4 juillet 2018

Boris Bede voulait se faire pardonner

La Presse Canadienne

MONTRÉAL – Aucun doute, le botteur des Alouettes de Montréal Boris Bede a joué son meilleur match de la saison samedi dernier contre les Roughriders de la Saskatchewan.

Bede a été nommé parmi les trois joueurs de la dernière semaine, présentés par Shaw, dans la Ligue canadienne de football grâce à son énorme contribution dans la victoire de 23-17 des siens à Regina. Une victoire qui met fin à la longue séquence de 13 défaites des Alouettes.

L’ancien joueur de l’Université Laval a réussi ses cinq placements – sur 17, 21, 32, 38 et 45 verges. C’était d’ailleurs le botté de 45 verges qui lui a donné le plus de satisfaction.

« Le botté de précision sur 45 verges, quand même assez énorme, on aurait dit que je me retrouvais dans mes années d’éliminatoires à l’Université Laval, donc c’était gros. Je savais quel était l’enjeu, et je me suis juste assuré de rester moi-même. »

Bede a maintenu une moyenne de 45,8 verges sur ses bottés de dégagement, et une moyenne de 67 verges sur ses bottés d’envoi. Le joueur mène la LCF au chapitre des verges sur des dégagements et des verges sur des bottés d’envoi avec 1115. Il a réussi sept placements jusqu’ici et a marqué 24 points.

Bede avait quelque chose à se faire pardonner et a été honnête lorsqu’on lui a posé la question, avouant ne pas avoir joué son meilleur football depuis le début de la saison.

« Je n’ai pas performé au meilleur de mes compétences depuis le début de la saison, et je pense que ça prend un temps d’adaptation chaque année. Maintenant, c’est juste à moi de mettre tous les morceaux du casse-tête ensemble pour pouvoir performer à chaque match comme on l’a fait en fin de semaine. »

Bede a remarqué qu’il était trop émotif depuis le début de la saison, un point qu’il a essayé d’améliorer contre les Roughriders samedi dernier.

« Depuis le début de la saison, je me suis rendu compte que je rentrais trop dans l’émotion du match, j’ai vu que j’étais trop content et, parfois, quand ça n’allait pas pour nous, j’étais trop déçu. En fin de semaine dernière, c’est ça que j’ai essayé d’appliquer. Juste rester dans mon coin, pas trop de hauts, pas trop de bas. »

Mais ne vous attendez pas à ce que Boris Bede soit satisfait de la performance de sa formation contre les Roughriders. Le botteur croit qu’il faudra encore travailler très fort pour espérer battre le ROUGE et NOIR d’Ottawa.

« On vient de prendre goût à la victoire. Avec l’équipe et le caractère que l’on a et qu’on est en train de développer, je pense qu’on se doit d’être plus sérieux et d’essayer d’enlever le plus de fautes qu’on a eues contre la Saskatchewan pour pouvoir affronter Ottawa vendredi. »

Les Alouettes de Montréal affronteront le ROUGE et NOIR d’Ottawa vendredi au stade Percival Molson. Le botté d’envoi est prévu pour 19 h 30 HE. Cliquez ici pour acheter des billets.