Menu
8 août 2023

Jeu de prédictions : Un troisième gain de suite pour les Alouettes?

Kevin Sousa/LCF.ca

TORONTO – Au cours de la semaine 9, dans la Ligue canadienne de football (LCF), les Blue Bombers ont dompté les Lions pour reprendre possession du premier rang de la division Ouest.

Les Argonauts, quant à eux, ont exposé leur plus grande faiblesse en 2023 : leur profondeur à la position de quart-arrière.

Les Roughriders et le ROUGE et NOIR se sont disputé un match aussi enivrant à l’intérieur du Mosaic Stadium que les attractions situées à l’extérieur de celui-ci à l’occasion de la foire agricole de Regina.

Et les Alouettes ont eu besoin d’une performance dominante au quatrième quart pour venir à bout des Tiger-Cats.

LIENS CONNEXES
» Apprenez-en plus sur le Jeu de prédictions de la LCF
» Effectuez vos prédictions pour les matchs de la semaine 10
» État des forces : Les Blue Bombers contre-attaquent
» Toutes les nouvelles de la LCF

Cette semaine, un quart-arrière et un entraîneur-chef chercheront à mériter une victoire contre leur ancienne équipe, et un jeu passeur canadien aura la chance de prouver que les Elks ont commis une erreur en repoussant son premier départ en 2023.

Mais plus les semaines passent, plus il est difficile de prédire le dénouement des parties du circuit. Même pour nous!


Blue Bombers de Winnipeg (6-2) c. Elks d’Edmonton (0-8)
Jeudi 10 août | 21 h HE | TSN

Tre Ford est le quart-arrière n’ayant jamais sauté sur le terrain cette saison dont nous avons le plus entendu parler dans la LCF en 2023. Jeudi, il aura la chance de prouver à celles et ceux qui demandaient à l’entraîneur-chef Chris Jones de l’envoyer dans la mêlée bien avant qu’elles et qu’ils avaient raison.

Cependant, il devra y parvenir contre les Blue Bombers de Winnipeg, qui ont écrasé les Lions de la Colombie-Britannique lors de la semaine 9.

Ce ne sera pas facile pour Ford, mais pour les partisans des Elks – et de la LCF en général –, sa présence offre un peu d’intrigue en amont d’une partie aux allures de David contre Goliath.

Mais souvenons-nous que les Blue Bombers ont échappé un match contre un club d’Ottawa qui ne comptait alors qu’une seule victoire et qui voyait son quart-arrière numéro quatre obtenir son premier départ dans la LCF.

Nous voilà, un mois plus tard, et les Blue Bombers seront opposés à Ford, qui a été relégué au poste de quart-arrière numéro quatre derrière Taylor Cornelius, Jarret Doege et Kai Locksley, avant que ce dernier soit libéré plus tôt cette année.

Mais attention : nous ne prédisons pas du tout une victoire surprise des Elks. Ce que les Blue Bombers ont accompli la semaine dernière était tout simplement spectaculaire, contre un club que plusieurs percevaient comme le meilleur de la division Ouest.

Mais ils – et nous – avaient tort. Les meilleurs, ce sont toujours les Blue Bombers. Et ils gagneront jeudi soir.

PRÉDICTION : Victoire des Blue Bombers de Winnipeg


Roughriders de la Saskatchewan (4-4) c. Alouettes de Montréal (4-3)
Vendredi 11 août | 19 h 30 HE | RDS

Plusieurs partisans ont encerclé deux matchs sur le calendrier de la LCF à la suite de la période des joueurs autonomes en février dernier : le 11 août et le 30 septembre.

Le 30 septembre, le quart-arrière Bo Levi Mitchell (nous nous croisons les doigts pour qu’il soit en santé) sera opposé aux Stampeders de Calgary, et, cette semaine, les Roughriders de la Saskatchewan seront à Montréal pour affronter les Alouettes.

Le quart-arrière Cody Fajardo et l’entraîneur Jason Maas ont été maintes fois pointés du doigt pour expliquer les insuccès de la Saskatchewan la saison dernière, en raison du manque de points marqués en attaque et de la perception d’un manque de leadership. Ils étaient les boucs émissaires. Fajardo a déjà souligné qu’il avait senti que l’organisation l’avant abandonné.

Eh bien, nous savons que ce n’est pas Jason Maas qui avait abandonné Fajardo, puisque Maas s’est assuré de rapidement le mettre sous contrat et d’en faire le numéro un de son équipe pour remplacer Trevor Harris, aujourd’hui blessé et membre des Roughriders.

Vendredi, Maas et Fajardo auront la chance de prouver à la Saskatchewan que la formation a peut-être choisi de se débarrasser des mauvaises personnes.

En Saskatchewan, le quart-arrière Mason Fine obtiendra son quatrième départ de suite; Fine a mérité sa première victoire comme partant, dimanche, contre Ottawa. Vendredi, il affrontera son ancien coordonnateur ainsi que celui dont il a été le substitut et qu’il a remplacé en fin de saison l’an passé.

Ce ne sont pas les histoires qui manquent en amont de cette rencontre, mais la Saskatchewan manquera malheureusement de temps pour se reposer.

Vous savez ce que nous pensons d’une semaine de préparation écourtée jumelée à un long voyage. La Saskatchewan devra s’envoler vers Montréal jeudi, après seulement trois jours complets de repos, et devra se mesurer à la puissante équipe des Alouettes.

On verra qui aura le meilleur sur l’autre. Jason Shivers, le coordonnateur défensif des Roughriders, saura-t-il lire le quart-arrière que ses joueurs ont affronté à l’entraînement au cours des trois dernières saisons en Saskatchewan? Jason Maas aura-t-il une meilleure idée des stratégies que déploiera Shivers, en défense, pour chercher à attaquer Fajardo?

Ce sera un beau match d’échecs; nous aurions aimé que les Roughriders aient un peu plus de temps pour se préparer.

PRÉDICTION : Victoire des Alouettes de Montréal


Stampeders de Calgary (3-5) c. Lions de la Colombie-Britannique (6-2)
Samedi 12 août | 19 h HE | TSN

Les Lions seront enragés contre les Stampeders, samedi. Un peu comme les Blue Bombers sentaient qu’on leur manquait de respect en amont de leur match de la semaine passée face à la Colombie-Britannique, les Lions voudront rebondir immédiatement après avoir été déclassés par Winnipeg.

Malheureusement pour les Stampeders, ils sont l’équipe contre laquelle joueront les Lions en fin de semaine.

Cependant, nous pouvons nous préoccuper de l’état de santé des quarts-arrière de la Colombie-Britannique. Dane Evans n’a pas terminé le match contre Winnipeg, et Dominique Davis a constamment manqué de synchronisme avec ses receveurs pour tenter de faire progresser le ballon sur le terrain.

Evans sera-t-il en pleine forme? Vernon Adams Jr. sera-t-il en mesure d’effectuer un retour au jeu? Evans était supposément apte à revenir dans le match selon les dires de l’entraîneur-chef Rick Campbell la semaine passée, alors il faut supposer que les Lions compteront sur l’un ou l’autre de leurs deux meilleurs quarts-arrière, samedi, contre Calgary.

Les Stampeders ont bien joué contre Toronto et ont profité des ennuis du quart-arrière Cameron Dukes à faire avancer le ballon à la suite de la blessure subie par Chad Kelly.

Aucune erreur commise par Calgary n’est revenue hanter le club par la suite, alors l’équipe espère qu’il s’agit du début d’une série de victoires, qui correspondrait avec l’une des séquences les plus difficiles de leur calendrier régulier 2023.

PRÉDICTION : Victoire des Lions de la Colombie-Britannique


ROUGE et NOIR d’Ottawa (3-5) c. Argonauts de Toronto (6-1)
Dimanche 13 août | 19 h HE | RDS

Si les Argonauts se retrouvent sans le quart-arrière Chad Kelly, ils devront se retrousser les manches un peu plus. L’entraîneur-chef Ryan Dinwiddie a rapidement soulevé le point que si Kelly était en mesure de disputer le match contre Ottawa, qu’il allait peut-être lui donner du repos, puisque Toronto aura une semaine de congé lors de la semaine 11.

Évidemment, les Torontois ne voudront pas donner la chance à leurs rivaux de division de les rattraper, mais ils sont en plein contrôle de celle-ci jusqu’ici, et ils ne voudront pas courir le risque que Kelly soit embêté par sa blessure jusqu’à la fin de la saison.

En outre, Toronto a toujours une chance de gagner grâce à la tenue de sa défense, comme ce fut d’ailleurs le cas contre Calgary. L’attaque des Argonauts a tout simplement été incapable de prendre son erre d’aller en l’absence de Kelly.

L’entraîneur-chef du ROUGE et NOIR, Bob Dyce, n’est probablement pas impressionné par l’effort de son équipe ou par son attention aux détails lors de son match contre les Roughriders. Les Ottaviens ont écopé de pénalités avant même la remise du ballon, et la ligne offensive a été complètement dominée par le front défensif de la Saskatchewan.

Et ce ne sera pas plus facile contre Toronto.

Le quart-arrière Dustin Crum commence à réaliser ce à quoi ressemble une partie lorsque les coordonnateurs défensifs adverses bâtissent leur plan de match en fonction de lui, et Corey Mace des Argonauts sera prêt.

Crum n’a pas trouvé de corridor pour courir contre la Saskatchewan, et lorsqu’il ne peut pas courir, il est incapable de réussir de gros jeux, par la course ou par la passe.

Bien que nous ne sachions pas encore qui évoluera à la position de quart-arrière chez les Argonauts au moment d’écrire ces lignes, nous avons un peu plus confiance envers le jeu en des Torontois en général pour leur donner un avantage sur les Ottaviens, que Kelly ou Dukes se retrouve derrière le centre ce dimanche.

PRÉDICTION : Victoire des Argonauts de Toronto

D’après une chronique de Jamie Nye publiée sur CFL.ca.