19 novembre 2018

Jeu Fantasy : Retour sur les finales de division

CFL.ca

TORONTO – Les vedettes des finales de division ont été sans contredit Trevor Harris du ROUGE et NOIR et Eric Rogers des Stampeders de Calgary. Les deux athlètes ont livré des performances mémorables et certains joueurs du Jeu Fantasy LCF RDS en ont sûrement eu pour leur argent. Même lors de la défaite, le receveur des Tiger-Cats de Hamilton Bralon Addison a connu une rencontre du tonnerre, mais du côté des Blue Bombers… Euh… Comment dire? Rien du tout…

Tour d’horizon!


» Le Jeu Fantasy LCF RDS se poursuit lors des éliminatoires de la 106e Coupe Grey!


Tout simplement incroyable!

L’après-midi de travail du quart Trevor Harris, lors de la victoire de 46-27 du ROUGE et NOIR, face aux Ticats, s’inscrira dans les livres des records de la LCF, mais aussi dans la mémoire des partisans, comme l’une des performances les plus extraordinaires des éliminatoires de la Coupe Grey et comme l’une des performances les plus électrisantes de la part d’un quart-arrière professionnel en Amérique du Nord. Harris a récolté 38,7 points au Jeu Fantasy, lui qui a complété 90,6 % de ses passes, tout en établissant un record de la LCF — Harris a lancé six passes de touché, lors de la finale de l’Est. Cinq receveurs différents ont marqué sur les savantes passes de Harris, lui qui en a complété 29, distribuant le ballon à 10 receveurs différents.

Analyse : WOW! La finale de l’Est 2018 deviendra certainement, avec le temps, un classique. Harris, lui qui a terminé au sixième rang en termes d’utilisation au Jeu Fantasy (2704 sélections), débarquera au match de la 106e Coupe Grey avec du momentum. Mais sa fiche de 0-2 contre les Stamps, cette saison, lui a seulement donné un total combiné de 3,1 points au Jeu Fantasy, aucun touché et trois interceptions. Bien sûr, Harris a évolué depuis ce temps, mais ces statistiques vous feront peut-être douter de son éventuelle efficacité, en vue du match de championnat, ce dimanche.

Une affaire de deux hommes

Les trois touchés de Rogers, lors de la finale de l’Ouest, lui auront permis de terminer son match avec une récolte de 30,1 points au Jeu Fantasy, un très beau cadeau pour les 699 joueurs du Jeu Fantasy qui l’avaient intégré dans leur formation hebdomadaire. Bien sûr, il n’a pas tout fait seul, alors que le quart des Stamps Bo Levi Mitchell lui a lancé les trois passes de touché, terminant avec 20,6 points au Jeu Fantasy. Mitchell, lui qui a terminé au deuxième rang en termes d’utilisation au Jeu Fantasy (4218 sélections) – derrière Andrew Harris —, a récolté le sixième meilleur pointage de la semaine dernière.

Analyse : Un possible tandem heureux, composé de Mitchell et Rogers, en vue du match de la Coupe Grey, sera possible, mais cela voudra dire qu’il vous restera moins de la moitié de votre masse salariale hebdomadaire de 30 000 $. Rogers a marqué l’un de ses cinq touchés de la saison régulière contre le ROUGE et NOIR (semaine 3), alors que Mitchell a cumulé un total de trois touchés en 35 passes complétées, au cours des deux affrontements face à Ottawa. Pourra-t-il effacer la déception des deux derniers matchs de la Coupe Grey?

Les trois touchés du receveur Eric Rogers ont permis aux Stamps de remporter la finale de l’Ouest (David Chidley/CFL.ca).

Les acolytes du meilleur

Le duo de receveurs étoile du ROUGE et NOIR, composé de Greg Ellingson et de Diontae Spencer, a été la paire d’athlètes qui a le plus profité de la performance historique de Trevor Harris, dimanche dernier. Ellingson a terminé au troisième rang des pointeurs avec une récolte de 28,4 points au Jeu Fantasy, cumulant huit attrapés pour 144 verges de gains et un touché. Le total de 22,4 points au Jeu Fantasy de Spencer aura été bon pour le cinquième rang des pointeurs des finales de division. Étonnamment, les deux athlètes ne figuraient pas dans le top-10 des athlètes les plus utilisés au Jeu Fantasy, alors qu’Ellingson a terminé au 15e rang (1591 sélections) et Spencer au 22e rang (621 sélections).

Analyse : Si Harris est capable d’exorciser ses démons face aux Stamps, ce dimanche, Ellingson et Spencer devraient connaître du succès, même si Spencer pourrait toujours faire des siennes sur les retours de bottés. Si vous vous attardez aux résultats passés, vous hésiterez sans doute à intégrer ces deux athlètes dans vos formations du Jeu Fantasy, mais ces deux protagonistes seront tout de même parmi le top-5 ou le top-7 du classement des receveurs, en vue du match de la 106e Coupe Grey.

Le blues de Winnipeg…

Andrew Harris a été l’un des deux athlètes des Bombers à cumuler au moins 10 points au Jeu Fantasy, alors qu’il a connu une finale de l’Ouest de 12 points au JF, dimanche dernier. L’autre est Darvin Adams (11,4 points au JF), lors d’un après-midi difficile pour l’attaque winnipegoise.

Analyse : Harris a récolté un respectable total de 71 verges de gains au sol, mais seulement neuf verges de gains en quatre réceptions. Adams a capté l’une des deux passes de plus de 20 verges de gains des siens. L’an prochain, ils seront sans doute parmi les meilleurs athlètes à sélectionner au Jeu Fantasy, à leurs positions respectives, mais les partisans des Bombers passeront l’hiver à se demander ce qu’il aurait pu arriver si Matt Nichols avait réussi sa longue passe à Harris, lors de la deuxième demie de la finale de l’Ouest face aux Stamps.

À surveiller la saison prochaine

Addison a cumulé 129 verges de gains en neuf réceptions, lors de la défaite des Ticats, complétant ainsi une impressionnante séquence de trois matchs qui l’a vu produire 356 verges de gains et un touché en 24 attrapés. Vous avez vu juste au sujet de son utilisation et de son impact, lors de la finale de l’Est, alors qu’il a été sélectionné 3399 fois, bon pour le troisième rang en termes d’utilisation au Jeu Fantasy.

Analyse : N’est pas Brandon Banks qui veut, mais la séquence de trois rencontres de Addison lui vaudra plus qu’un coup d’œil à la formation partante 2019 des Tiger-Cats. Il sera à surveiller l’an prochain.

Masoli n’était plus le même

Le candidat de l’Est au prix du joueur par excellence de la LCF, Jeremiah Masoli, a vu son rêve de participer à la 106e Coupe Grey être anéanti par la brillante performance du ROUGE et NOIR. Bien qu’il ait été intercepté à quelques reprises par la défense d’Ottawa, Masoli a terminé son match avec une récolte de 17,8 points au Jeu Fantasy, incluant un touché au sol de 12 verges, vers la fin de la rencontre.

Analyse : Une frustrante finale met fin à la meilleure saison en carrière de Masoli. Malgré une panoplie de blessés au poste de receveur (Banks, Jalen Saunders, Terrence Toliver, Chris Williams), le quart des Ticats a presque failli amener son équipe à la Coupe Grey. Chapeau! Sera-t-il aussi dominant en 2019?

Matt Nichols a été mis K.O.

Nichols n’a pas lancé une interception, dimanche dernier, mais il n’a pas plus lancé de touchés, terminant son après-midi de travail avec 7,2 points au Jeu Fantasy. Décevant pour celui qui a terminé au quatrième rang en termes d’utilisation au Jeu Fantasy (2739 sélections), la semaine dernière.

Analyse : Nous le savons, Nichols avait été inconstant face aux Stamps, cette saison. Sans surprise, il a donc eu maille à partir, contre la défense de Calgary, lors de la finale de l’Ouest. Le noyau de l’attaque des Bombers vieillira d’une autre année, en 2019, et les partisans voudront savoir combien de temps prendra la direction de l’équipe avant de donner la chance à Chris Streveler d’être le partant derrière le centre.