Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

Spectaculaire victoire de 36-32 des Stampeders contre les Lions

CALGARY – Les Stampeders de Calgary sont venus de l’arrière grâce à un touché avec 31 secondes à écouler au match et ils ont défait les Lions de la Colombie-Britannique 36-32, samedi soir.

Tirant de l’arrière 22-13 après trois quarts, les Stampeders (1-1) ont vu Eric Rogers inscrire deux touchés, dont celui de la victoire. Le quart Nick Arbuckle a réussi un majeur au sol lors de la remontée.

Le quart des Stampeders Bo Levi Mitchell a amassé 252 verges par la voie des airs, portant son total à plus de 25 000 dans la Ligue canadienne de football, mais il n’a pas été en mesure de terminer la rencontre.

Mitchell a semblé se blesser à l’épaule droite alors qu’il restait moins de trois minutes à jouer. Arbuckle s’est amené dans la mêlée pour concrétiser la remontée.

Arbuckle a complété ses neuf tentatives de passe pour des gains de 93 verges et un touché. Mitchell a vu 23 de ses 34 passes être captées, dont deux pour un majeur.

Rogers a connu une soirée de rêve en réussissant trois touchés devant ses partisans, au stade McMahon.

Le porteur de ballon John White a inscrit trois majeurs pour les Lions (0-3). Le quart Mike Reilly a réussi 36 de ses 42 passes pour des gains aériens de 354 verges. Il a lancé deux passes de touché et il en a ajouté un au sol.

En remplacement de Mitchell, Arbuckle a effectué un plongeon d’une verge pour réduire l’écart et il a aidé les Stampeders à porter le pointage à 32-29 après avoir rejoint Rogers lors du converti de deux points.

Avec 80 secondes à écouler, Rogers a récupéré le botté court, donnant le ballon à la formation de Calgary et dans le territoire adverse. Le receveur a ensuite saisi la passe de quatre verges d’Arbuckle pour placer les Stampeders en avant pour la seule fois de l’affrontement.

Nouvelles de © La Presse Canadienne, 2019. Tous droits réservés. Ce matériel ne peut pas être publié, diffusé, réécrit ou redistribué.