Politique de confidentialité

Veuillez noter que la politique de confidentialité de ce site web a récemment été mise à jour. Cliquez ici pour en savoir plus.

15 décembre 2019

Perspectives de l’entre-saison : Argonauts de Toronto

Geoff Robins/CFL.ca

TORONTO – Alors que Michael « Pinball » Clemons sera aux commandes de sa première saison morte comme directeur général, les prochains mois seront sans doute excitants pour les partisans des Argonauts de Toronto.

Clemons a été embauché lors de la fin de saison 2019 afin de remplacer Jim Popp, alors que les Argos se sont dirigés vers une autre campagne de seulement quatre victoires. Maintenant, un an après les débuts de Corey Chamblin en tant qu’entraîneur-chef, plusieurs questions se posent en ce qui a trait au groupe d’entraîneurs ainsi qu’au groupe de joueurs.

Comme pour toute équipe éprouvant de grandes difficultés, le poste de quart-arrière sera une position névralgique à garnir, mais Pinball et son assistant John Murphy auront une longue liste de choses à faire, incluant l’analyse du marché des joueurs autonomes.

Bien que la victoire lors de la Coupe Grey 2017 semble lointaine, c’est là la preuve que les formations de la Ligue canadienne de football (LCF) peuvent rapidement changer la tendance. Est-ce que les Argos pourront passer de zéro à héros, au cours de l’entre-saison?

Bureau en chef/Groupe d’entraîneurs

Pinball Clemons et John Murphy offrent une dynamique unique en tant que duo de DG et d’assistant et il n’y a aucune raison pour que ces deux-là ne connaissent pas du succès. Clemons est un ancien entraîneur-chef qui a déjà remporté la coupe Grey et un motivateur reconnu, alors que Murphy est un habile dépisteur qui développe les joueurs comme pas un.

Et le duo n’a pas perdu de temps afin de faire bouger les choses à Toronto, alors qu’il a effectué un changement d’entraîneur-chef avant la fin de l’année 2019. S’en est maintenant terminé pour Corey Chamblin en tant qu’entraîneur-chef des Argonauts de Toronto, alors qu’il a été remplacé par l’ancien entraîneur des quarts des Stamps Ryan Dinwiddie. Dimwiddie était considéré comme l’un des meilleurs espoirs au poste d’entraîneur-chef dans la LCF et il y a de fortes chances qu’il soit également le coordonnateur offensif de l’équipe, à la place de Jacques Chapdelaine.

Pour le reste du groupe d’entraîneurs des Argos, nul ne sait ce qui arrivera. Mais Dinwiddie pourrait aller chercher des anciens des Stamps. L’ancien entraîneur des receveurs des Stampeders Pete Costanza a été limogé en novembre dernier, alors que DeVone Claybrooks n’est plus l’entraîneur-chef des Lions de la Colombie-Britannique. Ces deux hommes pourraient être dans la mire de Dinwiddie.

Potentiels joueurs autonomes

Malgré les prolongations de contrat de Bear Woods et de Chandler Worthy, à la suite du match de la Coupe Grey, les Argos devront prendre d’autres décisions concernant leurs potentiels joueurs autonomes. Mais le bureau en chef a de la flexibilité salariale, ce qui est une bonne chose.

La position de receveur pourrait allée de tout bord tout côté, alors que Derel Walker, S.J. Green, Rodney Smith et Armanti Edwards sont rejoints par les athlètes nationaux Llevi Noel et Jimmy Ralph comme de potentiels joueurs autonomes. Walker était l’un des joueurs les mieux payés de la LCF la saison dernière et il pourrait rechercher un autre gros contrat, pendant que Green aura 35 ans et Edwards 32 ans au début de la saison 2020.

Les joueurs de ligne offensive canadiens sont toujours difficiles à dénicher, alors voilà pourquoi Sean McEwen, Tyler Holmes et Jamal Campbell devraient être des priorités d’ici le 11 février. Campbell est devenu un partant régulier au poste de plaqueur à droite en 2019, alors que McEwen, 26 ans, devrait connaître ses meilleures saisons dans un futur rapproché.

Lors de la dernière campagne, les Argos ont été chancelants défensivement, et perdre Cleyon Laing n’aiderait pas leur cause. Laing est l’un des meilleurs plaqueurs défensifs de la Ligue, lui qui a réalisé sept sacs en 2019. Tobi Antigha, Micah Awe et Jermaine Gabriel sont d’autres joueurs clés en défense qu’ils pourraient perdre.

Malgré une saison difficile pour les Argos, Derel Walker a performé à la hauteur de son grand talent (Geoff Robins/CFL.ca).

Contenu canadien

Le talent canadien devra être une priorité pour les Argos en vue du mois de février, en commençant par le centre Sean McEwen et le plaqueur défensif Cleyon Laing. Ces deux joueurs seront convoités sur le marché des joueurs autonomes.

En attaque, les Argos ont passé les trois dernières années à développer le produit local Jamal Campbell, lui qui a amorcé 11 matchs en 2019. L’athlète de six pieds, six pouces et 305 livres pourrait faire oublier le départ de Chris Van Zeyl. Le garde Tyler Holmes devrait tester le marché également.

Depuis qu’il a été repêché en 2013, Jermaine Gabriel a été constant au poste de maraudeur pour les Argos. Le rapide et polyvalent défenseur peut jouer à plusieurs positions et a été l’une des clés du succès, lors du championnat de 2017. Justin Herdman-Reed a effectué sept départs en 2019 et pourrait voir son rôle grandir en 2020.

Les positions

Quarts

Remplacer le quatrième meilleur passeur de l’histoire de la LCF n’est pas une mince affaire. Bien que ce ne soit pas juste de mettre toute la faute sur les épaules de James Franklin et McLeod Bethel-Thompson, le poste de quart des Argos a été difficile à pourvoir depuis le départ de Ricky Ray.

Le Canadien Michael O’Connor a besoin de plus temps et McLeod Bethel-Thompson, James Franklin et Dakota Prukop seront tous des joueurs autonomes. Les Argos devront donc travailler fort et prendre de bonnes décisions. Les décisions au poste de quart-arrière définiront peut-être leur saison 2020.

Un duo composé de Bethel-Thompson et Prukop n’excitera sans doute pas grand partisans, mais c’est le plus logique. Bien qu’il ait connu des hauts et des bas, Bethel-Thompson a prouvé en 2019 qu’il pouvait être un quart partant dans cette Ligue, amassant 4024 verges de gains aériens, 26 touchés et 13 interceptions. Pendant ce temps, Toronto a investi trois ans sur le cas de Prukop, un espoir intrigant, avec des habiletés uniques.

D’un autre côté, 10 mois après avoir tenté de recruter le joueur autonome numéro un Bo Levi Mitchell, il n’y a aucune raison de ne pas voir les Argos tenter le grand coup, à nouveau. Nick Arbuckle est le choix numéro un en ce moment, alors que rien ne garantit que Zach Collaros demeure avec les Blue Bombers de Winnipeg. Et n’oublions pas Jeremiah Masoli et Matt Nichols.

De retour – Michael O’Connor

Joueurs autonomes – McLeod Bethel-Thompson, James Franklin, Dakota Prukop

Bethel-Thompson a été solide en 2019, lui qui a mené la LCF au chapitre des passes de touché (Johany Jutras/CFL.ca).

Demis offensifs

Sans surprise, James Wilder jr. et les Argos se sont dits adieu, juste après la Coupe Grey. Le rôle de Wilder a grandement diminué au sein de l’équipe la saison dernière, lui qui n’a maintenu qu’une moyenne de 4,8 verges de gains par course entre 2018 et 2019. Chris Rainey devrait être de retour en 2020, mais il ne sera pas nécessairement le partant dans le champ arrière.

Brandon Burks sera à surveiller lors du prochain camp d’entraînement. L’athlète de 26 ans a perdu la moitié de sa dernière saison à cause d’une blessure, mais il était sur une bonne séquence, lui qui a maintenu une moyenne de 6,2 verges de gains par course, au cours des deux dernières campagnes avec les Argos. Burks est fort et électrisant, lui qui peut briser les plaqués pour filer fin seul.

Les nouvelles acquisitions Karlos Williams et Bishop Sankey s’amènent à Toronto avec d’impressionnants curriculums vitae. En tant que membre des Bills de Buffalo, Williams a été l’une des meilleures recrues de 2015, lui qui a marqué au moins un touché dans chacun de ses six premiers matchs, égalant un record pour une recrue. Sankey a été un choix de deuxième tour au repêchage 2014 de la NFL, là où il a passé quatre saisons.

De retour – Brandon Burks, Trayone Gray, AJ Ouellette, Bishop Sankey, Karlos Williams, Regis Cibasu, Declan Cross

Joueurs autonomes – Chris Rainey

Receveurs

Le groupe de receveurs des Argos pourrait subir énormément de changements en vue de la saison 2020, alors que tous les partants de 2019 seront joueurs autonomes en février prochain. Chandler Worthy s’est taillé un poste de partant tard en 2019, lui qui a prolongé son contrat dernièrement. C’est un joueur explosif et un fabricant de jeux. Il sera intéressant de le voir évoluer lors d’une saison complète l’an prochain.

Derel Walker pourrait tester le marché et il pourrait facilement devenir l’un des athlètes les mieux payés de la Ligue. Si les Argos veulent rajeunir leur groupe, S.J. Green (34) et Armanti Edwards (31) pourraient ne pas être dans les plans de l’équipe. Le géant de six pieds et cinq pouces Rodney Smith pourrait être un bel ajout, s’il décide de prolonger son séjour torontois.

Avec un nouveau quart et un nouveau coordonnateur offensif, le poste de receveur devrait être l’une des priorités des Argos, lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Rappelons que Darvin Adams, DaVaris Daniels et Reggie Begelton seront possiblement disponibles.

De retour – Alex Charette, Kurleigh Gittens Jr., Damion Jeanpiere, Kimi Linnainmaa, Nyquan Murray, Chandler Worthy

Joueurs autonomes – Armanti Edwards, S.J. Green, Derel Walker, Jimmy Ralph, Llevi Noel, Rodney Smith

S.J. Green continue d’impressionner, lui qui a connu une autre saison de 1000 verges de gains sur des réceptions (Johany Jutras/CFL.ca).

Ligne offensive

Les Argos pourraient perdre trois joueurs de ligne offensive canadiens, alors que Campbell, Holmes et McEwen devraient tous vouloir tester le marché, le 11 février prochain. McEwen, un ancien troisième choix au total lors du repêchage 2017 de la LCF, lui qui a été sur l’équipe d’étoiles de la Ligue, devrait être la priorité de l’organisation torontoise. Mais perdre Campbell ne serait pas mieux, surtout après trois ans de développement à Toronto.

L’ancien premier choix au repêchage de l’an dernier Shane Richards et le garde de six pieds, huit pouces et 320 livres Maurice Simba représentent le virage jeunesse des Argos sur la ligne offensive, mais il est encore trop tôt pour se fier à eux en 2020.

Alors que Ryan Bomben devrait revenir, une poignée d’Américains compétitionnera pour le dernier poste disponible.

De retour – Dontavius Blair, Ryan Bomben, Isiah Cage, Roubbens Joseph, Randy Richards, Shane Richards, Maurice Simba, Eric Starczala,

Joueurs autonomes – Jamal Campbell, Tyler Holmes, Sean McEwen

Ligne défensive

Comme mentionné plus haut, Laing devrait être une priorité, en vue du 11 février prochain, lui qui a enregistré sept sacs du quart sur un front défensif chancelant en 2019.

Robbie Smith, le neuvième choix au total, lors du repêchage de l’an dernier, devrait être un partant en 2020 au poste d’ailier défensif, lui qui a récolté quatre sacs à sa saison recrue.

Après avoir vu Willie Jefferson dominer le match de la 107e Coupe Grey, présentée par Shaw, les Argos seront peut-être tentés de cibler l’ailier défensif élite en février prochain. Jefferson et Ja’Gared Davis pourraient être des ajouts imposants dans une défense torontoise qui a connu son lot de difficultés en 2019.

De retour – Prince Unaegbu, Hassan Barry, Jose Casarrubias, Linden Gaydosh, Kingsley Opara, Robbie Smith, Jhaustin Thomas,

Joueurs autonomes – Tobi Antigha, Frank Beltre, Freddie Bishop III, Davon Coleman, Cleyon Laing, Eric Striker

Secondeurs

Le secondeur vétéran Bear Woods pourrait être le capitaine de la défense des Argonauts en 2020, lui qui a signé une prolongation de contrat, à la suite de la dernière Coupe Grey. Ne jouant que sept rencontres en 2019, Woods – qui aura 33 ans en janvier —, a démontré qu’il est toujours en mesure de dominer dans la LCF, amassant 25 plaqués défensifs et trois sacs du quart en septembre.

La deuxième ligne défensive des Argos a évolué tout au long de la dernière saison, alors que Micah Awe et le Canadien Justin Herdman-Reed ont obtenu sept départs chacun et Ian Wild en a obtenu 11. Les trois seront des joueurs autonomes.

De retour – Juwan Foggie, Kennan Gilchrist, Sean Harrington, Christian Hernandez, Nelkas Kwemo, Nakas Onyeka, Bear Woods

Joueurs autonomes – Micah Awe, Justin Herdman-Reed, Ian Wild

Après avoir enregistré 25 plaqués défensifs en trois matchs en 2019, Bear Woods s’est entendu avec les Argos (Argonauts.ca).

Demis défensifs

La tertiaire des Argos a eu maille à partir en 2019, elle qui a accordé une moyenne de 307,8 verges de gains par match (troisième pire total de la LCF). Les retours des vétérans Alden Darby et Qudarius Ford seront en avant-plan d’un groupe qui subira plusieurs changements.

Kevin Fogg avait un contrat d’un an avec les Argos et il a terminé la saison 2019 avec une fiche de 24 plaqués défensifs et une interception en sept duels. Abdul Kanneh a rebondi la saison dernière, amorçant 16 matchs et cumulant 70 plaqués défensifs, une interception et un sac du quart. Shaq Richardson et Jonathon Mincy ont été des ajouts tardifs, eux qui n’ont amorcé qu’un total combiné de quatre rencontres.

Alors que le maraudeur national Jermaine Gabriel devrait tester le marché, les récents choix au repêchage Matt Boateng et Robert Woodson pourraient compétitionner pour son poste en 2020, s’il décide de quitter le navire. Les deux athlètes sont sous contrat.

De retour – Matt Boateng, Jalin Burrell, Anthony Covington, Alden Darby, Jonathan Dowling, Qudarius Ford, Cameron Glenn, Troy Hansen, Travis Lee, Robert Woodson

Joueurs autonomes – Kevin Fogg, Jermaine Gabriel, Abdul Kanneh, Jonathon Mincy, Shaquille Richardson, Trumaine Washington

Unités spéciales

Les Argos sont toujours à la recherche d’un botteur, et ce, depuis le départ de Lirim Hajrullahu pour Hamilton. Tyler Crapigna a réussi 22 de ses 27 tentatives de placements et devrait être de retour en 2020, mais il y aura de la compétition lors du camp d’entraînement. Zack Medeiros et Ronnie Pfeffer, eux qui s’occupaient des bottés de dégagement, seront joueurs autonomes.

De retour – Tyler Crapigna, Donald De La Haye, Jake Reinhart, Joe Spaziani

Joueurs autonomes – Zackary Medeiros, Ronald Pfeffer