8 mai 2017

Repêchage : De nouveaux sommets pour les Carabins et le Vert & Or

Arthur Ward/LCF.ca

MONTRÉAL – Hier, quelque 15 joueurs ayant évolué l’an dernier au sein d’une formation du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) ont été sélectionnés lors du repêchage 2017 de la Ligue canadienne de football (LCF).

Les Carabins de l’Université de Montréal ont vécu une soirée historique, alors qu’un record de sept de ses porte-couleurs ont trouvé preneurs, dont le joueur de ligne défensive Junior Luke au premier tour par les Lions de la Colombie-Britannique (7e au total).

Troisième représentant des Carabins à être sélectionné lors du premier tour du repêchage de la LCF – Antoine Pruneau et David Foucault avaient été choisis au premier tour du repêchage de 2014 par Ottawa et Montréal, respectivement, le Montréalais de 25 ans retrouvera ses anciens coéquipiers David Ménard et Foucault en Colombie-Britannique.

Les Carabins terminent cette séance de sélection au deuxième rang des équipes universitaires canadiennes pour le nombre de joueurs choisis, à égalité avec les Ravens de Carleton. Les Dinos de Calgary ont pris le premier rang avec neuf.

Ces sept choix portent maintenant à 30 le nombre de Carabins repêchés dans la LCF depuis le retour du football à l’Université de Montréal en 2002. Plus de la moitié (17) l’ont été au cours des quatre dernières années.

Outre Luke, le secondeur Frédéric Chagnon (3e tour, 24e au total), lui aussi par Colombie-Britannique, le botteur Félix Ménard-Brière (Winnipeg, 4e tour, 34e au total), le spécialiste des longues remises Louis-Philippe Bourassa (Ottawa, 4e tour, 35e au total), le joueur de ligne défensive Mathieu Dupuis (Ottawa, 5e tour, 44e au total), le joueur de ligne offensive Marc Glaude (Saskatchewan, 8e tour, 64e au total) et le demi offensif Sean Thomas Erlington (Hamilton, 8e tour, 66e au total) appartiennent maintenant à une équipe professionnelle.

Université de Montréal

Le joueur de ligne défensive de l’Université de Montréal Junior Luke a été choisi au premier tour du repêchage 2017 de la LCF par les Lions de la Colombie-Britannique (Université de Montréal)

« Je suis super content, surtout que Fred s’en vient avec moi. On pourra compter sur deux anciens coéquipiers qui vont nous aider à nous adapter et nous indiquer comment ça fonctionne chez les Lions », a mentionné Luke. « Je ne savais pas quand je serais choisi, mais tout ce qui m’importait c’était de savoir où. Je sais maintenant à quoi m’attendre et j’arriverai en Colombie-Britannique avec l’intention de jouer rapidement. »

« Quand j’ai reçu l’appel, je ne savais pas d’où provenait l’indicatif régional affiché sur mon cellulaire. Dès que j’ai su que c’était Colombie-Britannique, je suis devenu très excité. Ce fut tout un moment à vivre. J’ai vraiment hâte de vivre cette nouvelle aventure à l’autre bout du pays avec Junior et les deux David », a pour sa part affirmé Chagnon.

« C’est indescriptible comme sensation, c’est un accomplissement dont je suis très fier, a ajouté Ménard-Brière, qui devient le premier botteur des Carabins à être repêché, ainsi que le premier joueur des Bleus par Winnipeg. « J’ai toujours voulu devenir un athlète professionnel et je franchis une autre étape ce soir. »

Soirée record pour le Vert & Or

Les Carabins n’ont pas été les seuls à atteindre de nouveaux sommets, dimanche soir, alors que quatre représentants du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke ont été choisis lors de la séance de sélection de 2017 – un record pour le programme de football de l’université sherbrookoise.

Originaire d’Otterburn Park, le centre-arrière Anthony Gosselin est devenu le deuxième espoir du Vert & Or le plus haut classé lors du repêchage de la LCF en étant sélectionné au 18e rang (au 2e tour) par le ROUGE et NOIR d’Ottawa. Le receveur des Alouettes de Montréal, Samuel Giguère, avait été choisi au premier tour (8e au total) par les Tiger-Cats de Hamilton en 2008.

Arthur Ward/LCF.ca

Choisi lors du deuxième tour par le ROUGE et NOIR d’Ottawa, le centre-arrière Anthony Gosselin a été le premier joueur du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke sélectionné, dimanche (Arthur Ward/LCF.ca)

« Je me faisais plusieurs scénarios, mais celui d’Ottawa était le meilleur. C’est l’équipe où j’avais le plus le goût d’aller. J’aime la mentalité du ROUGE et NOIR. En seulement trois ans, ils se sont bâti une réputation de gagnants. C’est près de chez nous et il y a beaucoup de Québécois dans l’organisation », a souligné Gosselin à l’Express de Drummondville.

Outre Gosselin, le joueur de ligne défensive Alexandre Gagnon (Calgary, 6e tour, 52e au total), le secondeur Alexandre Chevrier (Saskatchewan, 7e tour, 55e au total) et l’ailier rapproché Oumar Touré (Montréal, 8e tour, 65e au total) ont également été repêchés par une formation de la LCF.

Roy, Auclair et Godin sélectionnés du côté du Rouge et Or

Pour la première fois en quatre ans, le Rouge et Or de l’Université Laval n’a pas vu l’un de ses joueurs être sélectionné lors du premier tour du repêchage de la LCF. Après un nombre record de trois espoirs choisis au premier tour de la séance de l’an passé, il a fallu attendre au deuxième tour pour voir le premier joueur du Rouge et Or être sélectionné, alors que le joueur de ligne offensive Jean-Simon Roy (14e au total) a été repêché par les Eskimos d’Edmonton, équipe de son ancien compagnon de ligne offensive Danny Groulx.

« C’est super! Je ne m’attendais à rien de spécial, je suis bien content, je vais faire tout ce que je peux pour aider l’équipe à Edmonton », a mentionné d’emblée Roy sur le site Web du Rouge et Or. « Je suis bien content (de rejoindre Danny Groulx). On en parlait justement avant le repêchage en s’entraînant ensemble que ça serait une belle possibilité. J’avais un bon sentiment (avec Edmonton). Quand ils m’ont appelé au cours des derniers jours, j’ai eu de bonnes discussions avec eux. »

Matt Smith/LCF.ca

Le joueur de ligne offensive Jean-Simon Roy a été sélectionné au deuxième tour du repêchage 2017 de la LCF par les Eskimos d’Edmonton (Matt Smith/LCF.ca)

Si huit joueurs du Rouge et Or ont été repêchés l’an dernier, seulement trois l’ont été cette année. L’ailier rapproché Antony Auclair (30e au total) a été sélectionné par les Roughriders de la Saskatchewan au quatrième tour, alors que le joueur de ligne défensive Edward Godin a pour sa part entendu son nom au cinquième tour (42e au total) par les Lions de la Colombie-Britannique.

« C’est une surprise totale. Je n’ai vraiment pas eu beaucoup de contacts avec eux, mais malgré tout, je suis prêt à jouer pour eux, je vais partir pour Vancouver et let’s go on y va! C’est très émotif! On ne peut que rêver à ce genre de moment dans la vie. Je capote, il n’y a pas de mots », a déclaré Godin, lui aussi sur le site Web du Rouge et Or.

Même s’il a dû attendre quelques heures avant d’être réclamé, l’ailier défensif n’en faisait pas de cas. « C’est ce que je visais, être choisi avant la 5e ronde. Quand ils m’ont appelé, c’est un rêve qui s’est accompli. »

Qadr Spooner prend la direction de Winnipeg

Enfin, le joueur de ligne offensive de l’Université McGill Qadr Spooner a été sélectionné au deuxième tour par les Blue Bombers de Winnipeg.