21 février 2018

Top 30 des joueurs autonomes en 2018

Johany Jutras/LCF.ca

TORONTO – L’une des périodes les plus palpitantes de la saison morte dans la Ligue canadienne de football approche à grands pas.

En effet, le 13 février prochain, sur le coup de midi, quelque 160 contrats viendront à échéance aux quatre coins du circuit, et plusieurs joueurs pourraient ainsi changer d’adresse en vue de la saison 2018.

Bien que certains d’entre eux risquent de signer des prolongations de contrat d’ici là, nous vous présentons aujourd’hui notre top 30 des potentiels joueurs autonomes cette année.

Ce décompte a été établi en fonction de nombreux critères, comme la position, les performances passées, l’âge et la nationalité. Il suppose que les joueurs qui s’y trouvent testeront le marché des joueurs autonomes, et il évite de prendre en considération la possibilité d’évoluer dans la NFL, d’une retraite ou de signer une prolongation de contrat.

Enfin, notons que les joueurs ci-dessous sont uniquement ceux qui se retrouveront sans contrat à partir du 13 février.

*Indique un joueur national.

Consulter : 30-21 | 20-11 | 10-1

30
TAYLOR REED
SEC | OTT

(Mise à jour : Embauché par les Argonauts le 20 février)

LCF.ca

EXPLICATIONS

Le secondeur intérieur du ROUGE et NOIR a réussi 94 plaqués en 2017 et a connu l’une de ses meilleures saisons en carrière dans la LCF l’an dernier. Taylor Reed est un vétéran qui offre une présence rassurante au sein d’une unité défensive, même si peu d’Américains connaissent du succès à sa position dans la Ligue.

CLASSEMENT
GLOBAL – 30
ÉQUIPE 3
POS. — 4
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
PLAQUÉS 94
SACS – 4

29
RONNIE YELL
DD | C.-B.

(Mise à jour : Embauché par les Argonauts le 17 février)

Jimmy Jeong/LCF.ca

EXPLICATIONS

Ronnie Yell a joué chacun des 18 matchs des Lions en 2017, et il a constamment été confronté aux meilleurs joueurs des équipes adverses à sa position de demi de coin partant. Certes, les Lions ont éprouvé plusieurs ennuis l’an dernier, mais Yell faisait partie des quelques éléments apportant un peu de réjouissance en Colombie-Britannique. Il est un excellent demi défensif, et, à 26 ans, il est au sommet de son art.

CLASSEMENT
BLOBAL – 29
ÉQUIPE 3
POS. — 9
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
PLAQUÉS 64
INTERCEPTIONS – 3

28
CIANTE EVANS
DD | CGY

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Stampeders le 7 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Fort d’une saison de 53 plaqués et de cinq interceptions – un sommet en carrière –, Ciante Evans est devenu un régulier au sein de l’impressionnante tertiaire des Stampeders l’an dernier. Evans est un joueur en pleine progression, qui pourrait être tenté de décrocher un contrat dans la NFL cette année.

CLASSEMENT
GLOBAL – 28
ÉQUIPE 7
POS. — 8
2017 EN CHIFFRES
PJ – 13
INTERCEPTIONS – 3
ÉCHAPPÉS PROVOQUÉS – 3

27
MAURICE LEGGETT
DD | WPG

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Blue Bombers le 6 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Maurice Leggett occuperait un meilleur rang au sein du top 30 s’il ne s’était pas blessé en fin de saison l’an passé. Si l’on oublie ses problèmes de santé, Leggett est l’un des meilleurs joueurs de la LCF en défense, lui qui compte 16 interceptions, six échappés provoqués et quatre touchés défensifs en quatre ans dans le circuit.

CLASSEMENT
GLOBAL – 27
ÉQUIPE 4
POS. — 7
2017 EN CHIFFRES
PJ – 13
INTERCEPTIONS – 3
ÉCHAPPÉS PROVOQUÉS – 3

26
CHANDLER FENNER
DD | C.-B.

(Mise à jour : Embauché par les Blue Bombers le 13 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Chandler Fenner est l’un des joueurs ayant connu la plus belle éclosion dans la LCF en 2017, lui qui a réussi 76 plaqués défensifs et 27 plaqués sur les unités spéciales. Il a trouvé sa niche en tant que secondeur du côté large au cours d’une saison parsemée d’embuches pour les Lions.

CLASSEMENT
GLOBAL – 26
ÉQUIPE 2
POS. — 6
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
PLAQUÉS 76
PLAQUÉS US 27

25
JEROME MESSAM*
DO | CGY

(Mise à jour : Embauché par les Roughriders le 14 février)

Alex Daddese/LCF.ca

EXPLICATIONS

D’un côté, le Canadien Jerome Messam est un demi offensif punitif de 255 livres qui peut être dominant au cours de n’importe quelle rencontre. De l’autre, il aura 33 ans lors de l’ouverture des camps d’entraînement, et sa moyenne de 4,7 verges par course en 2017 fut sa pire depuis 2013. Qui sait ce qu’il adviendra de Messam lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes.

CLASSEMENT
GLOBAL – 25
ÉQUIPE 6
POS. — 3
2017 EN CHIFFRES
PJ – 17
VERGES AU SOL – 1016
TOUCHÉS – 9

24
TRAVIS LULAY
QA | C.-B.

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Lions le 12 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

L’état de santé de Travis Lulay – et non ses habiletés – sera la grande question lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Le vétéran quart-arrière s’est déchiré un ligament du genou l’an passé, et il a connu quelques reculs au cours de sa réadaptation. Sera-t-il prêt à temps pour la saison 2018? Il pourrait être l’un des quarts les plus convoités lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes – pourvu qu’il soit en santé.

CLASSEMENT
GLOBAL– 24
ÉQUIPE 1
POS. — 2
2017 EN CHIFFRES
PJ – 11
VERGES – 1693
TOUCHÉS:INTERCEPTIONS – 9:7

23
JOHN WHITE
DO | EDM

(Mise à jour : Réembauché par les Eskimos le 15 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Pour la deuxième fois de sa carrière, John White a été incapable de terminer la campagne 2017 en raison d’une blessure importante. En 2015, lorsqu’il s’était déchiré le tendon d’Achilles, White était revenu en force avec les Eskimos en 2016, prouvant qu’il était l’un des meilleurs demis offensifs de la LCF. Pourra-t-il refaire le coup en 2018?

CLASSEMENT
GLOBAL – 23
ÉQUIPE 3
POS. — 2
2017 EN CHIFFRES
PJ – 2
VERGES AU SOL – 112
TOUCHÉ – 1

22
ESE MRABURE*
LD | SSK

(Mise à jour : Embauché par les Stampeders le 13 février)

Arthur Ward/LCF.ca

EXPLICATIONS

Ese Mrabure est peut-être le joueur autonome le plus sous-estimé cette année. Le jeune homme de 25 ans peut évoluer autant à l’intérieur qu’aux extrémités de la ligne défensive, et il pourrait être partant au sein de n’importe quel club. Tester le marché des joueurs autonomes pourrait s’avérer payant pour le produit de l’Université Wilfrid Laurier.

CLASSEMENT
GLOBAL – 22
ÉQUIPE – 2
POS. — 4
2017 EN CHIFFRES
PJ – 16
PLAQUÉS – 17
SACS – 2

21
ROY FINCH
DO | CGY

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Stampeders le 13 février)

Jimmy Jeong/LCF.ca

EXPLICATIONS

On peut compter sur les doigts d’une seule main les joueurs de la LCF capables de marquer un touché chaque fois qu’ils touchent au ballon, et Roy Finch est l’un de ceux-ci. Qu’il soit dans le champ arrière, qu’il agisse comme receveur ou qu’il œuvre sur les unités spéciales, Finch, 26 ans, possède une vitesse et une impulsion que l’on voit rarement.

CLASSEMENT
GLOBAL – 21
ÉQUIPE 5
POS. — 1
2017 EN CHIFFRES
PJ – 13
VERGES RB – 2151
TOUCHÉS – 3

20
DeVIER POSEY
RÉ | TOR

(Mise à jour : Libéré par les Argonauts le 2 février)

La Presse Canadienne

EXPLICATIONS

Même s’il n’a joué que 12 matchs, DeVier Posey a capté six passes de 30 verges ou plus en 2017 – sans compter son touché sur des réceptions de 100 verges lors de la 105e Coupe Grey. La vitesse de Posey est une menace dans les zones profondes, ce qui peut créer des ouvertures dans les zones courtes.

CLASSEMENT
GLOBAL – 20
ÉQUIPE 5
POS. — 5
2017 EN CHIFFRES
PJ – 12
VERGES SUR RÉCEPTIONS 744
TOUCHÉS – 7

19
JAMAR WALL
DD | CGY

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Stampeders le 8 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Jamar Wall a occupé un rôle important au sein de l’une des meilleures tertiaires de la LCF en 2017, une unité qui n’a accordé que 254,6 verges par match, en moyenne, à ses rivaux. Difficile de penser à un demi défensif aussi fiable, surtout si l’on considère qu’il n’a raté aucune partie depuis 2013.

CLASSEMENT
GLOBAL – 19
ÉQUIPE – 4
POS. — 5
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
PLAQUÉS55
INTERCEPTIONS – 2

18
LUKE TASKER
RÉ | HAM

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Tiger-Cats le 12 février)

La Presse Canadienne

EXPLICATIONS

Luke Tasker a démontré qu’il était entièrement remis de ses blessures en 2017, disputant 18 matchs et récoltant 1167 verges et sept touchés – sa saison la plus productive chez les professionnels. L’athlète de 27 ans est l’un des receveurs les plus fiables du circuit.

CLASSEMENT
GLOBAL – 18
ÉQUIPE – 3
POS. — 4
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
ATTRAPÉS104
VERGES SUR RÉCEPTIONS – 1167

17
JAMAAL WESTERMAN*
LD | WPG

(Mise à jour : Embauché par les Alouettes le 14 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Jamaal Westerman comptait sept sacs en 11 matchs avant de subir une blessure mettant fin à sa saison l’an passé. Ayant prouvé qu’il pouvait pourchasser les quarts adverses de façon régulière, Westerman devrait recevoir plusieurs coups de fil le mois prochain, advenant qu’il soit toujours sans contrat à ce moment-là.

CLASSEMENT
GLOBAL – 17
ÉQUIPE – 3
POS. — 4
2017 EN CHIFFRES
PJ – 11
PLAQUÉS – 21
SACS – 7

16
JA’GARED DAVIS
LD | CGY

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Stampeders le 29 janvier)

La Presse Canadienne

EXPLICATIONS

L’échantillon est petit, mais Ja’Gared Davis a démontré qu’il pouvait être un ailier défensif dominant en évoluant aux côtés de Charleston Hugues chez les Stampeders. L’athlète de 27 ans compte 16 sacs, cinq échappés provoqués et une interception en 28 matchs en carrière dans la LCF.

CLASSEMENT
GLOBAL – 16
ÉQUIPE – 3
POS. — 3
2017 EN CHIFFRES
PJ – 10
PLAQUÉS 32
SACS – 9

15
ADAM KONAR*
SEC | EDM

(Mise à jour : Réembauché par les Eskimos le 13 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Ce sont des joueurs comme Adam Konar qui ont permis aux Eskimos de bien performer malgré un nombre impressionnant de joueurs blessés en 2017. Le secondeur canadien a réussi en moyenne cinq plaqués par match l’an dernier, ce qui lui aurait permis de terminer l’année avec 88 plaqués s’il avait disputé 18 matchs. Et il est jeune; il n’a que 24 ans.

CLASSEMENT
GLOBAL – 15
ÉQUIPE 2
POS. — 3
2017 EN CHIFFRES
PJ – 12
PLAQUÉS59
SACS – 1

14
BEAR WOODS
SEC | TOR

(Mise à jour : Réembauché par les Argonauts le 20 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Retranché, à la surprise générale, du camp d’entraînement des Alouettes l’an dernier, Bear Woods a réussi 90 plaqués défensifs avec les Argonauts en 2017, aidant l’équipe à mettre la main sur la coupe Grey à Ottawa. Il vient d’avoir 31 ans, mais il a encore plusieurs belles saisons devant lui.

CLASSEMENT
GLOBAL – 14
ÉQUIPE 4
POS. — 2
2017 EN CHIFFRES
PJ – 17
PLAQUÉS 90
SACS – 2

13
TRAVIS BOND
LO | WPG

(Mise à jour : Embauché par les Roughriders le 14 février)

Jason Halstead/LCF.ca

EXPLICATIONS

Comme il est Américain, Travis Bond pourrait être un peu moins convoité le mois prochain, mais n’importe quelle équipe qui le mettra sous contrat fera assurément une bonne affaire. Du haut de ses six pieds six pouces et de ses 356 livres, Bond est un garde au physique imposant, qui peut aussi jouer comme bloqueur.

CLASSEMENT
GLOBAL – 13
ÉQUIPE 2
POS. — 2
2017 EN CHIFFRES
PJ – 16
DÉPARTS – 16

12
MITCHELL WHITE
DD | TOR

(Mise à jour : Embauché par les Alouettes le 14 février)

Johany Jutras/Argonauts.ca

EXPLICATIONS

Mitchell White est peut-être le meilleur demi de coin naturel de la LCF, lui qui a aidé les Argonauts à soustraire 10 verges de leur moyenne de verges par la passe par match lorsqu’il s’est joint au club à la mi-saison l’an passé.

CLASSEMENT
GLOBAL – 12
ÉQUIPE 3
POS. — 4
2017 EN CHIFFRES
PJ – 6
PLAQUÉS 11
INTERCEPTIONS – 3

11
DaVARIS DANIELS
RÉ | CGY

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Stampeders le 12 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Après une première saison sensationnelle, DaVaris Daniels a été embêté par les blessures en 2017. Ainsi, il n’a pris part qu’à 13 matchs, récoltant 743 verges au passage. S’il ne s’entend pas avec une équipe de la NFL, plusieurs équipes voudront mettre la main sur le talentueux receveur, qui vient tout juste d’avoir 25 ans.

CLASSEMENT
GLOBAL – 11
ÉQUIPE 2
POS. — 3
2017 EN CHIFFRES
PJ – 13
ATTRAPÉS – 47
VERGES SUR RÉCEPTIONS – 743

10
TOMMIE CAMPBELL
DD | CGY

(Mise à jour : Embauché par les Alouettes le 13 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Tommie Campbell n’a eu besoin que de deux saisons pour devenir l’un des meilleurs demis de coin de la LCF. L’athlète de six pieds trois pouces est opposé aux meilleurs joueurs des équipes adverses chaque semaine, un défi qu’il accepte volontiers et qu’il relève généralement avec brio.

CLASSEMENT
GLOBAL – 10
ÉQUIPE 1
POS. — 3
2017 EN CHIFFRES
PJ – 17
PLAQUÉS37
INTERCEPTIONS – 2

9
AARON GRYMES
DD | EDM

(Mise à jour : Réembauché par les Eskimos le 20 février)

Jason Halstead/LCF.ca

EXPLICATIONS

Aaron Grymes semble inépuisable. Il a fait une différence considérable au sein de la défense des Eskimos lorsqu’il s’est joint au club en fin de saison l’an passé. En seulement six parties, le rapide demi défensif a réussi 30 plaqués (soit une moyenne de cinq par match), et il entre dans la meilleure période de sa carrière à 26 ans.

CLASSEMENT
GLOBAL – 9
ÉQUIPE – 1
POS. — 2
2017 EN CHIFFRES
PJ – 6
PLAQUÉS30
ÉCHAPPÉ PROVOQUÉ 1

8
T.J. HEATH
DD | WPG

(Mise à jour : Embauché par les Argonauts le 14 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Au sein d’un décompte qui compte plusieurs bons demis défensifs, T.J. Heath est le mieux classé. À 30 ans, Heath demeure l’un des meilleurs à sa position, lui qui compte 12 interceptions à ses deux premières saisons dans la LCF. Quarts-arrières, comptez-vous avertis!

CLASSEMENT
GLOBAL – 8
ÉQUIPE 1
POS. — 1
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
PLAQUÉS 64
INTERCEPTIONS – 5

7
S.J. GREEN
RÉ | TOR

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Argonauts le 5 février)

Johany Jutras/Argonauts.ca

EXPLICATIONS

La dernière équipe à s’être préoccupée de l’âge de S.J. Green (il aura 33 ans en juin) l’a échangé en retour d’un choix de sixième tour au repêchage de la LCF. Ce fut une aubaine pour les Argonauts, qui ont pu compter sur le deuxième meilleur receveur de la Ligue en 2017. Green serait un ajout de taille pour n’importe quelle attaque du circuit.

CLASSEMENT
GLOBAL – 7
ÉQUIPE 2
POS. — 2
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
ATTRAPÉS104
VERGES SUR RÉCEPTIONS – 1462

6
TED LAURENT*
LD | HAM

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Tiger-Cats le 13 février)

LCF.ca

EXPLICATIONS

Comme Cleyon Laing a choisi de demeurer à Toronto, on ne retrouve que deux joueurs évoluant au centre de la ligne défensive au sein de cette liste – et la distance est flagrante entre Ted Laurent et Ese Mrabure (22). L’un des seuls plaqueurs défensifs canadiens appartenant à l’élite de la LCF, Laurent peut réellement venir aider une équipe jonglant avec son ratio de joueurs nationaux.

CLASSEMENT
GLOBAL – 6
ÉQUIPE 2
POS. — 2
2017 EN CHIFFRES
PJ – 12
PLAQUÉS13
SACS – 4

5
RICKY RAY
QA | TOR

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Argonauts le 2 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Il est presque certain que Ricky Ray prendra sa retraite ou signera un nouveau contrat avec les Argos. Néanmoins, il pourrait devenir joueur autonome, et s’il devait le faire en février prochain, il a toutes les aptitudes pour changer le visage d’une équipe. À 38 ans, il a fait taire ses dénigreurs en 2017.

CLASSEMENT
GLOBAL – 5
ÉQUIPE – 1
POS. — 1
2017 EN CHIFFRES
PJ – 17
VERGES – 5546
TOUCHÉS:INTERCEPTIONS – 28:11

4
LARRY DEAN
SEC | HAM

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Tiger-Cats le 13 février)

David Chidley/LCF.ca

EXPLICATIONS

Les Tiger-Cats montraient l’une des meilleures défenses contre la course à la fin de la dernière saison, n’allouant en moyenne que 86,1 verges par match à leurs rivaux. Larry Dean a été l’un des grands artisans des succès des Ticats à ce chapitre. Le secondeur intérieur, qui aura 30 ans en août, a aidé les siens à freiner certains des meilleurs demis offensifs du circuit.

CLASSEMENT
GLOBAL – 4
ÉQUIPE 1
POS. — 1
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
PLAQUÉS 96
ÉCHAPPÉS PROVOQUÉS3

3
ALEX MATEAS*
LO | OTT

(Mise à jour : Contrat prolongé par le ROUGE et NOIR le 24 janvier)

Patrick Doyle/LCF.ca

EXPLICATIONS

Certains diront qu’Alex Mateas devrait occuper le premier rang de ce décompte des 30 joueurs autonomes potentiels en 2018. Prenant part à chacun des 18 matchs du ROUGE et NOIR en saison régulière, l’ancien choix de premier tour a connu la meilleure campagne de sa carrière l’an passé, effectuant des départs comme garde ou comme centre au sein d’une ligne offensive ravagée par les blessures à Ottawa. Et il n’a que 26 ans.

CLASSEMENT
GLOBAL – 3
ÉQUIPE 2
POS. — 1
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
DÉPARTS 18

2
WILLIE JEFFERSON
LD | SSK

(Mise à jour : Contrat prolongé par les Roughriders le 4 février)

Dave Chidley/LCF.ca

EXPLICATIONS

Chris Jones soutient que son ailier défensif étoile n’allait évoluer pour aucune autre équipe, mais si Willie Jefferson devait devenir joueur autonome, plusieurs clubs seraient prêts à lui offrir un contrat pour 2018. L’athlète de 26 ans a été une brute au sein de la ligne défensive des Roughriders, qui n’effectuent généralement des pressions qu’à trois joueurs.

CLASSEMENT
GLOBAL – 2
ÉQUIPE 1
POS. — 1
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
PLAQUÉS 45
SACS – 8

1
DIONTAE SPENCER
RÉ | OTT

(Mise à jour : Contrat prolongé par le ROUGE et NOIR le 7 février)

Johany Jutras/LCF.ca

EXPLICATIONS

Avec sa performance de 496 verges combinées, Diontae Spencer a démontré toute l’étendue de son talent l’an dernier. La vitesse du receveur de cinq pieds huit pouces (il a arrêté le chronomètre à 4,24 secondes au sprint sur 40 verges lors de son séjour à l’université) peut changer l’allure d’une unité offensive. Il s’est vraiment bien acclimaté au football à trois essais.

CLASSEMENT
GLOBAL – 1
ÉQUIPE 1
POS. — 1
2017 EN CHIFFRES
PJ – 18
ATTRAPÉS – 71
VERGES SUR RÉCEPTIONS – 922