Menu

Le programme de stages pour quarts-arrière canadiens de U SPORTS de retour en 2022

TORONTO – Neuf quarts-arrière de U SPORTS peaufineront leurs habiletés lors des camps d’entraînement de la Ligue canadienne de football (LCF) dans le cadre de l’édition 2022 du programme de stages pour quarts-arrière canadiens.

Le programme, qui a accueilli sa première cohorte de participants en 2010, permet aux meilleurs jeunes quarts-arrière du Canada de peaufiner leurs habiletés et d’assister à des réunions d’équipe et de position aux côtés de joueurs professionnels. Le programme est de retour pour la première fois depuis 2019, les éditions 2020 et 2021 ayant été annulées en raison de la pandémie de COVID-19.

Parmi les joueurs qui ont pris part au programme au cours des dernières années, on retrouve :

  • Tre Ford (2018 MTL, 2019 HAM)
  • Michael O’Connor (2015 and 2016 BC, 2018 TOR)
  • Chris Merchant (2017 CGY, 2018 HAM)
  • Hugo Richard (2015 OTT, 2017 MTL)
  • Noah Picton (2015 SSK)
  • Andrew Buckley (2014 CGY)
  • Marshall Ferguson (2013 CGY)

PROGRAMME DE STAGES POUR QUARTS-ARRIÈRE CANADIENS DE U SPORTS – COHORTE DE 2022 :

(Équipe | Nom | Université | Ville natale)

  • C.-B. | Garrett Rooker | Université de la Colombie-Britannique | League City, TX
  • Edmonton | Anthony Robichaud | Université de Sherbrooke | Sainte-Julie, QC
  • Calgary | Matteo Spoletini | Université de Calgary | Calgary, AB
  • Saskatchewan | Josh Donnelly | Université de Regina | Regina, SK
  • Winnipeg | Jackson Tachinski | Université du Manitoba | Winnipeg, MB
  • Hamilton | Evan Hillock | Université Western | Hamilton, ON
  • Toronto | Taylor Elgersma | Université Wilfrid Laurier | London, ON
  • Ottawa | Olivier Roy | Université Concordia | Donnacona, QC
  • Montréal | Jonathan Sénécal | Université de Montréal | Montréal, QC

GARRETT ROOKER | UNIVERSITÉ DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE | LIONS DE LA C.-B.

Affichant une moyenne de 240 verges par match et un pourcentage de passes complétées de 68,8 %, le quatrième meilleur pourcentage au pays, Garrett Rooker a effectué une transition en douceur entre le football du vendredi soir au Texas et le football universitaire canadien en tant que l’un des rares quarts-arrière de première année partants. Originaire de League City, au Texas, Rooker a amassé 1437 verges par la passe en seulement six parties de saison régulière l’an dernier, guidant les Thunderbirds vers les éliminatoires de la Coupe Hardy. En plus de ses huit passes de touché, Rooker a inscrit trois majeurs par la course.

ANTHONY ROBICHAUD | UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE | ELKS D’EDMONTON

Anthony Robichaud a décroché le poste de partant du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke dès sa première année au sein du programme en 2019. À sa première campagne, il a complété 58 % de ses passes pour 1141 verges et trois touchés, en plus de cumuler 102 verges en 20 courses. À sa deuxième saison, en 2021, l’étudiant en administration des affaires a amélioré son jeu en cumulant 95 verges en 24 courses et en réussissant 68 % de ses passes pour 1508 verges et cinq touchés en sept parties pour guider le Vert & Or vers les éliminatoires de la Coupe Dunsmore. Sa performance de 236 verges par la passe l’an dernier a notamment permis à l’Université de Sherbrooke de signer sa première victoire en 35 parties contre l’Université Laval.

MATTEO SPOLETINI | UNIVERSITÉ DE CALGARY | STAMPEDERS DE CALGARY

Matteo Spoletini est le plus récent membre de la famille Spoletini à laisser son empreinte chez les Dinos. Suivant les traces de son père Tony (1983 à 1986) et de son frère Giancarlo (2014 à 2017), Matteo est en bonne position pour s’emparer du poste de quart-arrière partant des Dinos cet automne. N’ayant pas vu d’action en 2019, une campagne au cours de laquelle l’Université de Calgary a remporté la Coupe Vanier, il a obtenu un temps de jeu limité l’an dernier, au cours d’une saison écourtée en raison de la pandémie de COVID-19. Il a néanmoins eu la chance de lancer sa première passe de touché dans les rangs universitaires dans les premières semaines de la campagne 2021.

JOSH DONNELLY | UNIVERSITÉ DE REGINA | ROUGHRIDERS DE LA SASKATCHEWAN

Josh Donnelly a cumulé des statistiques impressionnantes lors de ses deux saisons en tant que quart-arrière partant de l’Université de Regina. Au cours de ses 12 premiers matchs au sein de U SPORTS, Donnelly a réussi 189 passes pour 2946 verges et 20 touchés, tout en démontrant son habile capacité à courir pour éviter la pression, comme en font foi ses 37 courses pour 211 verges. Donnelly deviendra le deuxième joueur des Rams à participer au programme de stages pour quarts-arrière canadiens; le premier a été Noah Picton, en 2017, qui s’était aussi joint aux Roughriders.

JACKSON TACHINSKI | UNIVERSITÉ DU MANITOBA | BLUE BOMBERS DE WINNIPEG

À la suite de la blessure subie par le quart-arrière de cinquième année Des Catellier lors de la première demie du match de la semaine 1 des Bisons, le quart-arrière de première année de l’Université du Manitoba Jackson Tachinski a pris la relève avec brio – il a obtenu quatre départs en saison régulière et deux autres lors des éliminatoires pour mener son équipe vers sa première participation à la Coupe Hardy depuis 2014. Aussi membre de l’équipe de basketball de l’Université du Manitoba, Tachinski a démontré ses aptitudes comme passeur et comme porteur de ballon en 2021, terminant au sixième rang de la conférence Canada West pour les verges par la passe en moyenne par match (117,4) et au 12e rang de la conférence pour les verges au sol en moyenne par match (33,8). Tachinski a lancé sept passes de touché et a inscrit un majeur au sol en saison régulière, avant de connaître une performance de trois touchés contre l’Université de l’Alberta lors des éliminatoires (deux par la passe, un par la course), dans un gain ayant permis aux Bisons d’accéder au match de la Coupe Hardy.

EVAN HILLOCK | UNIVERSITÉ WESTERN | TIGER-CATS DE HAMILTON

Evan a fait ses premiers pas au sein de la formation partante des Mustangs à mi-chemin de la saison 2021, et il a immédiatement donné un second souffle à son équipe. Le jeune homme natif de Hamilton, en Ontario, a amorcé sa carrière dans la conférence Sports universitaires de l’Ontario (SUO) à la mi-temps du match des Mustangs le 2 octobre, et il a rapidement démontré qu’il avait tous les outils pour guider les siens. Il s’est emparé du rôle de quart-arrière partant de l’équipe par la suite et l’a occupé pour le reste du calendrier régulier et au cours d’un long parcours en éliminatoires. Hillock a été nommé recrue par excellence de SUO en 2021, et il a guidé l’Université Western vers la huitième conquête de la coupe Vanier du programme; il a aussi été nommé joueur par excellence du match de championnat.

TAYLOR ELGERSMA | UNIVERSITÉ WILFRID LAURIER | ARGONAUTS DE TORONTO

Le quart-arrière Taylor Elgersma en sera à sa deuxième saison avec les Golden Hawks de l’Université Wilfrid Laurier en 2022. L’athlète de six pieds, six pouces et 220 livres originaire de London, en Ontario, a effectué deux départs et a pris part à trois autres matchs en 2021. L’an dernier, il a réussi 48 de ses 87 passes (55,2 %), il a lancé trois passes de touché et il a amassé 672 verges combinées.

OLIVIER ROY | UNIVERSITÉ CONCORDIA | ROUGE ET NOIR D’OTTAWA

Olivier Roy a obtenu une reconnaissance nationale au cours de la saison 2021, sa première en tant que quart-arrière partant de l’Université Concordia. Roy a mené le pays en entier pour les verges par la passe (2470) et pour les passes de touché (18), en route vers le titre de joueur de l’année du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Le quart-arrière de troisième année a aussi pris le quatrième rang du RSEQ pour les verges au sol, alors qu’il a porté le ballon 45 fois pour 318 verges et deux touchés. Roy a mené les siens à trois gains à la suite de dramatiques remontées et a établi un record du RSEQ et de l’Université Concordia pour le nombre de verges par la passe (580) lors d’une victoire en prolongation de 42-39 contre le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke le 25 septembre. Il s’agit de la deuxième meilleure performance pour un quart-arrière universitaire canadien.

JONATHAN SÉNÉCAL | UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL | ALOUETTES DE MONTRÉAL

À sa première saison avec les Carabins de l’Université de Montréal, Jonathan Sénécal a connu la meilleure campagne de l’histoire du programme pour un quart-arrière de première année. En seulement six matchs de saison régulière, il a maintenu une moyenne de 255 verges par la voie des airs, en plus de lancer neuf passes de touché. En éliminatoires, il a mené son équipe à une première conquête de la Coupe Dunsmore devant ses partisans au CEPSUM. L’ancien des Phénix du Collège André-Grasset a démontré des aptitudes athlétiques extraordinaires, un calme impressionnant et une tonne de potentiel lors de sa première saison.