4 octobre 2017

Jeu Fantasy : Qui envoyer dans la mêlée lors de la semaine 16?

La Presse Canadienne

Toronto – Cette chronique vous offre des choix évidents pour la semaine 16, mais quelques décisions difficiles pointent à l’horizon. Les éliminatoires approchent et il est temps de faire la différence avant la fin de la saison. Ceux qui seront en mesure de prendre des risques calculés pourront se retrouver en excellente position au terme de cette semaine.

Qui animera votre formation du Jeu Fantasy cette semaine?

Hamilton c. Winnipeg
Vendredi | 20 h 30 HE

Matt Nichols pourrait être un bon choix, lui qui jouera contre une des pires défenses de la LCF (Johany Jutras/CFL.ca).

Dans la mêlée : Pourquoi le quart des Blue Bombers Matt Nichols (12 811 $)? Après tout, l’attaque de Winnipeg produit en moyenne 33,6 points par rencontre et accueille la défense d’Hamilton qui en accorde 34,4! Nichols, qui mène la LCF avec 26 passes de touché, a lancé deux passes de touché ou plus dans cinq matchs consécutifs. Il ne manque que 156 verges à Nichols pour atteindre le plateau des 4000 cette saison.

Sur le banc : Ne comptez pas sur Alex Green (3500 $) pour reproduire son effort de 140 verges lors de la Semaine 14. Green sera désormais l’homme de confiance dans le champ-arrière après la transaction qui a envoyé C.J. Gable (6920 $) aux Eskimos. La semaine dernière, l’entraîneur-chef June Jones avait dit préférer Gable à Green en raison de ses capacités à effectuer des blocs. Contre la défense des Bombers qui compte 27 sacs, attendez-vous à ce que Winnipeg teste les capacités de Green à ce niveau, ce qui pourrait l’empêcher d’être efficace comme coureur.

Saskatchewan c. Toronto 
Samedi | 16 h HE

S.J. Green reviendra en force cette semaine pour les Argos (Johany Jutras/CFL.ca).

Dans la mêlée : Le receveur S.J. Green (5884 $) a été limité à huit attrapés pour 100 verges et deux touchés à ses trois derniers matchs, mais son manque d’implication offensive ne devrait pas être un facteur dans ce duel crucial. Le quart Ricky Ray (10 540 $) vient de connaître son meilleur match depuis un mois et il avait amassé 386 verges et deux touchés contre ses mêmes Roughriders lors de la Semaine 6. Green mène la ligue avec 19 attrapés de plus de 20 verges et Ray cherchera à le rejoindre dans la zone profonde. Après quelques performances décevantes, Green est en bonne position pour offrir son cinquième match de 100 verges ou plus cette saison.

Sur le banc : On vous conseille fortement de vous tenir loin des demis offensifs des Roughriders. Le nouveau venu et ancien de la NFL Trent Richardson (2500 $) devrait obtenir son premier départ dans la LCF lui qui jouera un premier match depuis 2015. Kienan LaFrance (4134 $) a marqué un touché la semaine dernière en plus d’amasser 52 verges, lui que sa moyenne de 3,9 verges par course inquiète. Le spécialiste des retours de botté Christion Jones (2500 $) est peut-être votre meilleure option chez les Riders.

Ottawa c. C.-B.
Samedi | 19 h HE

Chris Williams pourrait être un risque bien calculé à prendre, cette semaine (The Canadian Press).

Dans la mêlée : Il faut prendre des risques pour s’imposer dans le Jeu Fantasy. Chris Williams (5047 $) n’a marqué qu’un touché cette saison et n’a pas récolté plus de 11 verges en moyenne par réception depuis la Semaine 8. Le marchand de vitesse est plus que dû pour offrir une grosse performance. Cela pourrait bien arriver contre la défense du ROUGE et NOIR qui a accordé 29 jeux de plus de 30 verges cette saison. Si Williams peut être une bonne cible pour Jonothon Jennings (8589 $), même avec ses difficultés sur les longues passes, ce pourrait être un pari très payant.

Sur le banc : Les retourneurs de botté ont eu un impact considérable cette saison, mais Chris Rainey (6107 $) n’a toujours pas marqué de touché dans cette situation. Rainey conserve une moyenne de seulement 7,9 verges par retour de dégagement et 22,4 par retour de botté d’envoi. Avec 31 réceptions, il est un facteur sur le jeu aérien, mais il conserve une moyenne de 3,5 verges par course. Rainey peut toujours être un facteur déterminant dans une rencontre, mais pour l’instant, on considère que son prix est trop élevé pour ce qu’il a démontré cette saison.

Edmonton c. Montréal
Lundi | 14 h HE

Brandon Zylstra a été une cible de choix pour Mike Reilly tout au long de la saison (Walter Tychnowicz/CFL.ca).

Dans la mêlée : Le receveur Brandon Zylstra (6771 $) a remplacé Greg Ellingson comme étant la valeur sûre à son poste. Sa performance de 152 verges sur neuf réceptions la semaine dernière le confirme, lui qui a dépassé les 100 verges dans trois des quatre derniers matchs. Il a capté une passe de plus de 30 verges dans quatre matchs de suite et il fera face à la défense des Alouettes qui a accordé 24 passes de touché cette saison. Zylstra devrait avoir son mot à dire dans un match où les Eskimos tenteront de mettre fin à leur séquence de six défaites.

Sur le banc : À l’opposé, il n’est pas recommandé de sélectionner le receveur Adarius Bowman (4918 $), lui qui traverse les moments les plus difficiles de sa carrière. À l’exception de ses neufs attrapés pour 117 verges contre les Alouettes lors de la Semaine 2, Bowman a été limité à 19 réceptions pour 160 verges. Depuis son retour de la liste des blessés lors de la Semaine 11, il n’a pas dépassé les 42 verges et il n’a réussi aucune réception de plus de 23 verges. Il est très loin de ses trois saisons consécutives de plus de 1304 verges.