Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

15 novembre 2019

Les quatre duels possibles de la 107e Coupe Grey

CFL.ca

TORONTO – Tout le monde a une histoire. Son histoire.

Et le carré d’as de la Ligue canadienne de football (LCF) en contient à la tonne de ces histoires.

Prenons par exemple la finale de l’Ouest, en Saskatchewan.

Cody Fajardo n’est pas à 100 %. Zach Collaros retournera à Regina, là où il a amorcé la saison 2019, avant de se blesser et d’être échangé. Deux rivaux qui s’affrontent dans une première finale de division depuis 1972.

Et ce n’est que la pointe de l’iceberg. Plusieurs options s’offrent à nous quant au duel de la 107e Coupe Grey.

Voici quatre possibles affrontements lors du match ultime de 2019, en ordre de préférence :

1. Hamilton c. Winnipeg

La bataille de la plus longue disette de victoire au match de la Coupe Grey. Winnipeg n’a pas gagné depuis 1990. Les Tiger-Cats n’ont pas soulevé le précieux trophée depuis 1999.

Bien des histoires intéressantes. Imaginez si Zach Collaros était capable de remporter le match de la Coupe Grey contre la formation qui lui a permis d’amorcer sa carrière. Et il pourrait du même coup faire un pied de nez à Simoni Lawrence qui l’a envoyé à l’infirmerie pour la majeure partie de la saison 2019, à la suite d’un coup vicieux, lors du match de la semaine 1.

Les Ticats ont quelques joueurs qui aimeraient avoir une autre chance de remporter le match ultime, eux qui ont vu leur cœur se briser lors de l’affrontement de 2014. Brandon Banks était partie subitement, en larmes, à la suite de cette défaite crève-cœur. Il avait vu son retour de dégagement pour un touché, tard dans le match, être annulé à cause d’une pénalité.

 

Dane Evans pourrait assurer son poste de quart-arrière numéro 1, avec une victoire au match de la Coupe Grey, lui qui a pris la relève de Jeremiah Masoli. Une impressionnante saison pour le partant de première année. Ce sera la même histoire pour l’entraîneur-chef recru Orlondo Steinauer, lui qui a mené son équipe à une fiche de 15-3, un record de la LCF pour un entraîneur-chef de première année.

Et Mike O’Shea dans tout cela? Beaucoup a été dit sur son avenir à Winnipeg. Est-ce que ce serait son dernier match sur les lignes de côté des Bombers? Ce serait étrange, mais Chris Jones avait quitté Edmonton après avoir remporté un championnat, pour prendre un poste plus important avec les Roughriders.

Andrew Harris voudra prouver que sa suspension était une erreur. Il n’est pas du tout en accord avec toutes ces critiques suivant ses résultats de test antidopage. Il est aussi fâché que les médias ne l’aient pas considéré pour les honneurs individuels de 2019. Bref, s’il mène son équipe à la victoire, lors de la Coupe Grey, Harris s’en porterait mieux.

2. Hamilton c. Saskatchewan

Cet affrontement nous offrirait un match revanche de la meilleure Coupe Grey de l’histoire de la Ligue, selon plusieurs. Les Riders avaient battu Hamilton en 1989 par la marque de 43-40, à l’aide d’un botté de précision de Dave Ridgway. Bien sûr ce serait une revanche plus significative pour Luke Tasker, Brandon Banks et Simoni Lawrence, eux qui étaient sur le terrain à Regina, lorsque les Riders ont remporté le match ultime en 2013, au Mosaic Stadium.

Ce duel mettrait aux prises les deux entraîneurs-chefs recrus, qui sont aussi les deux candidats au titre de l’entraîneur-chef de l’année.

Craig Dickenson pourrait égaler la marque de son frère pour le plus grand nombre de victoires à la Coupe Grey.

Dane Evans et Cody Fajardo seraient aussi deux quarts partants de première année qui s’affronteraient à la Coupe Grey. Sans oublier que ce duel mettrait en scène les deux finalistes au titre de joueur par excellence de la LCF en Fajardo et Brandon Banks.

 

Les Riders se rendraient au match de championnat à la suite d’un revirement de situation à la direction de l’équipe en janvier : le DG et l’entraîneur-chef Chris Jones avait décidé de quitter l’organisation pour poursuivre son chemin dans la NFL. Il y avait du vide à combler. Les embauches de Jeremy O’Day au poste de DG, Craig Dickenson au poste d’entraîneur-chef et Jason Shivers au poste de coordonnateur défensif auront été la solution.

De plus, Emmanuel Arceneaux jouerait dans son premier match de la Coupe Grey, lui qui a connu une superbe carrière avec les Lions de la Colombie-Britannique. En 2011, Arceneaux avait raté la chance d’y participer – il était dans la NFL -, alors que les Lions avaient remporté la Coupe Grey à domicile.

3. Edmonton c. Winnipeg

Si les Eskimos parviennent au match de la Coupe Grey, ils seraient la première équipe de l’histoire de la LCF à réussir l’exploit via la règle du croisement éliminatoire. Il a fallu trouver des solutions rapidement à Edmonton, alors que Mike Reilly, Duke Williams et Derel Walker sont partis. L’organisation albertaine s’est donc tournée vers Trevor Harris, Greg Ellingson et Ricky Collins Jr.

 

Ce serait aussi une lutte d’entraîneurs-chefs qui ont été sur la corde raide toute l’année. L’urgence de Jason Maas serait certainement plus élevée que celle de Mike O’Shea, mais les deux entraîneurs amorçaient l’année en ayant comme objectif de se rendre à la Coupe Grey à tout prix.

Aussi, il serait horrible pour les partisans des Stamps de voir les Esks remporter la Coupe Grey au McMahon Stadium.

4. Edmonton c. Saskatchewan

Ce serait vraiment le pire cauchemar des Stampeders de Calgary. Le McMahon Stadium serait le théâtre de la bataille entre Edmonton et la Saskatchewan. Les partisans des Stamps ne pourraient pas imaginer pire scénario.

Ce serait aussi très intéressant de voir ces deux équipes s’affronter dans un duel de la plus haute importance, alors que les deux pugilistes ont croisé le fer lors des deux dernières semaines de la saison régulière. Deux matchs qui ne voulaient absolument rien dire au chapitre du classement. Mais au cours de la seule rencontre où tous les partants y étaient, Brett Lauther avait réussi le botté de placement de la victoire pour permettre aux Riders de l’emporter 27-24.

Ce serait aussi le premier duel entre ces deux rivaux de l’Ouest lors du match de la Coupe Grey.

D’après un article de Jamie Nye, paru sur CFL.ca