30 novembre 2023

Top 30 des possibles joueurs autonomes en 2024

Kevin Sousa/LCF.ca

TORONTO – Dans quelques semaines, déjà, l’une des dates les plus importantes du calendrier de la Ligue canadienne de football (LCF) se pointera le bout du nez.

Le 13 février à midi marquera l’ouverture du marché des joueurs autonomes, alors que les contrats de nombreux joueurs de la LCF se termineront, annonçant du mouvement dans le circuit Ambrosie.

Alors que plusieurs de ces joueurs s’entendront sur des prolongations de contrats avec leurs formations respectives, il n’est pas trop tôt pour vous dévoiler notre annuelle liste des 30 meilleurs joueurs autonomes qui testeront potentiellement le marché en 2024.

Le rang de ces athlètes a été déterminé par un panel composé de membres du LCF.ca, qui ont considéré les critères suivants dans leurs sélections : l’âge, la production, le statut national et la position sur le terrain. Ce palmarès prend en ligne de compte que les joueurs testeront le marché et met de côté la possibilité que ceux-ci tentent leur chance dans la NFL, le fait qu’ils puissent prendre leur retraite et la possibilité qu’ils signent une prolongation de contrat.

Finalement, veuillez noter que les athlètes mentionnés ci-dessous sont seulement ceux qui verront leurs contrats venir à échéance le 13 février prochain et non ceux qui ont été libérés.

Sans plus attendre, voici notre top 30 :

*indique le statut national

Accéder rapidement : 30-21 | 20-11 | 10-01

30
JAMAL PETERS
DD | TOR

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Une blessure a ralenti Peters en fin de saison, mais le demi défensif de 26 ans a néanmoins connu une année productive à Toronto, réussissant 32 plaqués défensifs, quatre interceptions et deux échappés provoqués en 13 matchs. Peters a connu sa meilleure séquence de la saison entre les semaines 13 et 15, alors qu’il a réussi au moins une interception lors de trois matchs de suite. Le produit de l’Université Mississippi State pourrait donner un bon coup de pouce à n’importe quelle unité défensive souhaitant réussir plus de revirements.

29
SHAWN OAKMAN
LD | TOR

Christian Bender/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

L’un des joueurs les plus physiquement imposants de la LCF, Oakman, un athlète de six pieds, neuf pouces et 287 livres, a réussi six sacs et un échappé provoqué au sein de la dominante unité défensive des Argonauts en 2023, un groupe dont chacun des membres ont contribué aux succès de leur équipe, presque chacun à leur tour. Membre de l’équipe d’étoiles de la division Est à deux reprises (2021, 2022) et membre de l’équipe d’étoiles de la LCF l’an passé, Oakman a constamment livré la marchandise au cours de ses trois saisons avec les Argonauts, lui qui a réussi 90 plaqués défensifs et 18 sacs. Champion de la Coupe Grey en 2022 et membre de l’édition 2023 des Argonauts qui a remporté 16 victoires en 18 matchs, Oakman recevra sans doute plusieurs coups de fil s’il décide de mettre fin à son séjour avec la formation torontoise.

28
SHAWN LEMON
LD | MTL

Mise à jour : Contrat prolongé par les Alouettes le 7 décembre 2023

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Shawn Lemon le dit chaque année et, chaque année, certains individus refusent de l’écouter. L’athlète de 35 ans ne se gêne pas pour rappeler que chaque fois qu’il saute sur le terrain, il réussit des sacs, il provoque des revirements et, ultimement, il aide son équipe à gagner. L’an dernier à Montréal, club avec lequel il n’a disputé que 13 matchs après avoir été embauché en tant que joueur autonome en juillet, est peut-être son meilleur argument de vente. Lemon a réussi neuf sacs, deux interceptions, un touché et un échappé provoqué, tout en aidant les Alouettes à remporter la 110e Coupe Grey. Un directeur général écoutera-t-il le futur membre du Temple de la renommée du football canadien plus tôt cette fois-ci?

27
DRU BROWN
QA | WPG

Mise à jour : Contrat prolongé par le ROUGE et NOIR le 24 janvier 2024

Kevin Udahl/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

La plupart des quarts-arrière numéro un de toutes les équipes de la LCF sont encore sous contrat en vue de la saison 2024. Brown n’a jamais été identifié comme quart-arrière numéro un, mais il aimerait assurément l’être. Le passeur de 26 ans a passé les trois dernières années à Winnipeg derrière Zach Collaros, et il a souligné lors du bilan de saison de son équipe en novembre qu’il aimerait obtenir une occasion de devenir le quart-arrière partant d’une formation. En 2023, il a réussi 62 de ses 89 passes pour 983 verges et neuf touchés, contre aucune interception. Lors d’une partie contre Edmonton cette année, Brown a sauté dans la mêlée pour remplacer Collaros et a mené les siens à une remontée de 22 points, amassant 307 verges par la passe et décochant quatre passes de touché dans la victoire des Blue Bombers. Il a affiché un dossier de 2-0 comme partant en 2023, et Collaros a vanté le potentiel de son substitut à la fin de la saison.

26
JERMARCUS HARDRICK
LO | WPG

Jimmy Jeong/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Hardrick a connu une autre saison exceptionnelle en 2023. Le bloqueur à droite des Blue Bombers a été élu sur l’équipe d’étoiles de la division Ouest pour la troisième fois de sa carrière et sur l’équipe d’étoiles de la LCF pour la deuxième fois de sa carrière, et il a été le candidat de la division Ouest au titre de joueur de ligne offensive par excellence du circuit. L’athlète de 33 ans continue d’être un morceau important de la meilleure ligne offensive de la Ligue, qui a aidé le demi offensif Brady Oliveira à mener le circuit en ce qui a trait aux verges au sol avec 1534.

25
JAMEER THURMAN
SEC | HAM

Jonathan Kozub/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

À sa cinquième saison dans la LCF, sa première avec une autre formation que les Stampeders, Thurman a continué d’être l’un de ces joueurs qui semblent être partout sur le terrain. Il a établi des marques personnelles avec 98 plaqués défensifs et cinq sacs, alors qu’il a contribué aux succès en défense des Tiger-Cats en 2023. Thurman a aussi réussi deux interceptions et provoqué deux échappés, lui qui a pris part aux 18 parties de calendrier régulier des Tiger-Cats la saison dernière. Bien que Hamilton n’ait pas connu la saison qu’il envisageait, Thurman a répondu aux attentes, et les a même dépassées. Âgé de 28 ans, Thurman possède encore plusieurs bonnes années à jouer à un rang élite.

24
SHAWN BANE JR.
RÉ | SSK

Mise à jour : Contrat prolongé par les Roughriders le 1er février 2024

Arthur Ward/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Le septième receveur le plus prolifique du circuit en 2023 avec 1104 verges et quatre touchés sur des réceptions, Bane a connu une première grosse saison avec la Saskatchewan l’année dernière. En 13 rencontres au cours des deux dernières campagnes avec Calgary, Bane n’avait totalisé que 388 verges et deux touchés, alors qu’il avait même passé du temps sur l’équipe d’entraînement des Stampeders en 2022. Avec les Roughriders, le produit de l’Université Northwest Missouri State, âgé de 28 ans, a été la principale cible de son équipe cette saison, et, sur une saison de 18 matchs, il a pleinement eu l’occasion de démontrer son savoir-faire.

23
JUSTIN HARDY
RÉ | OTT

Mise à jour : Contrat prolongé par le ROUGE et NOIR le 5 février 2024

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Bien que le ROUGE et NOIR ait dû faire appel à sa profondeur à la position de quart-arrière en 2023 en raison de blessures, Hardy a néanmoins réussi à connaître une saison exceptionnelle. Le receveur de 31 ans a plus que doublé sa production de 2022, alors qu’il a capté 85 passes pour 1009 verges et trois touchés en 18 matchs avec la formation ottavienne. Hardy a été élu au sein de l’équipe d’étoiles de la division Est en 2023; un bel accomplissement pour celui qui ne disputait que sa deuxième saison dans la LCF.

22
STAVROS KATSANTONIS*
DD | HAM

Mise à jour : Contrat prolongé par les Tiger-Cats le 4 décembre 2023

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

À sa troisième saison avec les Tiger-Cats, Katsantonis est rapidement devenu un joueur polyvalent capable de réussir des jeux. Le demi défensif canadien a pris, à égalité, le deuxième rang de la LCF pour les interceptions avec cinq, et il a réussi 54 plaqués défensifs, deux sacs et deux échappés provoqués, établissant des marques personnelles dans chacune de ces catégories. Ayant évolué avant tout au sein des unités spéciales jusqu’en 2023, Katsantonis amorce la saison morte avec plusieurs options devant lui.

21
JAVON LEAKE
DO/SRB | TOR

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

À sa deuxième saison dans la LCF, Javon Leake a donné à directeurs généraux de la plupart des équipes du circuit de bonnes raisons de le contacter cet hiver. Leake a réussi quatre retours de dégagement pour des touchés – soit un de moins que le record de la LCF –, ce qui lui a permis de se séparer des autres spécialistes des retours de botté de la Ligue, en route vers le titre de joueur par excellence de la LCF sur les unités spéciales en 2023. En plus de ses jeux spectaculaires, Leake a aidé les Argonauts à afficher le meilleur positionnement sur le terrain du circuit la saison dernière, permettant à son club d’amorcer, en moyenne, ses séries offensives à partir de la ligne de 41,6 verges.

20
DEMERIO HOUSTON
DD | WPG

Jason Halstead/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Demerio Houston a ouvert les yeux de plusieurs la saison dernière, réussissant sept interceptions – un sommet dans la LCF – en seulement 15 matchs. Sans surprise, l’athlète de 27 ans a été élu sur l’équipe d’étoiles de la division Ouest et sur celle de la LCF pour la première fois de sa carrière. Bien que la norme à Winnipeg au cours des dernières années est que les joueurs étoiles du club choisissent presque tous de demeurer avec les Blue Bombers, Houston ne manquera pas d’occasion à considérer s’il devait choisir de tester le marché des joueurs autonomes en février prochain.

19
BRANDIN DANDRIDGE
DD | OTT

Mise à jour : Contrat prolongé par le ROUGE et NOIR le 22 décembre 2023

Patrick Doyle/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Brandin Dandridge a été l’une des rares étincelles d’une saison 2023 difficile du côté du ROUGE et NOIR. Le demi défensif de 27 ans n’a disputé que 13 matchs, mais il a fait sentir sa présence comme demi de coin et comme spécialiste des retours de botté, en route vers une nomination au sein de l’équipe d’étoiles de la division Est. Il a réussi des sommets personnels de cinq interceptions et deux touchés en 2023, en plus de provoquer un échappé. Remplaçant DeVonte Dedmon, blessé, Dandridge a réussi un retour de dégagement de 79 verges pour un touché contre Calgary lors de la semaine 2, et il a mis fin à sa campagne 2023 avec 867 verges sur des retours de dégagement.

18
BEN HLADIK*
SEC | C.-B.

Mise à jour : Contrat prolongé par les Lions le 6 février 2024

Steven Chang/BCLions.com

CE QU’IL APPORTE

Les Lions auraient pu connaître une baisse de régime à la position de secondeur cette saison en raison du départ du secondeur national Jordan Williams. Mais, au contraire, Hladik a pris la relève et a prouvé qu’il méritait d’être secondeur partant dans la LCF. Hladik a terminé l’année au cinquième rang de la LCF avec 100 plaqués défensifs, en plus de réussir cinq sacs et une interception. Ses statistiques de 2023 ont été presque le double de sa production plus que décente de 2022, alors qu’il avait réussi 59 plaqués défensifs, six plaqués sur les unités spéciales, deux sacs et deux interceptions. Il a manqué aux Lions lors de la finale de l’Ouest, lui qui a subi une blessure au genou dans la victoire de son équipe contre Calgary lors de la demi-finale de l’Ouest.

17
WYNTON MCMANIS
SEC | TOR

Mise à jour : Contrat prolongé par les Argonauts le 26 janvier 2024

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

La cinquième saison de Wynton McManis dans la LCF a possiblement été sa meilleure jusqu’à présent. Le secondeur des Argonauts semblait être partout où se retrouvait le ballon en 2023, lui qui a réussi 79 plaqués défensifs, quatre sacs et quatre interceptions – deux sommets en carrière –, en plus de marquer deux touchés. McManis a été élu sur l’équipe d’étoiles de la LCF pour une deuxième saison de suite, et toutes les formations du circuit savent ce qu’elles pourraient obtenir en mettant la main sur lui lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Âgé de 29 ans, il lui reste encore beaucoup de bonnes années de football à jouer.

16
TYRICE BEVERETTE
SEC | MTL

Mise à jour : Contrat prolongé par les Alouettes le 22 décembre 2023

Minas Panagiotakis/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Tyrice Beverette a réussi à faire mieux en 2023 que lors de son excellente saison en 2022, établissant des sommets personnels au chapitre des plaqués défensifs (89), des sacs (sept) et des touchés (deux). Cette saison, Beverette s’est établi comme non seulement l’un des meilleurs joueurs en défense du côté des Alouettes, mais comme l’un des secondeurs ayant le plus d’impact dans toute la LCF. L’athlète de 28 ans a été élu au sein de l’équipe d’étoiles de la division Est pour la première fois en quatre saisons cette année, mais, avant tout, il est parvenu à soulever la coupe Grey le 19 novembre dernier.

15
BRANDON REVENBERG*
LO | HAM

Mise à jour : Contrat prolongé par les Tiger-Cats le 13 décembre 2023

Jimmy Jeong/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Brandon Revenberg a été élu sur l’équipe d’étoiles de la division Est cette saison, un cinquième honneur de la sorte pour le joueur de ligne offensive des Tiger-Cats. Membre à quatre reprises de l’équipe d’étoiles de la LCF, Revenberg a amorcé les 18 parties de calendrier régulier de son équipe en 2023, aidant le demi offensif James Butler à amasser 1116 verges et sept touchés au sol. N’importe quel club à la recherche d’un garde à gauche canadien n’aurait pas besoin de chercher bien loin si Revenberg décidait de tester le marché des joueurs autonomes en 2024.

14
BRYCE CARTER
LD | OTT

Mise à jour : Contrat prolongé par le ROUGE et NOIR le 23 janvier 2024

Patrick Doyle/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Si vous ne connaissiez pas Bryce Carter avant 2023, ce n’est probablement plus le cas aujourd’hui. Carter s’est taillé toute une réputation avec le ROUGE et NOIR d’Ottawa cette saison, alors qu’il a mené les siens avec 12 sacs – un total bon pour le deuxième rang de la LCF. Il a aussi réussi 31 plaqués défensifs, quatre plaqués pour des pertes, deux échappés provoqués et un échappé recouvré.

13
WILLIE JEFFERSON
LD | WPG

Mise à jour : Contrat prolongé par les Blue Bombers le 4 décembre 2023

Jonathan Kozub/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Willie Jefferson a toujours été l’un des joueurs défensifs les plus menaçants de la LCF depuis qu’il a fait le saut dans le circuit canadien en 2016. Non seulement est-il capable de se défaire de joueurs de ligne offensive grâce à ses habiletés pour appliquer de la pression sur les quarts-arrière adverses, mais il est aussi capable de rabattre les passes décochées près de lui grâce à sa grande envergure. Jefferson, 32 ans, a mené la Ligue pour les passes rabattues en 2023 (13), en route vers sa cinquième nomination au sein de l’équipe d’étoiles de la LCF. Jefferson est un pilier de la ligne défensive des Blue Bombers depuis 2019. S’il ne signe pas un nouveau contrat avec Winnipeg, toutes les équipes du circuit l’accueilleraient assurément à (grands) bras ouverts.

12
ALEXANDER HOLLINS
RÉ | C.-B.

Mise à jour : Contrat prolongé par les Lions le 17 janvier 2024

BCLions.com

CE QU’IL APPORTE

Le quatrième receveur le plus prolifique de la LCF en 2023 fut Alexander Hollins, qui a amassé 1173 verges et inscrit neuf touchés sur des réceptions la saison dernière, soit un de moins que Dalton Schoen, qui a pris le premier rang du circuit avec 10. Le receveur de 27 ans a été la deuxième cible préférée du quart-arrière Vernon Adams Jr., lui qui a capté 78 passes (le même nombre que son coéquipier Keon Hatcher) à sa première excellente saison avec les Lions.

11
DARIUS CIRACO*
LO | TOR

Mise à jour : Contrat prolongé par les Argonauts le 3 février 2024

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Darius Ciraco a été le centre de la ligne offensive de Toronto, qui n’a concédé que 19 sacs en 2023, soit la première saison de l’athlète de 27 ans originaire de Burlington, en Ontario, avec les Argonauts. Il a aussi aidé le demi offensif des Torontois AJ Ouellette à connaître sa première campagne d’au moins 1000 verges au sol. S’il décidait de tester le marché des joueurs autonomes, le membre de l’équipe d’étoiles de la LCF la saison dernière devrait avoir plusieurs offres de la part d’équipe à la recherche d’un centre canadien.

10
AC LEONARD
LD | EDM

La Presse Canadienne

CE QU’IL APPORTE

AC Leonard a pris part aux 18 matchs des Elks la saison dernière, formant un dangereux duo de chasseurs de quarts-arrière aux côtés de Jake Ceresna sur la ligne défensive d’Edmonton. Leonard a réussi 12 sacs, un sommet en carrière pour l’athlète de 31 ans, ainsi que 45 plaqués défensifs et deux échappés provoqués. Il a aussi ressorti ses notions d’ailier rapproché lors de jeux au cours desquels les Elks étaient à la recherche de quelques verges seulement, captant une passe à une seule main lors d’un jeu et marquant un touché lors d’un autre. Effectuera-t-il un retour à Edmonton pour y disputer une deuxième saison ou choisira-t-il d’évaluer ses options sur le marché des joueurs autonomes?

9
MICAH AWE
SEC | CGY

Brett Holmes/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

On dirait que chaque fois que l’unité défensive des Stampeders de Calgary se retrouvait sur le terrain, la saison dernière, Micah Awe trouvait un moyen de se retrouver près du ballon. Le secondeur de 29 ans a terminé la campagne au premier rang de la LCF avec 134 plaqués défensifs, en plus de réussir deux sacs, trois interceptions et un échappé provoqué. Le joueur de cinq pieds, 11 pouces et 228 livres voudra-t-il demeurer avec les Stamps?

8
ADARIUS PICKETT
SEC | TOR

Mise à jour : Libéré par les Argonauts de Toronto puis embauché par le ROUGE et NOIR d’Ottawa le 6 février 2024

Argonauts.ca

CE QU’IL APPORTE

Patrouillant dans le côté large du terrain, Adarius Pickett est l’un des secondeurs les plus polyvalents de la LCF : il excelle autant pour demeurer dans la boîte pour appliquer de la pression ou freiner les demis offensifs que pour reculer et couvrir un receveur. Il a terminé la campagne au troisième rang de la Ligue pour les plaqués défensifs (105), et il a aussi réussi cinq plaqués pour des pertes, six sacs, un échappé provoqué et deux échappés recouvrés. De plus, l’athlète de 27 ans a évolué sur les unités spéciales où il a mené les Argonauts avec 19 plaqués, un total bon pour le cinquième rang du circuit. Il a été un morceau important de la défense torontoise en 2023, et s’il souhaite tester le marché des joueurs autonomes, il receveur assurément quelques coups de fil.

7
AJ OUELLETTE
DO | TOR

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

AJ Ouellette est devenu le premier joueur des Argonauts de Toronto à franchir le cap des 1000 verges au sol depuis 2016 la saison dernière, sa première grosse campagne dans la LCF. Le porteur de ballon de 28 ans a pris le quatrième rang du circuit pour les verges au sol avec 1009 en 15 parties, il a maintenu une moyenne de 5,7 verges par course et il a marqué huit majeurs au sol. Il a également été un receveur fiable pour ses quarts-arrière, captant 16 des 21 passes lancées vers lui pour 163 verges et deux touchés. Si Ouellette devait choisir de tester le marché des joueurs autonomes, il ne fait aucun doute que plusieurs clubs démontreraient de l’intérêt pour un demi offensif aussi physique.

6
KEON HATCHER
RÉ | C.-B.

Mise à jour : Contrat prolongé par les Lions le 15 janvier 2024

Timothy Atticus/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Keon Hatcher est toujours impressionnant en saison régulière – il a amassé 1226 verges et marqué six touchés sur des réceptions en 2023 –, mais ce sont ses performances lors des éliminatoires qui sautent le plus aux yeux.

Il s’est blessé en finale de l’Ouest alors nous n’avons pas eu la chance de voir ce qu’il aurait pu accomplir lors de ce match, mais il a amassé un impressionnant total de 195 verges lors de la demi-finale de l’Ouest contre Calgary. En 2022, il avait cumulé 162 verges contre ces mêmes Stampeders, encore une fois en demi-finale. N’importe quelle équipe à la recherche d’un receveur capable de réussir des attrapés spectaculaires et de se démarquer lors des éliminatoires devraient chercher à mettre sous contrat Hatcher en février prochain, à condition que les Lions ne conservent pas ses services.

5
DARNELL SANKEY
SEC | MTL

Mise à jour : Contrat prolongé par les Alouettes le 8 décembre 2023

Christian Bender/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Darnell Sankey s’est joint aux Alouettes de Montréal lors de la semaine 15, et il est rapidement devenu un pilier de l’unité défensive des éventuels champions de la Coupe Grey. En seulement six parties, le secondeur de 29 ans a réussi 31 plaqués défensifs, un plaqué pour des pertes, un sac, une interception, deux échappés provoqués et un échappé recouvré. Il a également eu un impact lors des éliminatoires et du match de la Coupe Grey, alors qu’il a réussi 22 plaqués défensifs, trois sacs, deux interceptions et un échappé recouvré.

Il avait déjà la réputation d’être l’un des meilleurs secondeurs du football canadien, alors qu’il avait mené la LCF pour les plaqués défensifs en 2021 (97) et en 2022 (120). S’il devait tester le marché des joueurs autonomes, tous les clubs du circuit donneront sans doute un coup de fil à ce secondeur qui semble constamment près du ballon.

4
DALTON SCHOEN
RÉ | WPG

Mise à jour : Contrat prolongé par les Blue Bombers le 6 février 2024

Jason Halstead/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Dalton Schoen a terminé la campagne au troisième rang de la Ligue pour les verges sur des réceptions, au cours d’une deuxième année qui fut largement à la hauteur de son titre de recrue par excellence de la LCF en 2022. En 17 matchs en 2023, il a amassé 1222 verges et a inscrit 10 touchés sur des réceptions, maintenant une moyenne de 17,2 verges par réception. S’il devait choisir de tester le marché des joueurs autonomes, Schoen pourrait assurément devenir la pierre angulaire de l’attaque aérienne de n’importe quelle équipe de la LCF. Le directeur général des Blue Bombers, Kyle Walters, cherchera-t-il à conserver les services de Schoen? Ce dernier devra-t-il plutôt se trouver un nouveau chez soi?

3
TIM WHITE
RÉ | HAM

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Tim White a été un modèle de constance au cours des deux dernières saisons, alors que quatre verges seulement ont séparé ses deux plus récents totaux de verges sur des réceptions dans la LCF (il avait amassé 1265 verges et marqué huit touchés en 2022, tandis qu’il a cumulé 1269 verges et inscrit huit majeurs en 2023). Ce qui rend le tout impressionnant, c’est que White a dû faire équipe avec plusieurs quarts-arrière au cours de cette période. S’il devait choisir de quitter la ville de l’acier, il sera assurément le bienvenu au sein de toute équipe à la recherche d’un receveur fiable et capable d’atteindre le plateau des 1000 verges sur des réceptions.

2
MATHIEU BETTS*
LD | C.-B.

Steven Chang/BCLions.com

CE QU’IL APPORTE

Un autre joueur canadien que plusieurs directeurs généraux tenteront d’attirer au sein de leur formation cet hiver est Mathieu Betts. Betts a pris le premier rang de la LCF en 2023 avec 18, établissant un record du circuit pour le nombre de sacs par un joueur canadien en une seule saison. Betts a également mis la main sur le titre de joueur défensif par excellence de la Ligue en 2023, grâce à une campagne de 44 plaqués défensifs, de deux plaqués sur les unités spéciales, de trois plaqués pour des pertes, de trois échappés provoqués et d’un dégagement bloqué.

S’il devait choisir de ne pas demeurer en Colombie-Britannique afin de poursuivre sa carrière, Betts aura assurément l’embarras du choix quant à sa prochaine destination dans la LCF.

1
BRADY OLIVEIRA*
DO | WPG

Mise à jour : Contrat prolongé par les Blue Bombers le 6 février 2024

Kevin Sousa/LCF.ca

CE QU’IL APPORTE

Un demi offensif d’impact détenant un passeport canadien? Ça semble trop beau pour être vrai pour n’importe quel directeur général de la LCF. Brady Oliveira a connu sa meilleure campagne dans la Ligue en 2023, amassant 1534 verges et marquant neuf touchés au sol, en plus de ses 482 verges et de ses quatre majeurs sur des réceptions. Le porteur de ballon de 26 ans a été élu joueur canadien par excellence de la Ligue le 16 novembre dernier, et il était le candidat de la division Ouest au titre de joueur par excellence de la LCF en 2023.

Originaire de Winnipeg, Oliveira n’a porté que les couleurs des Blue Bombers depuis ses débuts dans la LCF en 2021, et il est quasi assuré que le directeur Kyle Walters cherchera à conserver ses services avant l’ouverture du marché des joueurs autonomes en février. Cela étant dit, si Oliveira souhaite tester le marché, il ne fait aucun doute que plusieurs équipes chercheront à l’attirer au sein de leur formation.