Menu
7 juillet 2022

Les Stamps renouent avec l’action en se mesurant aux Elks à Edmonton

La Presse Canadienne

EDMONTON – Jeudi, les Stampeders de Calgary (3-0) reprendront du collier en se mesurant aux Elks d’Edmonton (1-3) au Terrain Brick du stade du Commonwealth. Ce match sera diffusé sur RDS dès 21 h HE.

Il s’agira du 235e affrontement entre Calgary et Edmonton depuis 1949, et d’un deuxième entre les deux équipes cette saison. Les Stampeders ont remporté cinq des six derniers duels entre les deux équipes – dont celui du 25 juin dernier par la marque de 30-23 – et affichent un dossier de 22-5 contre les Elks depuis le 9 septembre 2011.

Les Stampeders ont profité d’une semaine de congé à la suite de cette victoire du 25 juin et renoueront avec l’action ce jeudi contre les Elks à Edmonton.

Depuis 2008, Calgary affiche un dossier de 18-2 lors de parties disputées à la suite d’une semaine de congé – leurs seuls revers sont survenus contre Montréal (2019) et contre la Saskatchewan (2018). Leur fiche est de 11-2 en de pareilles circonstances depuis que Dave Dickenson est devenu l’entraîneur-chef du club en 2016.

Invaincus en 2022, les Stampeders ont surmonté des déficits d’au moins 10 points lors de chacune de leurs victoires cette saison – ils sont la première équipe à réussir cet exploit lors de trois matchs consécutifs depuis Ottawa en 2017. En fait, les quatre derniers gains de Calgary – en comptant le dernier match de l’équipe en 2021 – ont été enregistrés après que l’équipe ait eu tiré de l’arrière par au moins 10 points.

Auteur de 28 passes pour 321 verges et un touché – une passe de 28 verges vers le receveur Malik Henry pour permettre aux siens de prendre les devants – le 25 juin dernier, le quart-arrière Bo Levi Mitchell effectuera un 151e départ en carrière dans la LCF jeudi. Mitchell affiche un dossier de 14-4 en carrière contre Edmonton – il totalise plus de victoires contre Edmonton que contre n’importe quel autre club de LCF –, et il compte cinq performances d’au moins 300 verges par la passe face à Edmonton.

Vendredi dernier, le demi défensif Jalen Collins a recouvré un échappé et a retourné le ballon sur 14 verges pour un touché, en fin de quatrième quart, et les Elks ont signé leur première victoire de la saison 2022 grâce à un gain de 29-25 face aux Tiger-Cats de Hamilton au Terrain Tim Hortons.

Ce faisant, Edmonton a mis fin à sa série de trois revers pour amorcer l’année – une équipe dirigée par l’entraîneur-chef Chris Jones n’a ainsi jamais amorcé une campagne avec un dossier de 0-4. Les Elks ont effectué une remontée de 13 points pour l’emporter face à Hamilton – leur plus importante remontée à l’étranger pour l’emporter depuis une remontée de 16 points contre la Colombie-Britannique le 21 octobre 2017.

Le quart-arrière Tre Ford a de nouveau été identifié comme partant des Elks en vue de leur affrontement de jeudi contre Calgary. Ford est devenu le premier quart-arrière canadien à amorcer un match pour Edmonton depuis Frank Cosentino le 30 octobre 1968. Il est aussi devenu le premier quart-arrière canadien à remporter une partie pour Edmonton depuis Cosentino le 15 août 1968.

Ford aura la responsabilité de mettre fin à une série de neuf revers à domicile des Elks – Edmonton est devenue la première équipe depuis la Saskatchewan en 1959 (0-8) à ne remporter aucun match à la maison la saison dernière. La présente série de neuf revers des Elks à Edmonton est la plus longue de l’histoire de l’organisation.