15 mai 2018

Après le départ de Buckley, quel est le plan B à Calgary?

Johany Jutras/LCF.ca

CALGARY – Andrew Buckley a décidé de prendre sa retraite du football à l’âge de 24 ans pour poursuivre ses études en médecine.

Le quart des Stampeders quitte le navire en ayant pavé le chemin, tout comme le passeur ontarien des Roughriders Brandon Bridge, pour les prochaines générations de quart-arrière canadien.

Le natif de Calgary, un ancien élève de l’Université de Calgary et un récipiendaire du Trophée Hec Crighton, aurait pu rêver de devenir une légende locale de football (au-delà, bien sûr, des rangs universitaires).

Même si sa décision de quitter le football pour la médecine est admirable, les Stampeders et les partisans des quatre coins du pays s’ennuieront assurément de lui.

Maintenant, que feront les Stampeders?

Buckley n’était pas seulement un quart canadien, il était aussi un des meilleurs espoirs à la position de quart.

Le joueur de six pieds et 205 livres apportait une mobilité sur le terrain qui était parfaitement conçue pour la LCF. Mais son talent n’était pas seulement dans ses jambes; il avait aussi un bras capable de réaliser n’importe quels lancers sur un terrain de football de la LCF. Il avait aussi un dévouement et une attention aux détails, des qualités premières d’un quart-arrière partant.

Plusieurs équipes ont un quart substitut en cas d’urgence et un autre en développement pour le futur. Buckley avait ces deux rôles selon l’entraineur-chef Dave Dickenson.

En ce moment, le seul quart de la formation est Ricky Stanzi, qui s’est battu pour le rôle de quart substitut contre Buckley au camp l’année dernière. Stanzi a perdu sa bataille en 2017, mais il était quand même assez bon pour rester dans la formation comme deuxième quart substitut, et ce, malgré son âge (regardez la liste des deuxièmes quarts substituts dans la LCF, et vous ne verrez pas beaucoup de quarts de plus de 30 ans).

Stanzi est le favori pour devenir le second de Bo Levi Mitchell. Son année dans la LCF et ce qu’il a démontré au camp l’année dernière ne passeront pas inaperçus auprès de Dickenson et du directeur général John Hufnagel.

Le poste ne sera pas offert sans compétition, mais Dickenson a exprimé son désir d’avoir un autre quart d’expérience, un joueur capable de compétitionner pour le poste de second, ou au moins d’être un bon plan B advenant que Mitchell se blesse et que Stanzi peine à maintenir le rythme.

Bo Levi Mitchell n’a raté que trois matchs au cours de ses trois dernières saisons dans la LCF (Matt Smith/LCF.ca)

Quand Dickenson mentionne qu’il recherche un quart avec de l’expérience dans la LCF, de qui parle-t-il?

Récemment libéré par le ROUGE et NOIR d’Ottawa, le quart Ryan Lindley pourrait être un bon candidat.

Lindley a de l’expérience au sud de la frontière. Il a été le quart partant pour les Cardinals de l’Arizona lors d’un match éliminatoire dans la NFL, puis il a agi comme substitut à Trevor Harris à Ottawa la saison dernière.

Drew Tate, qui a aussi été libéré par le ROUGE et NOIR, pourrait être une autre possibilité.

Tate a eu de la difficulté à jouer en raison de ses blessures, mais il a été capable de bien jouer sous pression. Le duo Stanzi et Tate pourrait être un solide plan B derrière Mitchell.

Rakeem Cato est resté dans l’ombre pour un moment. Le quart de 26 ans a lancé 17 passes de touché, il a été victime de 11 interceptions et il a accumulé 3570 verges par la passe au cours de sa carrière, mais il devra probablement travailler encore plus fort que les autres pour faire partie de l’attaque bien huilée des Stampeders. Le problème est qu’il n’a pas joué la saison dernière, après avoir été libéré par les Alouettes.

Mitchell Gale pourrait aussi faire un retour. Gale a appris lors de son séjour à Calgary en 2017, même s’il a été libéré au profit de Stanzi.

Pour terminer, n’oublions pas la possibilité d’une transaction. Les Argonauts ont plusieurs quarts en surplus avec Jeff Mathews et McLeod Bethel-Thompson se battant pour une place dans la formation. Les Alouettes pourraient aussi libérer certains passeurs pendant leur camp d’entrainement qui s’annonce animé.

Peu importe ce qui arrivera, les Stampeders auront leur troisième quart-arrière quand le camp d’entrainement débutera cette semaine. Mitchell a réussi à rester en santé durant sa carrière, mais l’équipe qui est considérée par plusieurs comme celle qui terminera au premier rang de l’Ouest cette saison se fera scruter à la loupe toute l’année.