14 juin 2018

Bowman est-il le morceau manquant à Winnipeg?

La Presse Canadienne

WINNIPEG – En plus d’avoir obtenu une saison extraordinaire de la part du quart-arrière Matt Nichols, l’an dernier, les Blue Bombers de Winnipeg ont vu leur demi offensif étoile Andrew Harris, connaître la meilleure saison de sa carrière, en plus de voir leurs unités spéciales marquer 11 touchés, en 2017. Les Bombers ont été les meilleurs de la LCF au chapitre des points marqués, maintenant une moyenne de 30,8 points marqués par rencontre, en route pour une place en demi-finale de l’Ouest.

Winnipeg a ajouté l’ancien receveur des Eskimos d’Edmonton Adarius Bowman à sa formation, mais les joueurs du Jeu Fantasy devront garder en tête que l’attaque des Bombers n’est plus jeune et fringante. Nichols (31 ans), Harris (31 ans), Bowman (32 ans) et Weston Dressler (32 ans) ont beaucoup de « millage » au compteur. Nous risquerons de voir au moins un de ces joueurs tomber au combat, lors de la saison 2018. Joueurs du Jeu Fantasy, soyez vigilants!

Les quarts

Nichols s’est finalement vu donner les clés de l’attaque des Bombers et il a plus que bien répondu, renversant les défenses adverses, l’an dernier, lui qui a mené la LCF au chapitre de l’efficacité de son jeu de passe (103,8) et au chapitre de son pourcentage de passes complétées (71,0). Nichols a connu la meilleure saison de sa carrière en lançant 28 passes de touché, ne subissant que huit interceptions et ne ratant qu’une seule rencontre. Bien que le plan de match des Bombers était de garder le ballon le plus longtemps possible, il a complété 13 passes de plus de 30 verges, terminant deuxième à ce chapitre dans la Ligue. Les joueurs du Jeu Fantasy pourront le voir exceller également lors des jeux au sol, lui qui a cumulé huit touchés par la course, lors des deux dernières saisons.


» JEU FANTASY : Composez votre équipe de rêve et courez la chance de remporter 10 000 $!


Toutefois, un petit bémol règne sur l’efficacité de l’attaque que pilote Matt Nichols. Celle-ci a terminé l’année 2017 au septième rang au chapitre de la moyenne de verges de gain par match, avec 355,6 et à égalité au dernier rang du circuit Ambrosie au chapitre de la moyenne de verges de gain, lors des premiers essais, avec 6,2. Et pour ce qui est du temps de possession, les Bombers ont terminé au septième rang avec une moyenne de 29:02, et ce, malgré un plan de match construit en ce sens. Bref, Nichols a été excellent, l’an dernier, mais il pourrait l’être encore davantage si son attaque joue de façon plus agressive.

Bryan Bennett revient à Winnipeg et sera dans la lutte pour le poste de deuxième quart, de même que Alex Ross, puisque Darian Durant a finalement décidé de tirer sa révérence du football professionnel, au mois de mai dernier. La recrue Chris Streveler a fait tourner les têtes, lors du présent camp d’entraînement, mais manque un peu d’expérience pour remplacer Nichols, si jamais il tombe au combat, en 2018.

Les demis offensifs

L’an dernier, Andrew Harris a souvent porté l’attaque des siens sur ses épaules, et ce, autant au sol que dans les airs. Il a été l’un des meneurs de la LCF avec 1035 verges de gain au sol en 189 courses, marquant à six reprises, tout en excellant au chapitre des réceptions, avec 104 (un record de saison pour un demi offensif). Il a enregistré 857 verges de gain sur des réceptions et un touché, devenant le premier joueur de l’histoire de la LCF à cumuler plus de 1000 verges au sol et plus de 850 verges de gain aérien, en une seule saison.

Le redoutable Harris sera sans aucun doute un choix de première ronde dans votre formation du Jeu Fantasy, au poste de demi offensif, mais l’étoile de la LCF et le joueur canadien par excellence de l’an dernier, commence à ressentir les ecchymoses de ses 1646 touches de balles en carrière. Beaucoup pensent qu’il ralentira, cette saison, mais bien que les joueurs du Jeu Fantasy ne devraient pas s’attendre à le voir répéter sa performance de 2017, Harris devrait avoir assez d’essence dans le réservoir afin de connaître une autre saison de 1000 verges de gain au sol.

Andrew Harris pourrait connaître une autre saison de 100 attrapés en 2018 (La Presse Canadienne)

Timothy Flanders a brillé, l’an dernier, dans un rôle hybride de receveur et de demi offensif, lui qui s’est vu donner plus d’occasions de contribuer à l’attaque, lorsque Dressler s’est blessé. Flanders a cumulé 254 verges de gain au sol et un touché, tout en captant 26 passes pour 206 verges et trois touchés. Il sera une bonne acquisition comme second demi offensif, dans votre formation du Jeu Fantasy, si Harris devait se blesser.
Winnipeg a acquis les services de Kienan LaFrance, lors de la saison morte, lui qui a joué la dernière campagne avec les Riders. Personne n’a jamais douté du talent de ce dernier, mais le vétéran a eu de la difficulté à demeurer en santé, tout au long de sa carrière. S’il obtient le troisième rôle au poste de demi offensif, sa valeur au Jeu Fantasy grimpera assurément s’il se voit offrir l’opportunité de jouer régulièrement.

Les recrues Johnny Augustine et Jahad Thomas lutteront, quant à eux, pour un poste sur la formation d’entraînement.

Les receveurs

L’an dernier, Darvin Adams a finalement éclos et est devenu un receveur important pour les Bombers. En 2017, il a cumulé une fiche de 1120 verges de gain et sept touchés, en 76 réceptions. Il aurait pu faire encore mieux, mais a dû s’arrêter là, lui qui a subi une blessure à la mi-octobre, ratant ainsi les trois derniers matchs de la saison régulière et le match de demi-finale de l’Ouest, face aux Esks. Il s’est tout de même mérité une place sur la formation étoile de la division ouest, l’an dernier et devrait être une étoile de la LCF, cette saison. Adams a été le frappeur de coups de circuit de sa formation, l’an dernier, lui qui a attrapé 11 passes de 30 verges et plus. Il n’y aura donc aucun problème à l’insérer dans votre formation du Jeu Fantasy comme premier receveur, cette saison.

Winnipeg s’est entendu avec Adarius Bowman, lors de la saison morte, lui qui est arrivé d’Edmonton après avoir connu la pire saison de sa carrière depuis 2012. L’ancien joueur étoile de la LCF n’a jamais trouvé sa véritable vitesse de croisière, en 2017, alors qu’il n’a capté que 45 passes pour 534 verges de gain. Bien sûr, il y a eu les blessures qui lui auront fait rater six matchs, l’an dernier. Mais Bowman pourra sûrement rebondir, cette saison, et connaître une autre campagne de 1000 verges de gain sur des réceptions. Vous devriez donc l’insérer dans votre formation du Jeu Fantasy comme second choix au poste de receveur ou comme joueur « Flex ».

Un nouvel environnement pourrait redonner des ailes au receveur Adarius Bowman (Johany Jutras/LCF.ca)

Dressler a croulé sous les blessures, en 2017, lui qui a raté sept matchs, mais il a tout de même trouvé le moyen de capter 51 passes pour 691 verges de gain et trois touchés. Il a été un métronome, lors de sa carrière de 10 saisons, captant au moins 50 passes lors de neuf d’entre elles. Il poursuivra sûrement sur cette lancée, cette année, alors qu’il sera une bonne option de joueur « Flex » dans votre formation du Jeu Fantasy.

Avec les départs de Clarence Denmark et de Julian Feoli-Gudino, eux qui ont capté un total de 103 passes, l’an dernier, beaucoup de portes s’ouvrent au poste de receveur, chez les Bombers. Ce tandem a été ciblé, en tout, 149 fois. Plusieurs de ces cibles iront vers Nic Demski, lui qui a connu un bon début de saison, l’an dernier, avant de tomber au combat. Drew Wolitarsky n’a capté qu’une seule passe, lors de sa saison recrue, mais les Bombers s’attendent à ce qu’il contribue davantage, cette année. Tylor Henry tentera de revenir en force, après avoir été libéré par la formation winnipegoise, l’été dernier.

Ryan Lankford a marqué trois touchés sur 20 réceptions, lui qui était assigné au poste de spécialiste des retours de botté, l’an dernier, mais la carte cachée des Bombers pourrait être l’ancien de l’Université de Calgary, Rashaun Simonise. L’athlète de 6 pieds, quatre pouces et 200 lb, a passé l’année 2016 avec les Bengals de Cincinnati avant de prendre une année sabbatique, en 2017. Si Simonise répond aux attentes, les Bombers auront peut-être trouvé leur prochaine vedette.

L’unité défensive

Les Bombers ont mené la LCF, l’an dernier, au chapitre des interceptions, avec 25, et cinq d’entre elles se sont transformées en touchés. La défense des Bombers a terminé au deuxième rang de la Ligue pour ce qui est des revirements provoqués, avec 42, mais leur style « gambler » les a somme toute brûlés, alors qu’elle a terminé la saison 2017 au dernier rang, au chapitre de la moyenne de verges aériennes accordées (321,6 verges par match) et terminant également au dernier rang, à égalité avec les Tiger-Cats de Hamilton au chapitre du plus grand nombre de passes de touché accordées (33).

L’unité défensive des Blue Bombers a aussi perdu les services du demi défensif T.J. Heath et du joueur de ligne défensive Jamaal Westerman, mais Brandon Alexander, Maurice Leggett et Taylor Loffler sont demeurés à Winnipeg.

Le joueur de ligne défensive Jackson Jeffcoat a été le meneur de sa formation avec sept sacs du quart, alors que Tristan Okpalaugo en a ajouté six. Leur style agressif aidera la défense winnipegoise à se surpasser, semaine après semaine.