5 juillet 2023

Blitz de prédictions : Les choix de la maison pour la semaine 5

Walter Tychnowicz/LCF.ca

TORONTO – La semaine dernière nous a été favorable, avec une performance de 7-3. Notre fiche de prédictions est maintenant de 24-16 à l’approche de la semaine 5. Le temps est venu de se mouiller pour la suite!

LIENS CONNEXES
» Apprenez-en plus sur le jeu Blitz de prédictions de la LCF
» Jouez au jeu Blitz de prédictions de la LCF dès aujourd’hui
» Jeu de prédictions : Une victoire des Roughriders en lever de rideau?
» Jeu Fantasy : Qui envoyer dans la mêlée lors de la semaine 5?
» Toutes les nouvelles de la LCF

1. Edmonton ou Hamilton remportera-t-il un premier match en 2023 lors de la semaine 5?

Aucun des deux. Les Tiger-Cats ont concédé une moyenne de 37,5 points par match et ils feront face à l’attaque du ROUGE et NOIR, qui sera survoltée en raison du retour du quart-arrière Jeremiah Masoli (13 000 $). À Edmonton, les Elks présentent la pire défense de la Ligue, et ils devront trouver des façons de ralentir l’attaque aérienne des Roughriders. Cette dernière figure au deuxième rang de la LCF avec une moyenne de 289 verges par la passe par rencontre.

2. Nyles Morgan d’Edmonton réussira-t-il plus ou moins de 6,5 plaqués défensifs cette semaine contre la Saskatchewan?

Plus. Morgan réussit, en moyenne, neuf plaqués par partie. Et considérant le temps que passe la défense d’Edmonton sur le terrain (33 m 45 s par match), le talentueux secondeur aura amplement le temps de se dresser dans le chemin de Trevor Harris (15 000 $) et de ses coéquipiers.

3. Trevor Harris de la Saskatchewan lancera-t-il plus de 2,5 passes de touché cette semaine contre Edmonton?

On va y aller avec non, pour la simple raison que Harris n’aura probablement pas besoin de lancer le ballon aussi souvent contre les Elks, eux qui ont concédé une moyenne de 164 verges au sol par rencontre. Ce sont 51 verges de plus que l’équipe au huitième rang de la LCF (Hamilton). Harris va réussir une ou deux passes de touché, mais le demi offensif Jamal Morrow (11 400 $) devrait être un joueur très, très, très populaire dans les sélections du jeu Fantasy.

4. Jake Maier de Calgary amassera-t-il plus ou moins de 249,5 verges par la passe cette semaine contre Winnipeg?

Les Blue Bombers concèdent 280 verges par la passe en moyenne par match, donc même avec un groupe de receveurs affaibli par les blessures, Maier (15 000 $) devrait atteindre ce seuil, mais peut-être pas beaucoup plus. Winnipeg a concédé seulement huit réceptions de plus de 30 verges. Avec Reggie Begelton (14 200 $) qui revient d’un séjour sur la liste des blessés de six rencontres, il devrait être une cible privilégiée considérant la grave blessure subie par Malik Henry (14 700 $) qui a mis fin à sa saison. Maier devrait travailler à étirer la défense adverse plus que d’habitude afin d’éviter trop de congestion dans les corridors de course de son demi offensif Dedrick Mills (11 700 $).

5. Brady Oliveira de Winnipeg cumulera-t-il plus de 79,5 verges au sol cette semaine contre Calgary?

Le demi offensif Brady Oliveira des Blue Bombers occupe le premier rang de la LCF pour les courses avec 62 (Minas Panagiotakis/LCF.ca)

Plus. Oliveira (15 000 $) occupe le premier rang de la LCF avec 327 verges au sol. Il compte 62 courses : c’est 16 de plus que Taquan Mizzell (12 100 $) des Lions, qui point au deuxième rang du circuit. Winnipeg est sixième pour le temps de possession, une catégorie dans laquelle les Blue Bombers font habituellement bien meilleure figure. Si Oliveira peut gérer le travail, l’attaque au sol du club devrait continuer de s’établir et prendre plus de place dans la stratégie.

6. Ottawa réussira-t-il plus ou moins de 3,5 sacs cette semaine contre Hamilton?

Moins. Les Tiger-Cats ont des ennuis en attaque et ils n’ont toujours pas fait le boulot afin de garder leur quart-arrière sur ses pieds (sept sacs concédés, cinquième rang de la LCF). Le ROUGE et NOIR occupe le troisième rang de la Ligue avec 12 sacs, et leur front devra se souvenir que Matthew Shiltz (8 800 $) est plus mobile qu’il n’y parait. Ne soyez pas surpris si Shiltz décampe pour un long gain samedi.

7. Quel receveur de Hamilton amassera le plus de verges sur des réceptions cette semaine?

On va donner l’avantage à White (15 000 $), qui a été le plus efficace des receveurs des Tiger-Cats. Avec une cote de 96,6 verges sur des réceptions, c’est plus que deux fois mieux que celle de 40,5 verges de Williams (13 900 $), bien que ce dernier compte une moyenne de 18,6 verges par réception. White affiche une moyenne de 16,1 verges par réception, ce qui est loin d’être mauvais. On suggère de prendre la constance plutôt que le potentiel de gros jeux.

8. Alexander Hollins de la Colombie-Britannique gagnera-t-il plus de 74,5 verges sur des réceptions cette semaine contre Montréal?

Non. Keon Hatcher (9 900 $) a cumulé 104 verges sur des réceptions à sa première présence en 2023, et avec le retour au jeu de Dominique Rhymes (15 000 $) – il a capté deux passes de touché en trois réceptions contre les Argonauts lundi –, Hollins (qui a récolté 68 verges contre Toronto), ne sera pas le receveur le plus ciblé. Il sera en compétition avec Justin McInnis (10 000 $) pour capter l’attention du quart-arrière Vernon Adams, Jr. (15 000 $).

9. Montréal provoquera-t-il plus ou moins de 2,5 revirements cette semaine contre la Colombie-Britannique?

Moins. Vernon Adams Jr. ne se fera pas prendre au jeu deux fois de suite, lui qui se remet d’une performance de six interceptions contre Toronto. Les Alouettes ont généré 11 revirements cette année, et bien qu’il soit fort probable qu’ils en ajouteront d’autres à leur total dimanche, il serait surprenant que les Lions soient aussi généreux.

10. Une équipe marquera-t-elle un touché à la suite d’un retour de botté (dégagement, botté d’envoi, placement raté) cette semaine?

Bon, la dernière fois qu’on nous a posé la question, on a dit non. Et il s’est marqué deux touchés sur des retours de dégagement. Alors, cette semaine, on va dire oui. Janarion Grant (6 800 $) de Winnipeg est probablement un bon candidat, alors qu’il affronte Calgary et une unité de couverture qui a concédé le plus de jeux explosifs sur les retours cette saison (quatre).

Selon une chronique de Bradon C. Williams publiée sur CFL.ca.