12 septembre 2018

Jeu Fantasy : Qui envoyer dans la mêlée lors de la semaine 14?

Matt Smith/CFL.ca

TORONTO – La semaine 14 d’activités dans la Ligue canadienne de football (LCF) sera peut-être le défi le plus difficile a relevé pour les joueurs du Jeu Fantasy LCF RDS, jusqu’à maintenant. Avec seulement trois rencontres à l’affiche, les athlètes de la LCF ne seront pas tous disponibles. Et est-ce qu’on prend le risque d’utiliser l’attaque des Tiger-Cats contre la défense des Stampeders?

De plus, est-ce que les Lions pourront compter sur leur quart-arrière Travis Lulay? Est-ce que Zach Collaros pourra enfin démontrer qu’il est un quart digne des grands moments, en 2018? Est-ce que Trevor Harris peut revenir à sa forme de 2017?

Qui envoyer dans la mêlée et qui garder sur le banc? Voyons voir…


» JEU FANTASY : Composez votre équipe de rêve et courez la chance de remporter 10 000 $!


Le RÉ des Lions Bryan Burnham a marqué des touchés lors de ses trois derniers matchs, tout en cumulant au moins 14,4 points au Jeu Fantasy (Johany Jutras, CFL.ca).

C.-B. (4-6-0) c. Montréal (3-8-0)

Vendredi | 19 h 30 HE

Dans la mêlée : Bryan Burnham, RÉ, Lions, 6332 $ 

Burnham a marqué un touché lors des trois derniers matchs, tout en cumulant au moins 14,4 points au Jeu Fantasy au cours de trois de ses quatre dernières rencontres. Peu importe qui de Lulay (6646 $) ou de Jonathon Jennings (6465 $) obtiendra le départ derrière le centre, ce vendredi, Burnham devrait marquer plus de 10 points au Jeu Fantasy contre une défense aérienne des Alouettes qui accorde la plus haute moyenne de verges par match de la LCF (329,4 verges) et 23 touchés par la voie des airs. L’attaque aérienne des Lions maintient une moyenne de 244 verges de gains par match, mais elle a été capable de compléter 20 passes de plus de 30 verges, cette saison. Quatre de celles-là sont une gracieuseté de Burnham, lui qui est maintenant le receveur numéro un des Lions, en l’absence de Emmanuel Arceneaux. Il n’est pas trop dispendieux et devrait vous donner entre 16 et 18 points au Jeu Fantasy, cette semaine.

Sur le banc: Antonio Pipkin, QA, Alouettes, 6721 $ 

Nul doute que Pipkin a éveillé l’attaque des Alouettes, depuis trois matchs, elle qui a maintenu une moyenne de 23 points par rencontre, lors des trois départs du jeune quart. De plus, Pipkin est capable de courir avec le ballon, ce qui le rend intéressant. Il a marqué quatre touchés au sol et maintenu une moyenne de 6,8 verges de gains par course. Toutefois, Il n’a lancé qu’une seule passe de touché et a subi quatre interceptions. Il sera donc risqué de penser que Pipkin pourra vous donner plus de 10 points au Jeu Fantasy, semaine après semaine. Et il affrontera une défense aérienne des Lions qui n’a accordé que 16 passes de plus de 30 verges, cette saison. Attendez-vous à ce que les Lions force le jeune quart à lancer le ballon. Il ne courra peut-être pas tant que ça, cette semaine.

Joueur incertain : Le QA des Als Johnny Manziel est incommodé par le virus de la grippe, et ce, depuis lundi dernier. Il n’a pas participé à l’entraînement des siens, cette semaine.

Retour au jeu : Le DO des Alouettes William Stanback semble être près d’un retour au jeu, cette semaine.

Calgary (9-2-0) c. Hamilton (6-5-0)

Samedi | 16 h HE

Dans la mêlée : Romar Morris, DO, Stampeders, 4615 $ 

Si Don Jackson (6517 $) demeure sur la touche, cette semaine, Morris aura la chance de courir contre une défense au sol des Ticats qui accorde une moyenne de 116,5 verges de gains par match. Jackson a eu du succès lors de la semaine 1, face aux Tiger-Cats, alors qu’il avait connu un match de 87 verges de gains au sol et un touché, le tout, en 12 courses. Mais ce qui rend Morris dangereux est ses soudaines habiletés de receveur qui ont pris vie, lors de la défaite face aux Esks, la semaine dernière. Il a capté deux passes de touché! Il ne vous donnera sans doute pas les 44 points au Jeu Fantasy de la semaine dernière, mais si le quart des Stamps Bo Levi Mitchell (9919 $) peut trouver la faille de la meilleure défense aérienne de la Ligue, alors Morris aura une chance au sol.

Sur le banc : Terrence Toliver, RÉ, Tiger-Cats, 4672 $ 

Jeremiah Masoli (11 659 $) a été tout simplement en feu, lors des trois derniers matchs, mais Toliver a été tout l’inverse, voyant ses coéquipiers Brandon Banks (10 516 $) et Luke Tasker (7661 $) voler la vedette au poste de receveur. Toliver n’a capté aucune passe, lors de la victoire des siens, samedi dernier et il n’a pas connu une partie d’au moins 10 points au Jeu Fantasy depuis la semaine 4. Calgary est deuxième – tout juste derrière Hamilton – au chapitre de la moyenne de verges de gains aériens accordés par match et la défense des Stamps n’a accordé que neuf touchés par la voie des airs. Voyant Banks et Tasker être ciblés à profusion, en passant par Alex Green (9336 $) qui s’impose de plus en plus comme un demi offensif très fiable en réception de passes, Toliver ne semble plus être dans les plans de Masoli… Pour le moment…

Ottawa (6-5-0) c. Saskatchewan (7-4-0)

Samedi | 21 h 30 HE

Dans la mêlée : La défense des Roughriders, 6054 $ 

10 des 24 touchés des Riders, cette saison, sont une gracieuseté de leur défense et de leurs unités spéciales, dont deux lors de la partie de la semaine dernière. Les Riders mènent la LCF au chapitre des sacs du quart, avec 29 et sont deuxièmes avec 31 revirements provoqués. Et du côté d’Ottawa, le ROUGE et NOIR a commis 24 revirements et n’a produit que 16 gros jeux en attaque, depuis le début de la saison – le pire total de la Ligue. La défense de la Saskatchewan est la grande raison des succès de l’équipe, jusqu’à maintenant, elle qui pourrait se retrouver en matchs éliminatoires, et ce, malgré une attaque bien ordinaire.

Sur le banc : Trevor Harris, QA, ROUGE et NOIR, 8161 $ 

Harris a combiné un total de 18,5 points au Jeu Fantasy, lors de ses deux dernières parties. Après avoir terminé à égalité avec Mike Reilly au premier rang de la LCF au chapitre des passes de touché, l’an dernier, Harris n’a que 11 passes de touché et n’a connu que trois matchs de plus d’un touché, en 2018. Bien qu’il ait à sa disposition des cibles de qualités telles Diontae Spencer (7897 $), Greg Ellingson (6415 $) et Brad Sinopoli (6686 $), Harris n’a complété que 12 passes de plus de 30 verges de gains et il n’a complété que 28,4 % de ses tentatives de 20 verges ou plus. Un bien mauvais moment pour lui. Ne vous approchez pas de ce dernier, cette semaine…