Menu
18 juillet 2023

Jeu de prédictions : Un deuxième gain de suite pour Crum et le ROUGE et NOIR?

TORONTO – Edmonton, nous avons un problème.

Difficile d’avoir dorénavant confiance envers les Elks, à la suite de leur décevante défaite de la semaine dernière aux mains des Tiger-Cats de Hamilton.

Le revers des Blue Bombers de Winnipeg face au ROUGE et NOIR d’Ottawa, nous sommes prêts à l’accepter. Personne ne pensait qu’à son premier départ dans la Ligue canadienne de football (LCF), le quart-arrière Dustin Crum allait vaincre les champions de la division Ouest au cours des trois dernières campagnes.

Mais plusieurs voyaient les Elks mettre fin à leur série d’insuccès avec la visite des Tiger-Cats au stade du Commonwealth, Hamilton n’ayant pas bénéficié d’une semaine complète afin de se préparer.

Ainsi, quand parviendrons-nous à faire de nouveau confiance à Edmonton? Ça reste à voir. Mais ça ne sera assurément pas cette semaine, alors que les Elks se mesureront aux Blue Bombers, frustrés à la suite de leur revers de la semaine passée.

LIENS CONNEXES
» Apprenez-en plus sur le Jeu de prédictions de la LCF
» Effectuez vos prédictions pour les matchs de la semaine 7
» État des forces : Une fin de semaine forte en émotions
» Toutes les nouvelles de la LCF


Elks d’Edmonton (0-6) c. Blue Bombers de Winnipeg (4-2)
Jeudi 20 juillet | 20 h 30 HE | TSN

Nous l’avons souligné plus tôt cette année, mais le quart-arrière Zach Collaros n’a jamais perdu deux départs en saison régulière de suite depuis qu’il est un membre des Blue Bombers.

Certes, Winnipeg devra composer avec une courte semaine de préparation afin d’affronter les Elks, mais souvenons-nous que les Tiger-Cats ont été aux prises avec des conditions similaires avant leur partie de la semaine 6. Ce scénario était l’une des raisons pour lesquelles nous avions prédit une victoire d’Edmonton.

Nous avons appris notre leçon.

Collaros, Dalton Schoen (receveur) et Brady Oliveira (demi offensif) sont les principales bougies d’allumage de l’attaque de Winnipeg, tandis que le receveur Kenny Lawler semble prêt à faire un retour au jeu, ce qui n’augure rien de bon pour les défenses adverses.

L’ailier défensif Willie Jefferson connaît un début de campagne digne d’un candidat au titre de joueur défensif par excellence du circuit, et pendant quelque 90 % de leur match contre Ottawa, les Blue Bombers n’ont concédé que trois placements. Tout s’est écroulé, cependant, à la suite d’une spectaculaire remontée de l’attaque du ROUGE et NOIR et d’une rare interception lancée par Collaros.

Du côté d’Edmonton, les rênes de l’attaque seront de nouveau remises au quart-arrière Taylor Cornelius. Et si les Elks n’ont retenu qu’un élément de la performance du ROUGE et NOIR la semaine dernière, Cornelius voudra peut-être courir un peu plus souvent avec le ballon, comme les Blue Bombers ont démontré quelques vulnérabilités contre les capacités à courir de Crum.

Winnipeg est favori pour l’emporter par deux touchés, ce qui est un peu irrespectueux envers les Elks. En même temps, Edmonton ne joue pas très bien sur la route depuis le début de la campagne…

PRÉDICTION : Victoire des Blue Bombers de Winnipeg


Argonauts de Toronto (4-0) c. Tiger-Cats de Hamilton (2-3)
Vendredi 21 juillet | 19 h 30 HE | TSN

Les Tiger-Cats font appel à leur profondeur, cette semaine, alors que leur quart-arrière numéro trois sera le partant lors de la visite des Argonauts au Terrain Tim Hortons, eux qui affichent un dossier de 4-0 à la suite d’une victoire chaudement disputée à Montréal la semaine passée.

Taylor Powell cherchera à relever le défi du côté de Hamilton, quoique la défense de Toronto n’ait pas été très avare au cours des dernières semaines, concédant 24 points ou plus lors de ses trois derniers matchs. La première passe de Powell dans la LCF fut une passe de touché, la semaine passée, contre Edmonton.

Les Tiger-Cats ont mieux fait la semaine dernière, mais il manque toujours un petit quelque chose au sein de cette équipe, plus particulière au sein de son unité défensive. Hamilton est incapable d’appliquer une pression constante et de provoquer des revirements, et le club concède trop de verges par la course.

Si les Tiger-Cats sont incapables de se rendre à Chad Kelly, le quart-arrière des Argonauts continuera de connaître un impressionnant début de saison. Ajoutez les demis offensifs A.J. Ouellette et Andrew Harris à l’équation, et les Torontois pourraient rapidement prendre contrôle de la rencontre si l’attaque de Hamilton ne parvient pas à rester sur le terrain et si la défense du club est incapable de ralentir l’attaque des Argonauts.

Toronto a concédé le plus haut total de verges par la passe cette saison, mais cette statistique est biaisée par le fait que ses adversaires jouent constamment du football de rattrapage.

L’élément qui nous fait le plus hésiter est le fait que les Blue Bombers ont été surpris par un quart-arrière effectuant son premier départ dans la LCF lors de la semaine 6. Est-ce que Taylor Powell sera, cette semaine, ce qu’a été Dustin Crum la semaine passée?

Ça n’arrivera pas deux semaines de suite, non? À moins que…

PRÉDICTION : Victoire des Argonauts de Toronto


Roughriders de la Saskatchewan (3-2) c. Lions de la Colombie-Britannique (4-1)
Samedi 22 juillet | 19 h HE | TSN

Comme les Tiger-Cats, les Roughriders amorceront la semaine 7 avec un nouveau quart-arrière partant étant opposé à l’une des meilleures formations de la LCF en 2023.

Mason Fine remplacera Trevor Harris, ennuyé par une blessure, mais pour la Saskatchewan, au moins, Fine possède un peu plus d’expérience que Powell : le premier fait partie du circuit depuis trois saisons, tandis que le second n’en fait partie que depuis trois mois.

Fine a démontré de belles choses lors du calendrier préparatoire et en relève à Harris samedi dernier, prouvant que l’apprentissage de Fine au cours des dernières années rapportera peut-être des dividendes du côté de la Saskatchewan, qui a dû faire preuve de patience.

Notre principale préoccupation à propos de Fine repose sur le temps dont il disposera, dans la pochette, pour trouver ses receveurs. Les Roughriders ont concédé en moyenne quatre sacs par match, et l’ailier défensif de la Colombie-Britannique Mathieu Betts connaît son meilleur début de saison en carrière avec neuf sacs, soit deux de plus que toute l’unité défensive de la Saskatchewan!

Il faudra s’attendre à régulièrement voir deux joueurs des Roughriders chercher à bloquer Betts.

De l’autre côté, la Saskatchewan devra commencer à appliquer plus de pression sur les quarts-arrière adverses. Les Roughriders rendent la vie beaucoup trop facile à leurs rivaux. Samedi passé, ç’a permis à Jake Maier des Stampeders de tirer profit de l’absence de Rolan Milligan dans la tertiaire.

Les Lions se concentreront avant tout à bien effectuer leurs dégagements. C’est-à-dire à ne pas envoyer le ballon dans les mains du spécialiste des retours de botté Mario Alford. Alford a été le principal artisan de l’attaque de la Saskatchewan la semaine dernière, jusqu’à la dernière série de jeux ayant mené à un touché orchestré par Fine.

Tout indique l’atmosphère au BC Place sera électrique, alors que les billets pour les gradins supérieurs ont été mis en vente plus tôt cette semaine.

PRÉDICTION : Victoire des Lions de la Colombie-Britannique


ROUGE et NOIR d’Ottawa (2-3) c. Stampeders de Calgary (2-3)
Dimanche 23 juillet | 19 h HE | RDS

Voici l’affrontement qui nous embête le plus cette semaine.

Si on nous avait posé la question cinq minutes avant la fin de la partie du ROUGE et NOIR samedi passé, nous aurions tout misé sur les Stampeders, sans hésiter.

Mais après voir vu les joueurs et les entraîneurs d’Ottawa sauter sur le terrain avec les yeux remplis d’espoir à nouveau, notre prédiction ne peut pas uniquement être de sélectionner les Stampeders, qui évolueront à domicile, comme favoris.

La défense du ROUGE et NOIR est bonne. Elle occupe le deuxième rang de la LCF derrière les Lions pour les points concédés en moyenne par match, et le troisième rang du circuit pour les verges au sol concédées en moyenne par match. Ottawa est aussi capable de se rendre aux quarts-arrière adverses, et Jake Maier a démontré qu’il avait de la difficulté à gérer la pression cette saison.

Mais il n’y a aucune chance que Calgary laisse à Dustin Crum autant de place pour courir sur le terrain, après avoir visionné les vidéos du match entre Winnipeg et Ottawa samedi dernier. Et, encore une fois, avant la fin de la rencontre, Crum n’avait pas épaté la galerie contre les Blue Bombers – quoiqu’il évoluait contre l’une des meilleures unités défensives de la Ligue.

Si nous étions dans les souliers de l’entraîneur-chef des Stampeders, Dave Dickenson, nous utiliserions des jeux de course à outrance pour ralentir les chasseurs de quarts du ROUGE et NOIR. Et si nous nous plaçons dans les chaussures de Bob Dyce, l’entraîneur-chef d’Ottawa, nous emploierions une stratégie similaire.

Qui n’aime pas les bonnes histoires? Allons-y avec la victoire improbable en tomber de rideau de la semaine 7!

PRÉDICTION : Victoire du ROUGE et NOIR d’Ottawa

D’après une chronique de Jamie Nye publiée sur CFL.ca.