochaines semaines.

7. Alouettes de Montréal
Fiche en 2021 : 7-7

Les victoires et les défaites lors du calendrier préparatoire sont toujours à prendre avec un grain de sel, mais une chose semble claire du côté des Alouettes en 2022 : on discutera souvent de la situation des quarts-arrière du club. Les discussions se sont enflammées vendredi dernier, soit lorsque l’entraîneur-chef Khari Jones n’a pas voulu confirmer que Vernon Adams Jr. serait son quart-arrière partant pour le match de jeudi soir à Calgary. Peu importe le volume des discussions à l’extérieur de l’équipe, ce sera à Jones, Adams Jr. et Trevor Harris de conserver un discours cohérent à l’intérieur du vestiaire et sur le terrain. Ce sera une histoire intéressante à suivre tout au long de la campagne, à commencer par la rencontre de jeudi, à Calgary.

8. Lions de la Colombie-Britannique
Fiche en 2021 : 5-9

Les Lions ont été placés sous les projecteurs lorsqu’ils ont nommé Nathan Rourke à titre de quart-arrière numéro un de l’organisation à la suite du départ à la retraite de Michael Reilly. Lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, ils ont ajouté Michael O’Connor à leur formation, et les visages de tous les partisans aux quatre coins du circuit ont exprimé un sentiment de surprise. Même en oubliant leur statut de joueurs canadiens – bien qu’il s’agisse d’une histoire plutôt intéressante –, la Colombie-Britannique se tourne vers deux athlètes somme toute inexpérimentés cette saison. Il ne faut jamais tenir pour acquis que les résultats en match préparatoire se transposeront lors de la saison régulière. Mais les deux passeurs ont été étincelants, vendredi, dans la victoire des leurs aux dépens de la Saskatchewan. Rourke devra démontrer qu’il est l’homme de la situation, à commencer par le match de cette semaine contre Edmonton. S’il l’est, les Lions seront intéressants à suivre en 2022.

9. Elks d’Edmonton
Fiche en 2021 : 3-11

La question chez les Elks en début de camp d’entraînement est, en quelque sorte, toujours présente, quatre semaines plus tard. Qui est le quart-arrière partant de l’équipe? L’entraîneur-chef Chris Jones le sait probablement, mais quand on se pose cette question à ce stade-ci de la saison, une équipe peut avoir une longue – et pénible – saison devant elle. Nick Arbuckle a fait du bon boulot lors de son match préparatoire, mais une blessure l’a empêché de démontrer ce qu’il pouvait faire dans un deuxième match. Est-ce que le tout entraînera des répercussions sur la composition de l’équipe lors de la semaine 1?


CLASSEMENT PAR SEMAINE

SEMAINE 1 2 3 4 5 6 7 8 9 ARCHIVES
0

LIRE